David Gray - Entomologie forestière et perturbations naturelles

David Gray

Nom : David Gray
Domaine de spécialisation : Entomologie forestière et perturbations naturelles
Études : Ph.D. en entomologie, Virginia Polytechnic Institute and State University
Lieu de travail : Centre de foresterie de l'Atlantique, Ressources naturelles Canada, Fredericton Nouveau-Brunswick

Domaine de recherche

David Gray étudie comment la température joue sur la phénologie (c’est-à-dire la progression saisonnière du cycle biologique) des insectes et comment les profils annuels de température peuvent servir à estimer la probabilité de l’introduction et de la propagation d’insectes exotiques dans de nouvelles zones. Ses travaux combinent des expériences physiologiques détaillées en laboratoire et des modélisations informatiques.

Quelle est l’importance de ses recherches?

Chaque année, de grands efforts sont déployés pour inspecter les navires arrivant d’Asie qui peuvent représenter un danger important s’ils transportent des insectes nuisibles et indésirables, en particulier la spongieuse. Le modèle de la phénologie de la spongieuse élaboré par David Gray emploie les températures enregistrées au port d’origine et les calendriers de navigation pour estimer la probabilité qu’un navire donné transporte des spongieuses qui pourraient s’établir au point de destination canadien.

Fait intéressant

Les modèles phénologiques sont courants en foresterie et en agriculture, mais très peu offrent des simulations précises sur de vastes paysages où les conditions climatiques sont diversifiées, comme au Canada. Le modèle de David Gray est géographiquement robuste, surtout parce qu’il tient bien compte de la façon dont la température d’un milieu influence le moment où les insectes émergent de leur hibernation.

Projets de recherche en cours

Outre ses travaux de phénologie, David Gray examine les facteurs environnementaux (climat et habitat forestier) qui jouent sur la durée et la gravité des pullulations de la spongieuse.

Publications sélectionnées

Hansen, E. M., B. J. Bentz, J. A. Powell, D. R. Gray, and J. C. Vandygriff. (2011). « Prepupal diapause and instar iv developmental rates of the spruce beetle, Dendroctonus rufipennis (Coleoptera: Curculionidae, Scolytinae) », Journal of Insect Physiology, 57, 1347–1357.

Gray, D. R. (2010). « Hitchhikers on trade routes: a phenology model estimates the probabilities of gypsy moth introduction and establishment », Ecological Applications, 20, 2300–2309.

Gray, D. R. (2004). « The gypsy moth life stage model: landscape-wide estimates of gypsy moth establishment using a multi-generational phenology model », Ecological Modelling, 176, 155–171.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.