Fernando Preto - Conversion thermochimique de la biomasse

Fernando Preto

Nom : Fernando Preto
Domaines de spécialisation : Conversion thermochimique de la biomasse
Études : Ph.D. en génie chimique, Université Queens à Kingston
Lieu de travail : Laboratoires CanmetÉNERGIE, Ressources naturelles Canada, Ottawa, Ontario

Domaine de recherche

Fernando travaille à l’élaboration de technologies nouvelles et améliorées pour faire de la biomasse une source d’énergie durable, efficace et propre. Ses travaux sont axés sur les procédés thermochimiques ou chimiques associés à la chaleur, à savoir les suivants : combustion, gazéification, pyrolyse et torréfaction. Ces procédés permettent de varier la durée, la température et la pression de la conversion de la biomasse de façon à produire de l’énergie ou des biocarburants gazeux, liquides ou solides.

Quelle est l’importance de ses recherches?

Les travaux de Fernando aident l’industrie canadienne à élaborer des sources d’énergie renouvelable propre. Les travaux axés sur la bioénergie et les bioproduits (carburants et produits chimiques) sont essentiels à la revitalisation de l’industrie forestière du Canada. Il est généralement admis que l’industrie doit diversifier ses activités et que les secteurs de la bioénergie et des bioproduits de pointe seront essentiels à cette transformation.

Fait intéressant

Jusqu’au milieu du 19e siècle, la biomasse – la matière biologique provenant d’organismes vivants ou récemment vivants – était la principale matière brute utilisée dans la plupart des produits associés aux activités humaines : aliment, nourriture, énergie, vêtements, matériaux, produits chimiques, médicaments. Les travaux actuels sont axés sur l’élaboration de l’équivalent moderne de la biomasse et sur son utilisation écologique et durable.

Projet de recherche en cours

L’équipe de Fernando s’emploie actuellement à solutionner des problèmes techniques liés à la conversion des déchets forestiers en gaz naturel renouvelable (GNR) à l’aide de la gazéification, du nettoyage du gaz de synthèse et de la conversion du gaz de synthèse. Le GNR « écologique » provenant de la biomasse pourrait ensuite être distribué au moyen de l’infrastructure actuelle de gaz naturel.

Publications sélectionnées

Hurley S., Xu C., Preto F., Shao Y., Li H., Wang J., Tourigny G. (2012). « Catalytic gasification of woody biomass in an air-blown fluidized-bed reactor using Canadian limonite iron ore as the bed material ». Fuel, 91(1), p. 170-6.

McKenney D.W., Yemshanov D., Fraleigh S., Allen D., Preto F. (2011). « An economic assessment of the use of short-rotation coppice woody biomass to heat greenhouses in southern Canada ». Biomass Bioenergy, 35(1), p. 374-84.

Preto F., Zhang X., Wang J. (2008). « Gasification behavior of carbon residue in bed solids of black liquor gasifier ». Experimental Thermal and Fluid Science Journal, 32(7), p. 1421-8.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.