ARCHIVÉE - Approche

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Stratégie de développement durable
Aller de l’avant

Le plan d’action Aller de l’avant a été élaboré en vue de favoriser la réalisation de la vision à long terme du Ministère. Il sera possible de concrétiser cette vision en atteignant quatre résultats clés. Ces résultats, et les questions qui pourraient rendre la tâche du Canada difficile, sont présentés à la section III, intitulée Questions. Les commentaires formulés par les intervenants qui ont pris part aux consultations à l’origine de la troisième SDD (voir Appendice 2) ont aidé le Ministère à établir sa vision et les résultats clés, lesquels sont devenus le point de mire de la Stratégie.

Les progrès réalisés à l’égard de la vision seront mesurés en évaluant les mesures prises pour atteindre les quatre résultats clés, lesquels sont mieux décrits comme des « jalons » de la progression vers la vision à long terme de RNCan. Ces derniers ont pour but de décrire les résultats particuliers pour lesquels RNCan est en bonne position pour intervenir, même si le Ministère ne peut les atteindre seul. Certains paramètres sont donnés pour mesurer les progrès réalisés à l’égard de chaque résultat clé; certains sont particuliers à RNCan, tandis que d’autres sont plus généraux. RNCan a cerné une série d’engagements visant à atteindre ces résultats. Aux fins de la Stratégie, ils sont présentés comme mesures ministérielles, lesquelles comportent des objectifs mesurables particuliers.

Comment consulter les tableaux

Le tableau récapitulatif qui suit illustre les liens entre les questions, le résultat clé auxquelles elles sont liées et les mesures que le Ministère prévoit prendre au cours de la période de la troisième SDD. La colonne du résultat clé comporte une liste de paramètres qui seront utilisés pour mesurer les progrès du Ministère. Chacune des mesures présentées dans le tableau récapitulatif est décrite plus en détail dans les tableaux donnés dans la section principale du document. Chaque résultat clé est présenté dans une section distincte, comportant un aperçu du rôle du Ministère pour l’atteinte du résultat.

Les tableaux des mesures sont présentés dans un même format, c’est-à-dire que la mesure est donnée au haut du tableau et que les activités particulières sont décrites dans le corps du tableau. Les colonnes doivent être consultées de gauche à droite, car elles montrent une progression des éléments en commençant par une description de la question particulière, suivie de l’approche adoptée par RNCan, de l’objectif mesurable particulier à atteindre dans le délai de la présente SDD, et, enfin, du résultat prévu de l’activité. Dans certains cas, des éléments connexes sont présentés comme une seule mesure, c’est-à-dire, sur une seule rangée dans la colonne des mesures.

Identification des compétences fondamentales de RNCan

Les consultations menées auprès des intervenants ont également aidé RNCan à cerner ses compétences fondamentales à l’égard du développement durable. Des discussions sur les questions ont permis de mieux comprendre les attentes des intervenants concernant les éléments devant relever du Ministère. En outre, les discussions sur les raisons pour lesquelles le Ministère est en bonne position de le faire ont permis de cerner trois compétences clés, ou forces, du Ministère. Ces dernières sont les trois domaines où RNCan est perçu comme en bonne position pour contribuer dans une large mesure au développement durable. Tout au long des consultations, on a convenu de ces éléments.

D’abord, on a convenu que RNCan a fait sa marque comme un expert dans l’élaboration et la diffusion d’outils et d’applications en vue d’améliorer notre compréhension des ressources naturelles du Canada et aider le Canada à optimiser la valeur et la contribution des ressources au développement durable. La nécessité de bâtir, d’appliquer et de partager les pratiques et les modèles exemplaires pour l’intendance des ressources a également été abordée dans chacune des séances, et les intervenants ont reconnu que RNCan est en bonne position pour continuer à réaliser des progrès dans ce domaine. Enfin, on a incité RNCan à travailler avec les intervenants (y compris les pouvoirs publics, l’industrie et les collectivités) afin d’assurer une direction et des politiques adéquates en vue de favoriser le développement durable au pays et à l’étranger.

Ces compétences clés constituent essentiellement la « façon » dont sera mise en œuvre la Stratégie. Elles seront intégrées à la Stratégie. Elles seront intégrées à la Stratégie. Les élements dans l’encadré ci-dessous représentent chacune des compétences fondamentales. Ils sont utilisés dans le document pour identifier les compétences fondamentales utilisées pour chacune des mesures.

Les élements

Faire état des progrès réalisés

Pris ensemble, tous les éléments décrits ci-dessus forment la base de la structure du document Aller de l’avant. La Stratégie est fondée sur la structure de planification, de rapport et de responsabilisation du Ministère (voir la Section VI). Les cinq résultats stratégiques et objectifs connexes jettent les bases de la Stratégie de développement durable, assurant la crédibilité et la responsabilisation.

Le Système de gestion des points de suivi du Ministère (SGPS-DD) est un outil de suivi et de rapport interactif sur le Web permettant de faire état en temps opportun et avec exactitude des progrès et du rendement des engagements pris dans le cadre de la Stratégie de développement durable de RNCan.

Le document Aller de l’avant suit la voie tracée dans les stratégies précédentes en demeurant fondé sur les cinq résultats stratégiques du Ministère, tout en établissant une nouvelle direction en procurant des priorités particulières – essentiellement les « éléments de transformation » avec lesquels RNCan peut faire de la Stratégie l’outil de gestion du changement requis pour appuyer les changements favorables au développement durable.

 

Tableau récapitulatif : Stratégie de développement durable de Ressources naturelles Canada – Aller de l’avant
Questions Résultats clés Mesures
  • Il y a d’importantes lacunes en information dans les connaissances de base à l’appui du processus décisionnel.
  • Davantage de travail doit être effectué en vue d’élaborer et d’améliorer les indicateurs des secteurs des ressources.
  • Une amélioration de l’efficacité ne sera pas suffisante en soi pour atteindre les objectifs de développement durable du Canada; les innovations en science et technologie doivent procurer de nouvelles solutions.
  • Il est essentiel de mieux faire connaître la question du développement durable aux petites et moyennes entreprises des secteurs des ressources du Canada et d’inciter ces dernières à s’engager à cet égard.
  • Les collectivités autochtones, septentrionales, rurales et éloignées sont souvent confrontées à des défis particuliers et difficiles.
  • Les Canadiens comprennent de plus en plus le développement durable; toutefois, les choix des consommateurs ne reflètent pas encore cette amélioration des connaissances.

1) Les Canadiens prennent des décisions judicieuses à l’appui du développement durable.

Comme en témoignent les éléments ci-dessous :

  • meilleure capacité des citoyens, des collectivités et des organisations;
  • plus grande participation de la population aux activités d’intendance (p. ex., participation aux programmes de recyclage);
  • plus grande participation aux décisions concernant la mise en valeur et l’utilisation des terres et des ressources;
  • perfectionnement des compétences et accroissement des perspectives d’emplois;
  • maintien ou amélioration de la contribution économique des ressources naturelles au PIB;
  • investissement accru dans les secteurs des ressources naturelles et les industries connexes;
  • efficacité accrue de la réglementation et des processus réglementaires;
  • plus grand dialogue avec de nombreux intervenants.

1.1  Fournir des connaissances et des outils d’aide à la décision aux décideurs du secteur des ressources.

1.2  Entreprendre des activités de science et technologie et élaborer des stratégies favorables à la bonne intendance des ressources.

1.3  Mieux faire connaître l’approvisionnement en ressources en eau et réduire le plus possible l’incidence des activités des secteurs des ressources naturelles sur les écosystèmes aquatiques.

1.4  Appliquer, appuyer et partager les modèles et les pratiques exemplaires.

1.5  Appuyer les politiques, le dialogue et la gestion publique en vue d’accroître la contribution des secteurs canadiens des ressources naturelles au développement durable.

1.6  Faire participer les collectivités autochtones à la mise en valeur et à l’utilisation durable des terres et des ressources.

1.7  Favoriser le perfectionnement des compétences et sensibiliser davantage la population.

  • Afin de réaliser des progrès à l’égard de ses engagements internationaux, le Canada doit prendre des mesures sur de nombreux fronts.
  • Le Canada ressentira de plus en plus les répercussions environnementales, sociales et économiques du changement climatique; nous devons nous préparer.

2) Les Canadiens prennent des mesures en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de s’adapter aux répercussions du changement climatique.

Comme en témoignent les éléments ci-dessous :

  • diminution des émissions de gaz à effet de serre et des polluants;
  • amélioration de l’efficacité énergétique;
  • production et utilisation accrues des sources d’énergie renouvelables;
  • taux plus élevé de récupération et de recyclage des ressources;
  • mise en valeur accrue des technologiques éconergétiques;
  • meilleure compréhension des vulnérabilités du Canada aux répercussions du changement climatique;
  • élaboration et application accrues de stratégies, de plans et de mesures d’adaptation ciblés.

2.1  Promouvoir les politiques et le dialogue en vue de lutter contre le changement climatique.

2.2  Réduire les émissions grâce à l’efficacité énergétique, l’utilisation de sources d’énergie renouvelables et de remplacement, et la séquestration du carbone.

2.3  Établir des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour les principaux secteurs industriels.

2.4  Entreprendre des activités de science et technologie en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de renforcer davantage la capacité du Canada d’atténuer les répercussions du changement climatique et de s’y adapter.

  • Bon nombre de questions clés ayant une incidence sur le développement durable ne peuvent être résolues par un pays seul; les questions mondiales exigent des solutions internationales.
  • Une mise en valeur non durable des ressources à l’étranger peut avoir des répercussions négatives sur le Canada; il est dans l’intérêt du Canada de renforcer les capacités des autres pays à l’égard du développement durable.
  • Certains obstacles au commerce international des produits provenant des ressources naturelles ont une incidence négative sur le Canada.

3) Le Canada est reconnu à l’échelle mondiale comme un intendant responsable des ressources naturelles et un chef de file dans la promotion du développement durable à l’échelle internationale.

Comme en témoignent les éléments ci-dessous :

  • maintien ou amélioration de l’accès aux marchés des produits et des producteurs de ressources naturelles du Canada;
  • investissement accru dans les secteurs des ressources naturelles du Canada;
  • plus grand recours aux initiatives d’intendance volontaires par les secteurs des ressources;
  • plus grande reconnaissance de l’importance des ressources naturelles pour le développement durable;
  • amélioration du dialogue à l’échelle internationale relativement au développement durable dans les secteurs des ressources naturelles.

3.1  Examiner les questions liées à l’accès des ressources au Canada ainsi que les questions portant sur l’accès des produits et des producteurs de ressources naturelles du Canada aux marchés internationaux.

3.2  Établir des partenariats en vue de promouvoir la contribution des secteurs des ressources naturelles au développement durable à l’échelle internationale.

3.3  Promouvoir les pratiques exemplaires en matière de développement durable à l’étranger.

  • Afin de promouvoir efficacement le développement durable, le gouvernement doit être en mesure de prêcher par l’exemple.
  • Il est essentiel d’améliorer l’information pouvant faire état des progrès réalisés à l’égard des objectifs de développement durable.
  • La situation offre la possibilité de prêcher par l’exemple.

4) RNCan fait preuve de son engagement à l'égard du développement durable dans ses activités.

Comme en témoignent les éléments ci-dessous :

  • mise en œuvre d’un système de gestion de l’environnement;
  • gestion des émissions et des effluents;
  • réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre;
  • réduction de la consommation d’eau;
  • utilisation viable des terres.

4.1  Améliorer les activités de RNCan en assurant une gestion saine de l’environnement.

4.2  Élaborer et mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer l’utilisation judicieuse des ressources et à réduire les émissions de gaz à effet de serre des installations de RNCan.

PrécédentTable des matièresSuivant