Le gaz naturel liquéfié

Qu'est-ce que le GNL?

Le gaz naturel liquéfié, ou GNL, est tout simplement du gaz naturel à l’état liquide. Lorsque le gaz naturel est refroidi à une température d’environ -160 °C (ou -260 °F) à la pression atmosphérique, il se transforme en un liquide clair, transparent et inodore.

Le GNL est inodore, incolore, non corrosif et non toxique. Mais étant donné sa nature extrêmement froide, le GNL peut geler instantanément la chair avec laquelle il entre en contact s’il est libéré; c’est pourquoi il doit être fabriqué et entreposé avec beaucoup de soin.

Le procédé de liquéfaction retire l’oxygène, le dioxyde de carbone, les composés sulfurés et l’eau contenus dans le gaz naturel, le transformant ainsi en un mélange composé principalement de méthane et contenant de petites quantités d’autres hydrocarbures et d’azote.

À l’état liquide, le gaz naturel est réduit à 1/600 de son volume original, ce qui rend possible son transport sur de longues distances dans des navires-citernes conçus pour le stockage, la regazéification et la livraison sur les marchés.

En raison de ses propriétés de combustible fossile propre, on prévoit que le gaz naturel jouera un rôle de plus en plus important dans la demande en énergie à l’échelle mondiale. La demande en énergie devrait continuer à augmenter à long terme. On prévoit que la production mondiale de GNL continuera elle aussi à augmenter.

La Chaîne d'approvisionnement du GNL

La chaîne d'approvisionnement du GNL (illustrée dans la figure ci-dessous) consiste en plusieurs éléments interreliés.

La Chaîne d'approvisionnement du GNL
Version texte - La Chaîne d'approvisionnement du GNL

Les éléments interreliés incluent le champ de gaz, l’usine de liquéfaction, le réservoir de stockage de GNL, la citerne de GNL, le réservoir de stockage de GNL, les vaporisateurs et les réseaux de pipelines.

Dans les pays exportateurs de GNL, le gaz naturel est extrait de bassins de gaz naturel et transporté par pipeline aux usines de liquéfaction, où il est liquéfié et stocké.

Les usines de liquéfaction sont construites aux terminaux maritimes afin de pouvoir charger le GNL sur des navires méthaniers conçus pour le transport outre-mer. Lorsque les navires méthaniers livrent la cargaison de GNL aux terminaux d’importation, le GNL est entreposé, gazéifié de nouveau et injecté dans le réseau de pipelines en vue de sa livraison aux utilisateurs finaux.

 

Les projets canadiens de GNL

Le Canada comptait une seule installation d’importation du GNL en service, le terminal Canaport, à Saint John, au Nouveau-Brunswick.

Il y a actuellement plusieurs propositions d’installations d’importation de GNL au Canada. Veuillez consulter Les projets canadiens de GNL pour de plus amples renseignements sur l’état d’avancement des projets canadiens.

Liens utiles

Ces sites Web proposent de l'information générale utile sur le GNL et le processus de réglementation du GNL au Canada.