ARCHIVÉE - Étape 2 : Comparez votre établissement à d'autres

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

L'analyse comparative consiste à comparer vos coûts et votre consommation d'énergie avec ceux d'établissements similaires. Si vous utilisez les valeurs que vous avez calculées à l'Étape 1 et que vous les comparez avec les données de référence ci-contre, les résultats obtenus vous donneront un aperçu de votre performance énergétique même si des facteurs tels que l'âge du bâtiment et le nombre de degrés-jours dans votre région (c'est-à-dire, une mesure des besoins énergétiques annuels pour chauf-fer ou climatiser votre établissement afin d'y maintenir un niveau de confort adéquat) sont différents.

Remarque : Les détaillants du secteur de l'alimentation ont habituellement une consommation énergétique plus élevée en raison des coûts reliés à la réfrigération et à la préparation des aliments. Si votre magasin offre aussi des services de restauration ou des produits d'épicerie, vous pouvez vous attendre à une consommation plus élevée. Par exemple, les restaurants ont souvent une intensité d'énergie aussi élevée que 10 GJ/m2. Les magasins où il y a des rayons d'appareils d'éclairage, d'appareils ménagers ou d'équipement électronique qui fonctionnent toute la journée, auront une consommation plus élevée. Les quincailleries à grande surface connaîtront aussi une consommation plus élevée à cause des moteurs et des équipements de coupe du bois.

Magasin

On peut utiliser les tableaux de la page 13 pour comparer l'exemple du magasin à rayons décrit à l'Étape 1 – un magasin à grande surface (non alimentaire) de 14 000 m2. Sa consommation d'énergie a été établie à 1,17 GJ/m2/an. Ce tableau montre que la consommation de notre exemple de magasin est dans l'écart type de consommation d'énergie annuelle pour des magasins similaires.

Les coûts d'énergie dans l'industrie du commerce au détail varient généralement de 20 $/m2à 52 $/m2. Quoiqu'il puisse être tentant de mesurer la performance énergétique en dollars, il faut être prudent en interprétant les résultats obtenus car les prix d'énergie peuvent varier d'une journée à l'autre; de plus,les prix de l'énergie utilisés pour calculer les moyennes nationales qui figurent dans les tableaux des pages 13 et 14 diffèrent probablement de ceux de votre région. Alors, même s'il est sage de surveiller le coût de l'énergie de très près, l'indicateur de performance qui répond réellement aux changements technologiques, de comportements et de procédures est la consommation. Lorsque vous comparez vos données avec les données de référence, ce sont les gigajoules et non les dollars qui sont vraiment représentatifs.

Magasin
Tableau 1. Magasins de détail et centres commerciaux : consommation d'énergie et intensité énergétique
Magasins, supermarchés et centres commerciaux Écart type de la consommation d'énergie annuelle* Intensité énergétique annuelle moyenne*
Détaillants (non alimentaires) 0,8 à 1,0 GJ/m2 0,9 GJ/m2
Magasins à grande surface (non alimentaires) 0,6 à 1,8 GJ/m2 1,1 GJ/m2
Magasins d'alimentation 2,5 à 3,4 GJ/m2 2,8 GJ/m2
Centres commerciaux couverts 1,2 à 1,4 GJ/m2 1,4 GJ/m2
Centres commerciaux non couverts 1,2 à 1,9 GJ/m2 1,2 GJ/m2
Moyenne 0,8 à 3,4 GJ/m2 1,5 GJ/m2

*Données de référence de Roche ltée, cueillies de diverses sources.

Les sites Web suivants vous permettent de comparer votre magasin à des établissements d'autres pays :

Analyse comparative de magasins d'alimentation de l'initiative ENERGY STAR® à l'adresse www.energystar.gov/index.cfm?c=evaluate_ performance.bus_portfoliomanager.

L'outil de référence énergétique Cal-Arch pour les bâtiments de la Californie à l'adresse http://poet.lbl.gov/cal-arch/benchmark.html.

Tableau 2. Magasins de détail et centres commerciaux : intensité énergétique brute annuelle globale (ECÉBCI)*
Région Intensité énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2) < 1 000 m2 Intensité énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2) >1 000 m2 Gross Annual énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2) Total
Détaillants (non alimentaires) 1,6 1,2 1,4
Magasins d'alimentation 3,0 2,5 2,8
Moyenne détaillants 1,9 1,4 1,6
Centres commerciaux couverts - 1,2 1,2
Centres commerciaux non couverts 2,0 1,4 1,4
Moyenne centres commerciaux 2,0 1,3 1,3
Moyenne (tous les établissements) 2,0 1,3 1,5
Région Intensité énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2)
Atlantique 1,8
Québec 1,5
Ontario 1,2
Prairies 1,5
Colombie-Britannique 2,1
Surface de plancher brute (m2) Intensité énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2)
90 à 459 1,8
460 à 929 2,0
930 à 4644 1,3
4645 à 9289 0,9
9290+ 1,5
Année de construction Intensité énergétique brute annuelle moyenne (GJ/m2)
1990 à 99 1,5
1980 à 89 1,2
1970 à 79 1,5
1960 à 69 1,3
Avant 1920 1,8

L'Enquête sur la consommation d'énergie dans les bâtiments commerciaux et institutionnels (ECÉBCI), première enquête d'énergie nationale pour ces secteurs, a été réalisée en 2002. On peut obtenir plus d'information à ce sujet à l'adresse oee.rncan.gc.ca/neud. L'intensité énergétique brute annuelle moyenne est la consommation d'énergie totale (en GJ) du secteur divisée par la surface totale (en m2).

Cas types

Les données suivantes décrivent différents établissements au Canada. Ils sont tous membres de l'Initiative des Innovateurs énergétiques, un programme de l'Office de l'efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada.

Sears – Granby (Québec)

Ce magasin à rayons d'un étage est la propriété de Sears Canada Inc., Toronto. Il comporte un salon de coiffure (aucun ascenseur, escalier mécanique ou restaurant). Afin de mieux gérer la demande énergétique, le service d'administration peut surveiller la consommation d'énergie en temps réel grâce à un lien Internet.

Construction : 1974 (amélioration en 2000)
Surface : 10 827 m2
Sources d'énergie : Électricité, gaz naturel
Coûts et consommation d'énergie annuels : 176 243 $ 8 574 GJ
Intensité énergétique par mètre carré : 16,29 $ 0,79 GJ
Centre commercial

Centre Rideau – Ottawa (Ontario)

Ce centre commercial de trois étages comporte 180 magasins. Il est situé au centre-ville d'Ottawa. La majeure partie de la journée, il sert de point de transit au service de transport en commun de la ville. Les factures de gaz naturel sont minimes car le chauffage des locaux n'est pas nécessaire.

Construction : 1983 (aucune amélioration)
Surface : 70 194 m2 (incluant les magasins principaux)
Sources d'énergie : Électricité, gaz naturel
Coûts et consommation d'énergie annuels : 2 481 750 $ 98 813 GJ
Intensité énergétique par mètre carré : 35,36 $ 0,71 GJ

Calgary Co-op – Calgary (Alberta)

La plupart de ces 18 magasins multiservices ont des rayons d'épicerie fine, de boulangerie, de pharmacie, de boucherie, un fleuriste ainsi qu'une salle de réunion communautaire, un magasin d'alcools et une station-service. Les améliorations apportées comprennent de nouvelles portes en verre pour les congélateurs, des contrôles pour diminuer la pression des gaz de réfrigération et des modifications à l'éclairage.

Construction : de 1960 à 1998 (amélioration en 2003-2004)
Surface (18 installations) : 94 547 m2 (moyenne de 6 753 m2)
Sources d'énergie : Électricité, gaz naturel
Coûts et consommation d'énergie annuels : 5 213 031 $ 326 729 GJ
Intensité énergétique par mètre carré : 55,14 $ 3,5 GJ