Le Plan national de géomatique du Sénégal (PNGS)

logo de GeoSenegal

Durée

De janvier 2009 à septembre 2015

Contexte

Ce projet de plusieurs millions de dollars a été financé par Affaires mondiales Canada (AMC) et réalisé par le Secteur des sciences de la Terre (SST) de Ressources naturelles Canada (RNCan) dans le cadre d’un protocole d’entente entre le Canada et le Sénégal. Ce projet a été élaboré en collaboration avec le gouvernement du Sénégal. Il sert de guide vers l’atteinte des objectifs du pays à l’égard de l’information géospatiale. Les mesures connexes visent à renforcer la capacité de récupérer, de traiter, d’analyser et de diffuser de l’information, en créant une gouvernance plus efficace grâce à une gestion structurée et harmonisée des terres et des ressources humaines et naturelles. 

Le secteur privé canadien a reçu des contrats soulignant les capacités canadiennes et ouvrant des marchés aux entreprises canadiennes en Afrique de l’Ouest.

Le SST a participé directement à la création d’une série de documents montrant comment les données géospatiales peuvent être transformées en outils utiles, tels que des modèles adaptables pour le suivi des épidémies de paludisme et d’Ebola, ou pour fournir un système d’adresse normalisé pour aider les équipes d’urgence.

La formation

Réalisations de projets

Arpentage
  • Mise en place de normes uniformes pour les données spatiales.
  • Établissement de normes pour le partage des coûts et des responsabilités.
  • Développement des infrastructures de données et des technologies existantes pour la collecte de données afin d’établir une base de données topographiques.
  • Fourniture d’une formation sur l’utilisation et la mise en œuvre des technologies de la géomatique.
  • Sensibilisation du secteur privé sénégalais et des décideurs opérationnels aux capacités et aux applications de l’information géospatiale et des modèles géospatiaux.
  • Ouverture de marchés en Afrique de l’Ouest à des organisations et entreprises canadiennes de géomatique.

Personne-ressource

Denis Haché – Directeur adjoint, Unité des affaires internationales du Secteur des sciences de la Terre