Programmes fédéraux

Les Levés géodésiques du Canada (LGC) possède une expertise technique pour conduire des levés GNSS de haute-précision et des levés microgravimétriques, ainsi que les capacités pour obtenir les positions les plus précises, de l'ordre du millimètre, et des estimés de gravité (microgal), requis pour un grand nombre d'applications en géosciences. Cette expertise unique et spécialisée offre la possibilité de collaboration dans une variété d'applications, dont beaucoup d'entre elles adressent les défis reliés à la réduction des impacts de géorisques et la surveillance des changements climatiques.

Géorisques

Les mesures du mouvement de la croûte terrestre au moyen du GNSS constituent une source d’information importante quant à l’évaluation des géorisques. Les LCG participe actuellement à la recherche sur les risques de séismes en fournissant de façon continue des données GNSS obtenues du SCCA, et collectées par des stations de poursuite autonomes de réseaux nationaux et régionaux. Des observations périodiques collectées à partir de monuments GNSS de réseaux densifiés, et situés dans des régions de forte séismicité, contribuent également à la mesure de la déformation tectonique dans le centre du Canada. Le personnel des LGC continuera à travailler avec les collègues de RNCan ainsi que d’autres départements requiérant une surveillance précise des déformations de la croûte terreste à différentes échelles spatiales.

Changements climatiques / Élévation du niveau de la mer

Les LGC contribue également à l’étude des changements climatiques par l’évaluation et l’intégration d’observations faites par les multiples systèmes et instruments géodésiques tels que les récepteurs GNSS, les gravimètres absolus, les missions gravimétriques par satellite (p.ex. GRACE), les technologies aéroportées LiDAR et InSAR . Ces efforts permettent d’améliorer la modélisation et la compréhension de processus tectoniques, hydrologiques et atmosphériques qui facilitent l’abilité de la communauté scientifique à évaluer et proposer des solutions quant à l’atténuation des changements climatiques, particulièrement pour les régions côtières et occupées par de grands bassins tels que les Grands Lacs. D’autres contributions incluent le soutien aux glaciologues; l’étude du rebond postglaciaire et ses impacts sur la surface, au stockage et à la variation des réserves d’eaux souterraines; la surveillance de changements reliés à la redistribution de masse à l’échelle régionale par gravimétrie spatiale; la conservation d’une référence précise du niveau de la mer pour la gestion des ressources d’eaux intérieures et de l’érosion côtière; et la capacité à conduire des levés de gravimétrie absolue afin de calibrer les modèles géophysiques.