Language selection

Recherche

Service d'entités géographiques Web (WFS)

Aperçu

Un service d’entités géographiques Web (WFS) permet à un client d’exécuter des opérations de manipulation des données sur au moins une entité géographique. Ces opérations visent l’utilisation des fonctions d’obtention et d’interrogation d’entités en fonction des contraintes spatiales et non spatiales, de création d’une nouvelle entité, de modification d’une entité et de suppression d’une entité.

Un service d’entités géographiques Web est principalement un service d’accès aux entités qui regroupe aussi des éléments d’un service de type d’entités, d’un service de conversion ou de transformation des coordonnées et d’un service de conversion du format géographique. Le service offre un accès direct adapté aux données géographiques au niveau des entités et de leurs propriétés. Toutefois, le service d’entités géographiques Web ne confère à son client aucun droit administratif sur les données. Le client peut seulement récupérer ou modifier les données des entités visées; il ne peut pas récupérer tout le fichier ou le dépôt de données sous-jacent qui contient les données au sujet des entités.

Information supplémentaire

Normes

OpenGIS® Web Feature Service (WFS) Implementation Specification

OpenGIS® Web Feature Service 2.0 Interface Standard

Renseignements connexes

Service Web de cartographie (WMS)

Langage de balisage géographique (GML)

Encodage de filtres (FE)

Notes

La norme et la spécification du service Web des entités géographiques ont été élaborées par l’Open Geospatial Consortium (OGC).

La OpenGIS® Web Feature Service 2.0 Interface Standard est également publiée sous la norme ISO 19142:2010, Information géographique – Service d’accès aux entités géographiques par le Web.Note de bas de page 1

L’utilisateur peut consulter le tutoriel suivant de l’OGC® : Using a Web Feature Service.

Information supplémentaire - service d’entités géographiques Web (WFS)

Opérations du service d’entités géographiques Web

Classes de services d’entités géographiques Web

Mise en œuvre du service d’entités géographiques Web

Applications clientes d’un service d’entités géographiques Web

Opérations du service Web des entités géographiques

La norme du service d’entités géographiques Web précise le comportement d’un service qui assure des transactions sur des entités géographiques, et qui y donne accès, d’une manière indépendante du dépôt de données sous-jacent. Elle définit 11 opérations, regroupées sous les opérations de recherche, les opérations d’interrogation, les opérations de verrouillage, les opérations de transaction et les opérations de gestion des expressions de requêtes paramétrées enregistrées.

NOTE : La norme du service Web des entités géographiques ne porte pas sur les questions de contrôle de l’accès.

Les opérations de recherche permettent l’interrogation du service afin de déterminer ses capacités et de récupérer le modèle d’application qui définit les types d’entités offertes.

  • GetCapabilities : Un service d’entités géographiques Web doit être en mesure de décrire ses capacités. Plus précisément, il doit indiquer les types d’entités offertes et les opérations reconnues pour chaque type.
  • DescribeFeatureType : Un service d’entités géographiques Web doit être en mesure, sur demande, de décrire la structure de tout type d’entité offerte.

Les opérations d’interrogation permettent la récupération des entités, de la valeur de leurs propriétés à partir du dépôt de données sous-jacent, en fonction de contraintes imposées aux propriétés et définies par le client. En outre, le client doit être en mesure de préciser les propriétés à récupérer et de limiter la requête de manière spatiale et non spatiale.

  • GetPropertyValue
  • GetFeature
  • GetFeatureWithLock(opération d’interrogation et de verrouillage)

Les opérations de verrouillage permettent de verrouiller une requête sur au moins une instance d’un type d’entité pendant la durée de la transaction pour assurer la reconnaissance des transactions sérialisables.

  • LockFeature

Les opérations de transaction se composent d’opérations qui modifient les entités, c.-à-d., opérations de création, de mise à jour ou de suppression des entités géographiques.

  • Transaction

Les opérations des requêtes enregistrées permettent aux clients de créer, de supprimer, de lister et de décrire des requêtes paramétrées qui sont enregistrées sur le serveur et qui peuvent être lancées à répétition au moyen de divers paramètres.

  • CreateStoredQuery
  • DropStoredQuery
  • ListStoredQueries
  • DescribeStoredQueries

Classes de services Web des entités géographiques

En fonction de ces descriptions opérationnelles, il est possible de définir trois classes de services d’entités géographiques Web:

  • service d’entités géographiques Web de base ou WFS-base : reconnaît les opérations GetCapabilities, DescribeFeatureType et GetFeature. Il s’agit en quelque sorte d’un service d’entités géographiques Web EN LECTURE SEULEMENT;
  • service d’entités géographiques Web XLinks : reconnaît toutes les opérations d’un WFS-base, en plus de l’opération GetGmlObject pour les attributs XLinks locaux ou distants et l’opération optionnelle GetGmlObject durant les opérations GetFeature;
  • le service d’entités géographiques Web de transactionouWFS-T : reconnaît toutes les opérations du WFS-base, en plus de l’opération Transaction. Optionnellement, un WFS‑T peut également reconnaître les opérations GetGmlObject et LockFeature.

Mise en œuvre d’un service Web des entités géographiques

Lorsqu’un fournisseur de logiciels offre un produit conforme aux spécifications d’une interface ouverte du service Web géospatial et de codage des données, l’utilisateur profite d’un bassin élargi d’outils Web compatibles qui donnent accès aux géodonnées et aux services connexes de géotraitement.

Les produits du service de cartes Web (WMS) élaborés pour mettre en œuvre la norme internationale sont des exemples de tels outils. Les interfaces GetCapabilities et GetMap définies dans cette spécification procurent à l’utilisateur Web une manière compatible de combiner et de visualiser les images cartographiques de diverses sources. En outre, l’interface GetFeatureInfo accorde à l’utilisateur une méthode pour obtenir, d’un simple clic de la souris, des renseignements sur les attributs des entités géographiques affichées sur une carte.

La Geography Markup Language (GML) Implementation Specification de l’OGC® décrit une spécification de codage des géodonnées en langage XML qui permet le stockage, le transport, le traitement et la transformation des données géographiques. Un ensemble de propriétés décrit l’état d’une entité géographique et chaque propriété peut être considérée comme étant un tuple {nom, type, valeur}. Le nom et le type de chaque propriété de l’entité dépendent de la définition du type. Une entité géographique peut avoir au moins une propriété portant une valeur géométrique. Évidemment, cela signifie que l’entité peut être définie sans aucune propriété géométrique.

Prochaine étape logique, le service d’entités géographiques Web définit les interfaces des opérations d’accès aux données et de manipulation des données propres aux entités géographiques au moyen de http, qui constitue la plate-forme informatique répartie. Au moyen de ces interfaces, un utilisateur ou un service peut combiner, utiliser et gérer les géodonnées – c.-à-d., les renseignements sur les entités sous-jacents à l’image d’une carte – à partir de diverses sources par l’exécution des opérations suivantes sur les entités et les éléments géographiques :

  • création d’une nouvelle instance d’une entité;
  • suppression de l’instance d’une entité;
  • mise à jour de l’instance d’une entité;
  • verrouillage de l’instance d’une entité;
  • obtention ou interrogation des entités en fonction de contraintes spatiales ou non spatiales.

Le service de cartes Web de l'OGC permet à un client d’afficher en superposition les images d’une carte à partir de plusieurs services de cartes Web (souvent désignés « fusions »). De même, le service d’entités géographiques Web permet à un client de récupérer et de mettre à jour les données codées en langage de balisage géographique (GML) de plusieurs services d’entités géographiques Web. La récupération peut se faire d’une manière plus sélective au moyen du encodage de filtres (FE).

Applications clientes d’un service d’entités géographiques Web

Dans le cadre d’un service d’entités géographiques Web, une transaction désigne une unité logique de travail composée d’au moins une opération de manipulation des données. Le service d’entités géographiques Web assure ainsi, lors de ses échanges avec le système de stockage des données du développeur, la cohérence des modifications apportées aux données. Toutefois, comme de nombreux systèmes reconnaissent la sémantique standard des transactions simultanées, les opérations optionnelles permettent donc à un service d’entités géographiques Web de tirer avantage de tels systèmes (p. ex., systèmes de base de données relationnelle SQL).

En gros, le protocole de traitement des requêtes d’un service d’entités géographiques Web est le suivant :

1. Une application cliente demande un document des fonctions d’un service d’entités géographiques Web. Un tel document contient une description de toutes les opérations reconnues par le service et une liste de tous les types d’entités offertes.

2. Une application cliente (optionnellement) fait une requête à un service d’entités géographiques Web pour obtenir la définition d’au moins un type d’entité ou d’élément pris en charge par le service.

3. Selon la définition du type d’entité, l’application cliente produit une requête.

4. La requête est envoyée à un serveur Web.

5. Le service d’entités géographiques Web est appelé pour lire et traiter la requête.

6. Lorsque le service a terminé le traitement de la requête, il produit un rapport d’état à l’intention du client. S’il y a eu une erreur, le rapport d’état en fait mention.

Il faut noter que l’application cliente peut désigner un registre et autre intergiciel (“middleware”), outre l’utilisateur final.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :