Centre de ressources de l'ICDG

Choisissez un élément

Les fondements de l'ICDG

Évaluation de 2015 de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales
Conformément au projet de rendement multiphase de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG), l'évaluation du rendement de 2015 avait pour but de mesurer la progression continue de la création, l'utilisation, la réussite et la situation de l'ICDG du Canada. L'évaluation de 2015 comprenait l'examen et l'actualisation du cadre d'évaluation de l'ICDG, ainsi que l'analyse des données et indicateurs de mesure de l'ICDG par rapport au cadre d' évaluation de l'ICDG révisé. Le cadre d'évaluation couvre cinq domaines : collaboration, données-cadres, politiques opérationnelles, normes et spécifications, ainsi que technologie. Pour aborder l'évaluation du rendement de 2015, on s'est servi d'un mélange de sources d'information qualitatives et quantitatives. On a utilisé deux méthodes principales pendant l'évaluation : l'examen des documents et la création de deux études de cas.
Rapport d’évaluation de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales : Sommaire et études de cas
Le présent rapport (2013) comprend une évaluation du rendement de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG). Ce rapport aidera GéoConnexions et les intervenants à déterminer les lacunes et les priorités en vue de l'investissement dans l'ICDG et à communiquer l'état de l'infrastructure des données spatiales (IDS) du Canada. Le rapport contient également quatre études de cas qui révèlent la manière dont les composantes et principes de l'ICDG ont été appliqués afin de répondre aux besoins des utilisateurs associés aux différentes initiatives.
Études de cas : l'ICDG et l'information géographique
En 2012, GéoConnexions a demandé la réalisation d'études de cas sur les avantages et la valeur de l'information géographique et de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG). Ce rapport met en évidence cinq études de cas qui décrivent comment les différentes initiatives ont bénéficié de l'utilisation de l'information géographique et de la promotion de l'interopérabilité.
Projet sur le rendement de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales : Survol
Ce document (2013) présente le projet sur le rendement de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) qui comporte cinq étapes réalisées sur cinq ans (2005-2010) : 1) Moderniser la définition de l’ICDG, 2) Mettre à jour la vision, la mission et la feuille de route de l'ICDG, 3) Élaborer le cadre d'évaluation de l'ICDG, 4) Évaluer l’ICDG en 2012 et 5) Évaluer l’ICDG en 2015.
Infrastructure canadienne de données géospatiales : Survol
Cet aperçu (2012) décrit l’Infrastructure Canadienne de données géospatiales (ICDG), ses composantes clés et ses grands principes directeurs. L’ICDG permet aux utilisateurs de découvrir, d’évaluer et d’utiliser une multitude de données géoréférencées qui proviennent de diverses sources et qu’ils auraient eu de la difficulté à trouver autrement. Les décideurs de tous les ordres de gouvernement, du secteur privé, des organisations non gouvernementales et du monde universitaire peuvent ainsi utiliser de l’information géoréférencée pour prendre des décisions éclairées concernant les priorités sociales, économiques et environnementales.
Vision, mission et feuille de route de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales : La voie à suivre
Ce document (2012) présente la version révisée de la vision, de la mission et de la feuille de route (VMFR) de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG), lesquelles assurent l’orientation de l’ICDG pour les cinq à dix prochaines années et inciteront la communauté canadienne de géomatique à contribuer à la santé de l’ICDG, à son maintien et à ses bienfaits.
Soutenir et faire évoluer l'Infrastructure canadienne de données géospatiales
Brochure (2009) donnant un bref aperçu de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales.
L'Infrastructure canadienne de données, réaliser la vision de l'ICDG
Le présent document (2005) sur la feuille de route explique comment réaliser la vision de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG). Il synthétise des efforts de recherche et de stratégie, ainsi qu’un riche processus de consultation. Ce document reflète la sagesse collective de bon nombre de personnes et servira non seulement à améliorer l’ICDG, mais également à tirer parti de sa réussite.
L'Infrastructure canadienne de données : De meilleures connaissances pour de meilleures décisions
Le présent document (2005) est une mise à jour de la Vision de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales publiée en 2000. Depuis ce temps, des progrès importants ont été réalisés dans le développement de l’ICDG. Les cinq premières années ont été consacrées à la mise en place d’une infrastructure comportant des données et des services et à l’établissement de relations et de partenariats clés.
L'infrastructure canadienne de données géospatiales, description de l'architecture, version 2
Le présent document (2005) est une mise à jour et une révision de la Description de l’architecture de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) publiée en 2001. Depuis ce temps, des progrès importants ont été réalisés dans le développement de l’ICDG. Les cinq premières années ont été consacrées à la mise en place d’une infrastructure comportant des données et des services et à l’établissement de relations et de partenariats clés.
Infrastructure canadienne de données géospatiales, description de l'architecture
Le présent document (2001) de description de l'architecture fait partie d'un groupe de trois documents évolutifs décrivant l'ICDG : Vision cible de l'ICDG; Description de l'architecture de l'ICDG; Plan de mise en œuvre de l'ICDG.
Infrastructure canadienne de données géospatiales, vision cible
Omniprésents autour de nous aujourd'hui, les renseignements géographiques tiennent une place centrale au sein de notre société et de notre économie. De la reconnaissance de la nécessité d'une infrastructure d'information géospatiale, au même titre que les infrastructures routières, de télécommunications, de soins de santé, de contrôle de la circulation aérienne et de maintien d'ordre sur lesquelles reposent toutes nos activités, est né le concept d'une Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) (2001).

Politiques opérationnelles

Accessibilité, gestion et diffusion

 Rapport d'évaluation 2015-2016 de l'IDS-Arctique
Ce document présente un rapport succinct de l'évaluation de l'IDS-Arctique. Le rapport comporte les sections suivantes : une introduction au projet d'évaluation de l'IDS-Arctique, une brève discussion sur le concept de l'évaluation de l'IDS et ses avantages, les méthodes d'évaluation d'une IDS, les méthodes d'évaluation de l'IDS-Arctique, l'élaboration du cadre d'évaluation de l'IDS-Arctique, la mise en oeuvre du cadre d'évaluation, la présentation des résultats de l'évaluation, l'analyse de ces résultats, les recommandations formulées sur la base des résultats de l'évaluation et une discussion sur l'analyse comparative de l'état actuel de mise en oeuvre de l'IDS-Arctique.
Cadre d’évaluation de l’IDS-Arctique
Ce cadre contribuera à déterminer la capacité de l’IDS-Arctique à fournir un environnement permettant de faciliter la découverte, l’accès, la diffusion, l’intégration, le recyclage et l’interopérabilité des informations géospatiales par la communauté arctique et la société de manière générale.
Enjeux liés aux données et pratiques prometteuses en matière de cartographie énergétique intégrée pour les collectivités
Les municipalités, les services publics et le public peuvent utiliser la cartographie énergétique pour prendre des décisions éclairées sur l'utilisation finale de l'énergie et sur les options d'approvisionnement en énergie renouvelable dans l'environnement bâti. La cartographie énergétique intégrée pour les collectivités (CEIC) est une nouvelle méthode de cartographie et de modélisation qui tire parti des ensembles de données nouveaux et existants et du logiciel disponible pour la modélisation de la consommation d'énergie des bâtiments et de la technologie, en les associant avec des systèmes d'information géographique (SIG) afin d'offrir un outil géospatial d'aide à la décision évolutif pour la planification et l'élaboration de programmes et de politiques relatifs à l'énergie et aux émissions, ainsi que pour leur mise en oeuvre et leur vérification. Les applications comprennent des inventaires de l'énergie et des émissions pour les municipalités, ainsi que la planification et la mise en oeuvre de programmes de conservation de l'énergie et de gestion de la demande, et de programmes de gestion de l'énergie axée sur la demande, et la définition des possibilités de création d'un réseau énergétique intelligent.
La CEIC est l'un des éléments clés d'une méthodologie uniforme qui permet de caractériser l'énergie et les émissions dans les collectivités. Les résultats comprennent l'atteinte d'objectifs de conservation de l'énergie et de réduction des gaz à effet de serre, la compensation des coûts liés au renouvellement de l'infrastructure énergétique et la réalisation d'économies d'énergie pour les résidents, les entreprises et les organisations.
Analyse du contexte de l'utilisation des systèmes d'aéronefs télépilotés (drones) en géomatique au Canada
Les organisations adoptent de plus en plus les systèmes d'aéronefs télépilotés, ou « drones », pour la surveillance de petits sites d'intérêts, car ils constituent une méthode moins coûteuse, plus précise et plus souple de collecte d'information par rapport aux méthodes traditionnelles. Le présent rapport a été rédigé pour aider les organisations à déterminer si les drones constituent une possibilité adéquate et comment les intégrer à leurs activités. Le présent rapport contient un aperçu des utilisations éprouvées et présente les points saillants des appareils prêts à voler, actuellement disponibles en Amérique-du-Nord. Les organisations doivent aborder les règlements relatifs à l'aviation, à la protection de la vie privée, à la propriété intellectuelle, aux intrusions et au transport de marchandises dangereuses. Le document résume les pratiques exemplaires de conception de projets autonomes ou de mise en place d'un programme opérationnel ainsi que des techniques de cueillette, traitement et gestion des bases de données bidimensionnelles, tridimensionnelles et vidéo. Des stratégies de gestion des risques sont formulées par la synthèse des règlements et des pratiques exemplaires. Afin d'accroître l'utilisation de drones au Canada, nous indiquons les nouvelles possibilités, les recommandations et les trous dans les connaissances.
Guide de l'utilisateur des normes de l'information géographique
Le présent guide (2015) de l’utilisateur fournit une information tant générale que pratique sur les normes pertinentes. Le guide ici présenté s’adresse à l’utilisateur ou au gestionnaire qui, sur un plan plus général, doit comprendre l’intérêt global des normes de manière à juger du quoi et du comment de l’application de normes, mais sans avoir à entrer dans les détails. Cette remarque vaut en particulier pour les normes d’information géospatiale, puisqu’elles servent de raccordement entre les deux disciplines bien distinctes des sciences de la Terre et des technologies de l’information.
Document d'information sur l'incidence et les répercussions des mégadonnées sur la géomatique
Le présent document (2015) d'information a été rédigé dans le but d'analyser plus à fond les caractéristiques des mégadonnées et l'incidence de ces dernières sur la géomatique. Le premier chapitre du rapport traite en détail des concepts clés des mégadonnées, y compris leur origine, leur définition, leurs acteurs et leur utilisation. Le deuxième chapitre, qui aborde la composante géospatiale des mégadonnées, couvre l'apport de la géomatique à celles-ci, et inversement. En guise de conclusion, le troisième chapitre dresse une liste d'éléments clés à retenir et est suivi des annexes et des ouvrages de référence.
Guide sur la qualité des données géospatiales
Le présent guide (2015) explique comment gérer la qualité des données géospatiales et les risques entourant leur utilisation à chaque étape du cycle de vie d'un contenu informationnel : conception, mise en oeuvre, production, distribution et utilisation. Il explique le processus d'évaluation des données géospatiales tel que décrit dans la norme internationale ISO 19157, Information géographique - Qualité des données. Il présente aussi le cadre général de gestion du risque de la norme internationale ISO 31000, Management du risque - Principes et lignes directrices, ainsi que de nombreux exemples associés à la gestion du risque associés à l'utilisation inappropriée des données géospatiales.
Les recommandations concernant la qualité des données géospatiales et la gestion du risque s'appliquent aux contextes E-E, E-C et C-C.
Le manuel de l'utilisateur de la Licence du gouvernement ouvert – Canada
Le manuel (2014) a pour but d’informer les utilisateurs de données géospatiales ouvertes du Canada à propos de la nature et de la portée de la Licence du gouvernement ouvert du Canada, ainsi que de guider leurs interactions avec elle.
Document d'information sur l'interopérabilité géosémantique
Ce guide (2015) vise à renseigner la communauté géomatique canadienne et les développeurs sur les principaux concepts et l'importance de l'interopérabilité géosémantique de même que sur les technologies connexes et les exemples d'intégration de l'interopérabilité géosémantique dans les organisations
Guide d’introduction à la préservation des données géospatiales
Ce guide d’introduction (2013) est destiné à offrir aux utilisateurs et aux gestionnaires de données géospatiales des renseignements sur la nature et la portée de l’archivage et de la préservation des données géospatiales numériques et les réalités, les défis et les pratiques exemplaires des politiques opérationnelles connexes.
Guide d'introduction aux licences de logiciel libre avec code source ouvert
Ce guide (2012) vise à renseigner la communauté géomatique canadienne et les développeurs sur la nature et la portée des licences de logiciel libre avec code source ouvert (LLCSO) ainsi que sur les réalités, les défis et les pratiques exemplaires liés à l’utilisation et la diffusion de logiciels libres.
Rapport sur les barrières législatives à la publication des données géospatiales
Ce rapport (2012) est conçu pour les organisations qui souhaitent examiner les questions législatives lors du partage et de l'échange de données géospatiales. Il passe en revue la législation canadienne existante et identifie les dispositions spécifiques qui influent sur le partage de données géospatiales.
Guide d’introduction sur la façon de partager des données géospatiales
Ce guide d’introduction (2012) vise à informer les producteurs et les utilisateurs de données géospatiales des réalités et des défis du partage de ces données. On y propose des modèles possibles et des pratiques exemplaires de partage des données.
Archivage et préservation des données géospatiales : Sommaire des résultats des recherches et recommandations
Ce rapport (2011) répond à l’objectif suivant : effectuer de la recherche sur l’archivage des données géospatiales de l’ICDG, effectuer les analyses requises et formuler les recommandations nécessaires, y compris proposer des solutions pour permettre un accès constant aux données. Le rapport s’appuie surtout sur les documents disponibles, auxquels on a ajouté la consultation d’un intervenant principal, Bibliothèque et Archives Canada.
Introduction : les conséquences stratégiques de l’information en nuage
Ce guide (2012) a pour but d’informer les intervenants de l’Infrastructure Canadienne de données géospatiales (ICDG) sur la nature et la portée de l’informatique en nuage et sur les réalités, les enjeux et les pratiques exemplaires en matière de politiques opérationnelles connexes. Le guide présente les principales questions relatives aux politiques opérationnelles géospatiales comme la responsabilité, la protection des renseignements personnels et la confidentialité, la sécurité, l’octroi de licence, le droit d’auteur, l’archivage, les règlements et les normes, qui sont impératives pour la réussite de toute entreprise dans le domaine de l’informatique en nuage.
Introduction sur l’information géographique volontaire
Ce guide (2012) a pour but d’informer les intervenants de l’Infrastructure Canadienne de données géospatiales (ICDG) sur la nature et la portée de l’information géographique volontaire(IGV) et sur les réalités, les enjeux et les pratiques exemplaires en matière de politiques opérationnelles connexes. Le guide présente les principales questions relatives aux politiques opérationnelles géospatiales comme la qualité des données, la responsabilité, la protection des renseignements personnels, la sécurité, l’octroi de licences et le droit d’auteur, qui sont impératives pour la réussite de toute entreprise dans l’IGV.
Manuel de GéoConnexions sur les données-cadre
Ce cours en ligne (2009) est conçu pour vous présenter les concepts, les sources et les utilisations des données-cadre. Est-ce que votre travail exige que vous présentiez de l'information sous une forme géospatiale ou cartographique? Devez-vous rassembler des données géospatiales en provenance de sources diverses et les intégrer sur une carte de base commune? Avez-vous éprouvé des difficultés à trouver et à utiliser des données cartographiques de base communes? Si vous avez répondu oui à l'une ou l'autre de ces questions, ce manuel s'adresse à vous.
La diffusion des données géographiques gouvernementales au Canada: guide des pratiques exemplaires
Une consultation à grande échelle (2008) d'agences et de ministères gouvernementaux et de l'industrie géomatique a guidé le développement du cadre intégré d'exploitation sous licence des données géographiques du gouvernement tel que suggéré dans ce guide.
Archivage, gestion et préservation des données géospatiales – Rapport sommaire et recommandations
Ce sommaire (2005) est destiné surtout aux créateurs et aux gestionnaires de données géospatiales. Il résume l’état des pratiques d’archivage de l’information géographique et propose des recommandations relatives à la bonne préservation à long terme de ces données.

Ressources de renforcement des capacités

Manuel de l'Infrastructure de données spatiales (IDS) pour l'Arctique
Ce manuel de l'Infrastructure de données spatiales (IDS) pour l'Arctique est accessible grâce à un travail entre huit organisations de cartographie nationales des pays arctiques. L’objectif du présent manuel est de fournir des renseignements et des orientations en matière de planification, de gestion, de développement et de maintenance de l’IDS-Arctique aux différents groupes participants, de présenter des pratiques exemplaires de gestion des données, de cerner les exigences en matière de politiques et de directives ainsi que démontrer la valeur et les avantages liés à l’utilisation d’une IDS pour la surveillance et la prise de décisions en Arctique.
Glossaire terminologique de l'Infrastructure de données spatiales pour l'Arctique
Dans le cadre de la planification de la préparation d'un manuel de l'IDS pour l'Arctique, il est ressorti clairement des communications avec les huit organismes de cartographie nationaux (Canada, Finlande, Islande, Norvège, Russie, Suède, États-Unis et Royaume du Danemark) qu'un glossaire des termes de l'IDS-Arctique devait être établi. Le glossaire, qui est fourni ici comme document distinct, est une annexe au Manuel de l'IDS pour l'Arctique (PRODUIT D'INFORMATION DE L'INFRASTRUCTURE CANADIENNE DE DONNÉES GÉOSPATIALES 53f).
Guide de l'utilisateur sur la classification des instruments de politique relatifs à l'information géospatiale
Ce guide (2013) vise à aider les intervenants de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) qui utilisent des données géospatiales et conçoivent et/ou utilisent des instruments de politique ayant des incidences sur les activités relatives aux données géospatiales. Le cadre de classification décrit dans le présent document doit être utilisé conjointement avec un système de catalogage adéquat qui permettra de répertorier et de rechercher des instruments de politique.
Infrastructures de données spatiales (IDS) – Manuel pour les Amériques
Le présent manuel vise à fournir des orientations aux responsables gouvernementaux et aux autres intervenants des pays des Amériques dans leurs travaux de planification, d’élaboration et de mise en œuvre de projets d’infrastructures de données spatiales (IDS). Il a été structuré de manière à couvrir l’ensemble des sujets que les gens chargés des IDS seront appelés à aborder, et ce, dans l’ordre dans lequel ces sujets devront être pris en considération.
Guide des pratiques exemplaires - Établir et maintenir un programme autochtone de cartographie avec succès (anglais seulement)
Le guide (2010) présente les pratiques qui favorisent la réussite lors de la mise en œuvre de programmes autochtones de cartographie au Canada. Les pratiques et les avis sont regroupés en six rubriques : point de départ; développer un leadership et le soutien de la communauté; financement et finances; ressources humaines et approches de formation; technologie, données et réseaux de données; et réseaux de soutien. Dans ces rubriques, des avis précis et concrets sur les principes de réussite sont fournis. En outre, des exemples tirés d'expériences directes sont présentés sous forme d'étude de cas pour mettre en valeur des principes précis en action.
Comprendre les processus de l’évaluation des besoins des utilisateurs et de la conception centrée sur l’utilisateur
Ce guide (2007) vise à aider les organisations, en particulier les gestionnaires et les développeurs, à comprendre les méthodes utilisées dans le cadre des processus de l’évaluation des besoins des utilisateurs et de la conception centrée sur l’utilisateur. Les évaluations des besoins des utilisateurs engagent les communautés d’utilisateurs à définir le contenu, la technologie et les politiques qui permettront le mieux de régler les problèmes. La conception centrée sur l’utilisateur aide les organisations à faire en sorte que leurs produits de géomatique règlent les problèmes recensés, grâce à une conception et à une fonction efficaces.

Information protégée

Document juridique sur la propriété intellectuelle
Le Document juridique (2011) sur la propriété intellectuelle donne un aperçu des trois principaux domaines de la propriété intellectuelle canadienne : le droit d’auteur, le brevet et la marque de commerce. Il a pour objet de définir chacun de ces domaines à l’intention des responsables des données géospatiales et de mettre l’accent sur le rapport de chacun d’entre eux avec la protection des données et de l’information géospatiales, et des produits connexes.
Pratiques exemplaires pour le partage des données géospatiales environnementales sensibles
Le guide (2010) met en relief les enjeux et les concepts associés à la protection, au partage et à l'utilisation des données géospatiales environnementales sensibles; établit les paramètres de l'évaluation de la confidentialité des données; décrit des mécanismes possibles pour faciliter le partage des données, y compris les transactions en ligne.
Geospatial privacy awareness and risk management guide for federal agencies   (anglais seulement)
Un guide (2010) pour sensibiliser les organismes fédéraux aux aspects géospatiaux reliés au respect de la vie privée et à la gestion de son risque.

Le marché de la géomatique

Rapport des résultats de l’analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique
Le Rapport des résultats de l’analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique fournit une description de tous les types d’enquêtes menés pour cette partie de deux grands ensembles de travaux de l’Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et de l’étude sur la valeur réalisés par Hickling, Arthurs Low (HAL) et associés pour le compte de Ressources naturelles Canada (RNCan). Le tableau global qui s’est dégagé est celui d’un marché en transformation et d’un secteur qui évolue rapidement pour saisir les nombreuses possibilités que présentent les modifications importantes du marché.
Rapport des résultats de l’étude sur la valeur
Rapport des résultats de l’étude sur la valeur fournit une description de tous les types d’enquêtes menés pour cette partie de deux grands ensembles de travaux de l’Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et de l’étude sur la valeur réalisés par Hickling Arthurs Low Corporation pour le compte de Ressources naturelles Canada. La présente étude a découvert que l’on utilise à grande échelle l’ l’information géospatiale dans l’économie canadienne et que cette utilisation connaît une croissance rapide. La valeur de l’information géospatiale s’explique en grande partie par son utilisation et non par sa production. En 2013, l’information géospatiale  a contribué pour 20,7 milliards de dollars (ou 1,1 %) au PIB du Canada.
 
Gouvernement ouvert en transition : Une étude de cas de la Table ronde de la communauté canadienne de la géomatique
Il s’agit d’une étude de cas portant sur la Table ronde de la communauté canadienne de géomatique (TRCCG), un groupe formé de représentants de l’industrie, du milieu universitaire, d’associations professionnelles, d’organisations non gouvernementales (ONG) et des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux. L’étude relate histoire et les réussites de la TRCCG, y compris la mise au point de la Stratégie pancanadienne de géomatique et l’évolution du groupe en une organisation permanente. La TRCCG est citée à titre d’exemple innovateur de collaboration et de transparence gouvernementale.
Rapport sommaire de l’Analyse de la conjoncture du secteur canadien de la géomatique et étude sur la valeur
Le présent rapport de 2015 comprend les résultats de la première grande étude sur l’état de la géomatique au Canada. Il décrit le profil du secteur géomatique au Canada; les tendances nationales et internationales (marchés, technologies, sociales, économiques, données ouvertes) comprenant de l’information géospatiale et la position du Canada eu égard à ces tendances; l’importance et la valeur du secteur de la géomatique et de l’information géospatiale dans la société et l’économie canadiennes; et les rôles traditionnels et changeants du gouvernement, de l’industrie et des universités dans la production et l’utilisation de l’information des données géospatiales alors qu’émergent de nouvelles possibilités tirées par les tendances mondiales et les nouveaux acteurs dans le marché.
GeoConnections geospatial return on investment case study: BCeMap (MASAS) (anglais seulement)
Vers la fin de 2009, GéoConnexions a demandé la réalisation d’études de cas sur le rendement du capital investi, selon la méthode que la GITA utilise pour l’analyse financière des projets géospatiaux, afin d’ajouter au savoir en la matière. La présente étude met l’accent sur les cartes des urgences en C.-B. ou BCeMap, projet élaboré par Emergency Management BC (EMBC) et GéoBC afin d’améliorer le système d’information pour la gestion des urgences de la province. Le visualisateur de cartes des urgences en C.-B. s’inscrit dans le cadre du Système interorganisationnel de connaissance de la situation (SICS) et a pour but de permettre aux praticiens de la gestion des urgences de mieux se préparer aux urgences et d’en atténuer les impacts par un partage d’information géoréférencée en temps opportun. BCeMap met l’accent sur le regroupement des données de connaissance de la situation et sur son interconnexion au SICS national.
GeoConnections geospatial return on investment case study: Cree GeoPortal (anglais seulement)
Vers la fin de 2009, GéoConnexions a demandé la réalisation d’une étude de cas sur le rendement du capital investi dans la technologie de l’information géospatiale pour ajouter au savoir en la matière. L’étude était basée sur la méthode que la GITA utilise pour l’analyse financière des projets géospatiaux. Elle met l’accent sur le géoportail cri élaboré par l’Association crie de pourvoirie et de tourisme (ACPT) et l’Association des trappeurs cris (ATC). L’étude offre une occasion unique de s’interroger sur l’impact de la cartographie, qui a servi de base à la négociation de traités avec les Cris et au règlement de leurs revendications au cours des 30 à 40 dernières années.
GeoConnections geospatial return on investment case study: Hectares BC (anglais seulement)
La présente est l’une des études de cas sur le rendement du capital investi (RCI) dans la technologie de l’information géospatiale effectuée selon la méthode de la GITA. Elle met l’accent sur Hectares BC, outil d’analyse géospatiale accessible sur le Web et élaboré dans le cadre d’un projet conjoint du gouvernement fédéral, de la province et d’organisations non gouvernementales. GéoConnexions a financé le projet à hauteur de 150 000 $, et 100 000 $ en espèces ont été contribués par la province, Pêches et Océans Canada et Parcs Canada. Une contribution additionnelle de 70 000 $ en nature est venue de ces organismes et de Conservation de la nature Canada. Les mesures ont été réalisées en 2007 et 2008.
GeoConnections geospatial return on investment case study: Multi-Agency Situational Awareness System (MASAS)(anglais seulement)
Vers la fin de 2009, GéoConnexions a demandé la réalisation d’études de cas sur le rendement du capital investi dans la technologie de l’information géospatiale, selon la méthode que la GITA utilise pour l’analyse financière des projets géospatiaux, afin d’ajouter au savoir en la matière. La présente étude met l’accent sur le SICS, soit le Système interorganisationnel de connaissance de la situation, élaboré par l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick. GéoConnexions a financé le projet dans le cadre d’une initiative en vue d’étendre le SICS à l’ensemble du pays.
GeoConnections geospatial return on investment case study: PRISM-GIS and PRISM-911 (anglais seulement)
Vers la fin de 2009, GéoConnexions a demandé la réalisation d’une étude de cas sur le rendement du capital investi dans la technologie de l’information géospatiale pour ajouter au savoir en la matière. L‘étude était basée sur la méthode que la GITA utilise pour l’analyse financière des projets géospatiaux. Elle met l’accent sur les applications PRISM-GIS et PRISM-911 élaborées par la ville de Quinte West, dans le Sud de l’Ontario. Implantée en 2007, l’application PRISM-GIS aide les premiers intervenants en cas d’urgence sur le terrain et au centre de commandement principal et facilite la communication entre eux. PRISM-911, qui a suivi en 2008, est un système téléphonique de communication des urgences.

IGDC Services Web Géospatiales

Ceci est une liste récoltée par un service Web géospatiales par l’IGDC. La liste reste en cours d’élaboration et sera mis à jour chaque semaine.