Risques naturels

 

Les risques naturels peuvent constituer une grave menace pour le bien–être des Canadiens. Les résultats peuvent s’avérer catastrophiques, car ils entraînent souvent des dommages à des infrastructures essentielles et à l’environnement, des blessures et même des pertes de vie.

Dans le but d’accroître la sécurité des Canadiens, les scientifiques du Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre (CCCOT) ont mis au point des techniques qui s’appuient sur des données satellitaires afin de mieux comprendre, cartographier et surveiller les risques naturels tels que les glissements de terrain et les inondations.

Les scientifiques ont recours à l’interférométrie par radar à synthèse d’ouverture satellitaire (ou InSAR satellitaire) pour mesurer, à l’échelle du Canada, le mouvement des pentes et la stabilité du terrain avec une exactitude de l’ordre de quelques millimètres. Voici un exemple des recherches menées par le CCCOT :

Surveillance InSAR de l’activité du pergélisol dans les T.N.-O. au Canada PDFKB

Figure 1
Réflecteur radar fixé au roc

Cliquez pour agrandir

Version textuelle - figure 1

Réflecteur radar fixé à un massif rocheux instable dans l’est du Canada. Les satellites radar comme le satellite canadien Radarsat-2 peuvent mesurer d’infimes déplacements de cibles radar comme celle illustrée pour surveiller la stabilité des pentes et les déformations dues aux processus naturels, tels la fonte du pergélisol ou les activités humaines (i.e. activité minière). Photo par C. Prévost, RnCan. #2014-040

En outre, depuis 2006, le Service géomatique d’urgence (SGU) utilise des images satellitaires SAR pour créer des produits synoptiques en temps quasi réel sur l’étendue des inondations majeures. Ces produits permettent au personnel d’intervention d’urgence de différents niveaux et compétences d’avoir accès à des renseignements cruciaux pendant la phase d’intervention du cycle de gestion des urgences.

Le SGU répond aux demandes d’aide provenant du gouvernement fédéral par le truchement de Santé publique Canada et du ministère de la Défense nationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités du SGU, cliquez sur les liens ci-dessous :

Les futurs satellites, comme ceux de la mission de la Constellation RADARSAT et Sentinel 1, permettront une surveillance améliorée et plus fréquente des mouvements du sol, des zones de glissement de terrain et des inondations.