Réseau hydrographique national

Sur cette page :


Le Réseau hydrographique national (RHN) est un produit vectoriel qui décrit les eaux de surface intérieures du Canada. Il est destiné à servir à l’analyse de l’écoulement de l’eau et des réseaux, à la gestion de l’eau et des bassins versants, dans diverses applications reliées au domaine de l’environnement et de l’hydrographie, ainsi qu’à de nombreuses applications cartographiques. Le RHN est largement utilisé comme représentation cartographique et sert de donnée de base à plusieurs applications.

Le RHN est ouvert, gratuit et accessible par le biais du portail Gouvernement ouvert fédéral.

 

Contenu du RHN

Exemple d’un réseau linéaire, montrant le sens d’écoulement des eaux de surface, à travers les lacs et cours d’eau
Version textuelle

Exemple d’un réseau linéaire, montrant le sens d’écoulement des eaux de surface, à travers les lacs et cours d’eau.

Le RHN est constitué :

  • De données géospatiales décrivant des entités telles que des lacs, réservoirs, rivières, cours d’eau, canaux et îles.
  • D’un réseau linéaire, montrant le sens d’écoulement des eaux de surface et structuré par bassin versant.
  • De toponymes (noms géographiques) associés aux entités RHN.
  • De données téléchargeables et de services Web
 

Application du RHN

Exemple en surbrillance de toutes les branches d’un réseau en amont, à partir d'un point choisi.
Version textuelle

Exemple en surbrillance de toutes les branches d’un réseau en amont à partir d'un point choisi.

Le Réseau hydro national (RHN) est conçu pour :

  • Permettre l’analyse de l’écoulement des eaux.
  • Servir d’outil dans la gestion et le suivi des réserves d’eau douce et d’eau potable.
  • Faciliter la gestion des bassins versants et des espèces qui y vivent.
  • Renforcer le processus décisionnel lors de situations d’urgence, par exemple inondations, déversements toxiques.
  • Suivre des situations ou en minimiser les dommages.
  • Faciliter la planification, par exemple la localisation optimale d’un futur barrage ou d’une centrale énergétique.
 

Particularités des données RHN transfrontalières

L’eau ne s’arrête pas aux frontières. La gestion et l’analyse de problématiques reliées à l’eau ne peuvent être réalisées efficacement lorsqu’une portion d’une aire de drainage est exclue des données parce qu’elle dépasse la frontière.

Version textuelle

Territoire nord-américain, montrant les bassins transfrontaliers entre le Canada et les États-Unis. Le partenariat est démontré par une image des drapeaux canadiens et américains se fondant en un seul

Pour répondre à cet enjeu, les données RHN s’étendent au-delà de la frontière du Canada. Celles situées sur le territoire des États-Unis ont été créées à partir des données de haute résolution du NHD (National Hydrography Dataset) de l’USGS (United States Geological Survey). Les données NHD ont été alignées, converties et intégrées au RHN. Elles offrent donc un contenu continu pour les bassins versants transfrontaliers Canada/États-Unis.

 

Pour plus de détails sur l’harmonisation des eaux de surface à la frontière, voir Science et activités.

Outils et applications

Le RHN est utilisé dans d’autres produits de Ressources naturelles Canada, par exemple CanVec.
Vous pouvez explorer ces produits à partir des outils suivants :