Recherche scientifique dans la mer de Beaufort - Vidéo

novembre 2011

Transcription

Ressources naturelles Canada est impliqué dans plusieurs projets en Arctique et dans la mer de Beaufort. Un de ceux auxquels je participe vise à aider l’’industrie et les autorités locales à développer la région de façon sécuritaire et durable.

Les compagnies pétrolières vont éventuellement construire des oléoducs ; elles vont établir des canaux, et ont besoin de connaître la stabilité du plancher océanique sur lequel elles vont construire les oléoducs. Un des dangers possibles serait qu’un d’entre eux soit enfoui, puis qu’une vague ou un courant, dans cet environnement très orageux, secoue le sous-sol et cause une rupture du conduit.

Ressources naturelles Canada recherche spécialement les dangers géologiques présents dans la région.

Un phénomène que nous avons étudié s’appelle en anglais « Strudel Scouring »; il se produit lorsqu’une eau d’inondation de la rivière MacKenzie se répand sur la glace et la fait se détacher du lit pour surnager. Éventuellement, l’eau affouille à travers la glace et la soulève; il se produit une déclivité hydrostatique et l’eau pénètre dans la glace en formant un important tourbillon, puis affouille le plancher océanique en dessous.

C’est un phénomène qui intéresse l’industrie, parce que si un tel tourbillon se produisait au-dessus d’un oléoduc, de graves problèmes s’en suivraient.

Une fois, pendant une levée d’hiver alors qu’on survolait le delta, nous avons vu en bas une fissure trigonale dans la glace; de l’eau douce bouillonnait à l’intérieur, remplie de méthane et de minéraux. C’était pratiquement une fonte de printemps au milieu d’un océan congelé. C’est exactement le genre de chose qui peut se produire quand vous explorez une région telle que la mer de Beaufort, largement inexplorée.

Le froid intense complique encore plus les difficultés du travail dans l’Arctique. Nous avons souvent à travailler par des températures de moins 30 degrés ; il est très difficile de fonctionner dans ces conditions.

Ressources naturelles Canada est un pionnier et un expert mondial en recherche dans l’Arctique. C’est un domaine en pleine expansion, et de plus en plus de pays s’intéressent à la science de l’Arctique.