Marc Duchesne - Propriétés de matières inorganiques à haute température

Marc Duchesne

Nom : Marc Duchesne
Domaine de spécialisation : Propriétés de matières inorganiques à haute température
Études : Doctorat en génie chimique, Université d’Ottawa
Lieu de travail : Ressources naturelles Canada, CanmetÉNERGIE, Ottawa (Ontario)

Domaine de recherche

Marc Duchesne, Ph. D., met au point des technologies peu polluantes et à haute efficacité pour la production d’électricité et différents secteurs d’activité. Plus concrètement, il étudie la formation et le comportement de matières inorganiques à des températures élevées. Parmi ces matières figurent les cendres, les minéraux, les minerais et la gangue. Les travaux de M. Duchesne comportent de la modélisation thermodynamique, de la simulation de réacteurs, des essais en laboratoire et des essais pilotes. Des intervenants au sein du gouvernement, du milieu universitaire et de l’industrie y prennent part.

Quelle est l’importance de ses recherches

Les matières inorganiques ont de multiples effets technologiques et environnementaux, comme l’encrassement, l’agglomération, l’empoisonnement de catalyseur, la dégradation réfractaire et la lixiviabilité. Ces effets peuvent entraîner des répercussions importantes qui restreignent l’efficacité, la performance environnementale et même la viabilité globale de technologies émergentes.

Fait intéressant

Les travaux de M. Duchesne portent sur les matières inorganiques dans des réacteurs destinés à la production d’électricité et pour différents procédés industriels; la composition et le comportement de ces matières ressemblent à ceux des matières trouvées dans des systèmes géologiques, comme la lave qui est expulsée d’un volcan.

Projets de recherche en cours

M. Duchesne mène des travaux de R. et D. liés à cinq technologies de combustibles fossiles écologiques, à savoir :

  • gazéification à scorification à lit entraîné pour différents combustibles au Canada;
  • combustion en lit fluidisé à haute pression aux fins de production d’électricité et de vapeur à émissions nulles;
  • combustion et reformage en boucle aux fins de production de vapeur et d’hydrogène à émissions nulles;
  • métallisation flash à haute température et à haute pression aux fins de production d’acier;
  • génération de vapeur à contact direct pour l’oléifaction.

Publications sélectionnées

  1. Kus FT, Duchesne MA, Champagne S, Hughes RW, Lu DY, Macchi A, et al., Pressurized pneumatic conveying of pulverized fuels for entrained flow gasification, Powder Technol, 2016, 287, p. 403 à 411. Doi : 10.1016/j.powtec.2015.10.028.
  2. Sahraei MH, Duchesne MA, Yandon R, Majeski A, Hughes RW et Ricardez-Sandoval LA, Reduced order modeling of a short-residence time gasifier, Fuel, 2015, 161, p. 222 à 232. Doi : 10.1016/j.fuel.2015.07.096.
  3. Nakano J, Duchesne M, Bennett J, Kwong K-S, Nakano A et Hughes R., Thermodynamic effects of calcium and iron oxides on crystal phase formation in synthetic gasifier slags containing from 0 to 27 wt.% V2O3, Fuel 2015, 161, p. 364 à 375. Doi : 10.1016/j.fuel.2014.11.008.
  4. Duchesne MA et Hughes RW, Partitioning of inorganic elements in pilot-scale and demonstration-scale entrained-flow gasifiers, Fuel, 2014, 127, p. 219 à 227. Doi : 10.1016/j.fuel.2013.08.051.
  5. Duchesne MA, Bronsch AM, Hughes RW et Masset PJ, Slag viscosity modeling toolbox, Fuel, 2013, 114, p. 38 à 43. Doi : 10.1016/j.fuel.2012.03.010.