Stephen Wolfe - Pergélisol

Stephen Wolfe

Nom : Stephen Wolfe
Domaine d’expertise : Le pergélisol et les impacts des changements climatiques
Études et diplôme : Département de géographie, Université de Guelph, Ph. D., 1993
À l’emploi de : Ressources naturelles Canada, Commission géologique du Canada, 601, rue Booth, Ottawa

Domaines d’études

Les travaux de recherche de Stephen Wolfe portent essentiellement sur l’analyse du pergélisol par rapport aux changements climatiques dans les régions arctique et subarctique. Le pergélisol est la couche de sol ou de roches dans la terre, en état de gel permanent. M. Wolfe effectue des analyses sur le terrain afin de déterminer les conséquences du réchauffement sur la température de la terre. Une augmentation des températures risque de déstabiliser l’infrastructure si le dégel atteint le sol gelé sous-jacent, ou gélisol.

Quelle est l’importance de ces travaux de recherche?

Le relèvement des températures et le dégel du pergélisol peuvent avoir de lourdes conséquences sur les infrastructures telles que les routes et les immeubles. Les projets de mise en valeur des ressources susceptibles de stimuler l’activité économique d’une région peuvent aussi être compromis. Les répercussions se font sentir directement sur les collectivités nordiques. Les travaux de M. Wolfe contribuent à identifier les dangers et à proposer des options pour s’adapter, notamment des routes ou des voies de contournement. Connaître à fond les conditions actuelles du pergélisol, de même que l’impact du réchauffement, permet de prendre des décisions éclairées concernant la mise en valeur des ressources, la gestion des terres, la conception et l’aménagement des infrastructures, et les stratégies d’adaptation aux changements climatiques.

Fait intéressant

Une tourbière est un lieu où s’accumule une couche de tourbe à la surface. Le sol tourbeux contribue à préserver le pergélisol lorsque les conditions climatiques sont moins favorables, avec le réchauffement des températures, et est assez répandu dans de nombreuses régions subarctiques. Cependant, dans les régions où les tourbières se font rares (notamment en périphérie de Yellowknife, la ville la plus importante des Territoires du Nord-Ouest), le pergélisol peut se dégrader rapidement avec le réchauffement des températures.

Projets de recherche en cours

M. Wolfe dirige présentement deux importants projets de recherche. Le premier a pour objectif de faire des recherches sur la présence de sol à forte teneur en glace dans les régions subarctiques à l’aide de la télédétection et d’études sur le terrain. L’autre projet de recherche utilise les archives d’imagerie par télédétection pour schématiser les changements survenus au fil du temps au niveau des eaux de trop-plein en hiver et de la formation de glaces susceptibles de représenter un danger pour le transport routier en hiver.

Publications

Wolfe, S.A. et Kerr, D.E. 2014. Surficial geology, Yellowknife area, Northwest Territories, parts of NTS 85-J/7, NTS 85-J/8, NTS 85-J/9 et NTS 85-J/10, CGM 183.

Zhang Y., Olthof, I. Fraser, R. et Wolfe, S.A.  2014. A new approach to mapping permafrost and change incorporating uncertainties in ground conditions and climate projections. Révision interne. The Cryosphere 8: 2177-2194.

Wolfe, S.A., Stevens C.W., Gaanderse A.J. Oldenborger G.A. 2014. Lithalsa distribution, morphology and landscape associations in the Great Slave Lowland, Northwest Territories, Canada. Geomorphology: 204: 302-313

Veuillez noter que ces liens sont indiqués pour des raisons pratiques à l’intention des lecteurs. Si Ressources naturelles Canada ne détient pas le droit d’auteur, il pourrait y avoir des frais pour télécharger ou acheter le document.