Robin Hughes - Combustibles fossiles propres

Robin Hughes

Nom : Robin Hughes
Domaine de spécialisation : Combustibles fossiles propres
Études : Ph.D. en génie chimique, Université d’Ottawa
Lieu de travail : Laboratoire CanmetÉNERGIE de Ressources naturelles Canada à Ottawa, Ontario

Domaine de recherche

Robin Hughes met au point des technologies de captage et stockage du CO2 (CSC) pour les secteurs du pétrole et du gaz et de la production d’électricité. Les technologies permettent à ces industries de capter le CO2 qui aurait autrement été émis, de le stocker de façon sécuritaire et d’empêcher son émission dans l’atmosphère. Robin étudie l'ingénierie des réactions dans les systèmes de combustibles fossiles (p. ex. les gazogènes, les chaudières à charbon et les réacteurs de valorisation du pétrole), le comportement des fluides dans des conditions extrêmes, l’analyse des systèmes de traitement, la thermodynamique et l’atténuation des risques.

Quelle est l’importance de ses recherches?

Avec le potentiel d’avoir une incidence sur l’économie, l’infrastructure, la santé et l’environnement naturel, les effets du changement climatique dus aux émissions de gaz à effet de serre pourraient avoir de grandes répercussions. Robin Hughes met au point des technologies qui permettent une approche peu coûteuse et très efficace qui pourrait réduire grandement l’empreinte de GES du Canada.

Fait intéressant

Le potentiel de captage et de stockage du CO2 à l’échelle du Canada pourrait être aussi élevé que 600 mégatonnes (Mt)/année, ou plus ou moins 40 p. 100 des émissions de GES prévues au Canada en 2050.

Projets de recherche en cours

Robin Hughes travaille actuellement sur quatre projets de développement de technologies exploitant des combustibles fossiles propres. Le premier comprend un procédé d'oxycombustion à haute pression pour la production d’électricité et de vapeur zéro émission. Deux autres projets font appel à la combustion en boucle chimique pour la production d’hydrogène et de vapeur zéro émission, ainsi qu’à un procédé de gazéification à lit enchaîné pour la production d’électricité et de produits chimiques. Le dernier projet comprend des technologies de valorisation partielle à faibles émissions pour l’industrie des sables bitumineux du Canada.

Publications sélectionnées

Duchesne, M. et R. Hughes. Partitioning of inorganic elements in pilot-scale and demonstration-scale entrained-flow gasifiers, Fuel 127, 2014, p 219-227. 

Gemayel, J., A. Macchi, R. Hughes et E.J. Anthony. Simulation of the integration of a bitumen upgrading facility and an IGCC process with carbon capture, Fuel 117(B), 2013, p 1288-1297.

Sahraei, H., D. McCalden, R. Hughes et L. Ricardez-Sandoval. A survey on current advanced IGCC power plant technologies, sensors and control systems, Fuel (accepté pour publication – lien bientôt disponible), 2014.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.