Vern Singhroy - Télédétection pour la surveillance des dangers géologiques, la cartographie et l’exploration géologiques

Vern Singhroy

Nom : Vern Singhroy
Domaine de spécialisation : Télédétection pour la surveillance des dangers géologiques, la cartographie et l’exploration géologiques
Études : Ph. D. en génie des ressources et en environnement, State University of New York
Lieu de travail : Centre canadien de télédétection de Ressources naturelles Canada, Ottawa, Ontario

Domaine de recherche 

Vern Singhroy dresse et interprète des spatiocartes utilisées pour la surveillance de glissements de terrain ayant des répercussions sur les corridors stratégiques d’acheminement de l’énergie et de transport au Canada. Ces techniques d’imagerie de radar interférométrique (InSAR) sont aussi utilisées pour surveiller les activités minières menées dans les sables bitumineux de l’Alberta. Vern intègre également les images du satellite canadien RADARSAT aux autres images satellitaires optiques pour cartographier la géologie de surface et les types de roches dans le nord du Canada.

Quelle est l’importance de ses recherches?

Les mouvements du sol liés à l’injection de liquide dans la subsurface pour l’exploration pétrolière et gazière doivent être étroitement surveillés par les organismes de réglementation et les sociétés d’exploration. Des soulèvements de la surface variant de quelques millimètres à des dizaines de centimètres sur une période de quelques mois à plusieurs années peuvent survenir quand de la vapeur est injectée pour extraire du pétrole. Travaillant avec les organismes de réglementation de l’Alberta, Vern recourt à InSAR pour surveiller les soulèvements, maximiser le processus de récupération de pétrole et assurer l’utilisation d’une technologie d’injection de vapeur sécuritaire. InSAR est également utilisé pour suivre l’évolution des légers mouvements de sol provoqués par des glissements de terrain près des autoroutes, des chemins de fer et des pipelines aux fins de la sécurité.

Fait intéressant

Le Canada est un chef de file en technologies et applications d’observation de la Terre (OT). RADARSAT‑1 et RADARSAT‑2 sont deux satellites perfectionnés d’OT utilisés pour surveiller les changements environnementaux et les ressources naturelles de la planète. La nouvelle mission de la Constellation RADARSAT (MCR) qui comprend trois satellites plus petits sera lancée en 2018. Vern est le scientifique principal de la MCR et conçoit présentement des techniques d’interprétation d’images pour analyser les réobservations fréquentes du RADARSAT visant la surveillance de l’extraction des ressources et des dangers géologiques.

Projets de recherche en cours

Techniques de surveillance InSAR visant l’exploitation minière des sables bitumineux.
Surveillance InSAR des glissements de terrain le long des corridors stratégiques d’acheminement de l’énergie et de transport du Canada.
Scientifique principal de la mission de la Constellation RADARSAT du Canada qui sera lancée en 2018.

Publications sélectionnées

Njoku, E.G., Abrams, M.J., Asrar, G., Marzano, F.S., Minnett, P., Salomonson, V.V., Singhroy, V., Turk, J. (Éd.). Encyclopedia of Remote Sensing 1000, Springer, 2012, p. 350 illus., 50 en couleur

Singhroy, V. Remote Sensing Techniques for Geological Mapping and Exploration (chap. 15) in Geoinformatics for Natural Resource Management. Éd. Joshi, Pani, Mohapatra et Singh. (634 pages) Nova Science Publishers, Inc, NY, 2009, p. 333-349.

Singhroy, V. Satellite remote sensing applications for landslide detection and monitoring (chap. 7) in Book LandslideDisaster Risk Reduction. Éd. Kioji Sassa et Paolo Canuti. (633 pages) Springer, Berlin, 2008, p.143-158.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.