Zoé Périn-Levasseur - Bioraffinage forestier

Zoé Périn-Levasseur

Nom : Zoé Périn-Levasseur
Domaines de spécialisation : Bioraffinage forestier, efficacité énergétique/intégration de procédés
Études : Ph.D. en énergie, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Suisse
Lieu de travail : CanmetÉNERGIE, Ressources naturelles Canada, Varennes, Québec

Domaine de recherche

Zoé s’intéresse à l’implantation de technologies de bioraffinage dans des usines papetières. Le bioraffinage est une série d’opérations successives de prétraitement et de transformation de la biomasse en une variété de produits chimiques commerciaux. Zoé étudie plus particulièrement la transformation des matières résiduelles lignocellulosiques (composés entres autres issus des produits forestiers) en bioproduits tels que les fibres de carbone, les résines pour le collage des panneaux de bois agglomérés et les biocarburants. Elle identifie les technologies de bioraffinage les plus appropriées pour les usines et évalue leur intégration par l’utilisation optimale de la biomasse, de l’énergie thermique, de l’eau et des réactifs chimiques disponibles sur leur site.

Quelle est l'importance de ses recherches?

Les recherches de Zoé conduisent au développement d’outils pour évaluer les impacts économiques et environnementaux liés à l’intégration du bioraffinage. Ces recherches permettront également aux usines papetières de choisir la meilleure technologie de bioraffinage et d’avoir accès à une variété  de bioproduits adaptés à chacune de ces usines. Le but ultime est de participer à la revitalisation du secteur des pâtes et papiers en permettant aux usines de pénétrer de nouveaux marchés associés aux bioproduits tout en restant concurrentielles sur leur marché traditionnel des pâtes et papiers.

Fait intéressant

Zoé et son équipe ont récemment complété une analyse de rentabilité pour l’implantation d’un procédé de récupération de la lignine contenue dans la liqueur noire (résidu chimique énergétique issu de la transformation du bois en pâte).  Ils ont démontré la viabilité économique et environnementale de ce procédé pour une usine canadienne de production de pâte Kraft. Ces résultats permettront à cette usine d’améliorer le fonctionnement de sa chaudière de récupération et d’augmenter sa capacité de production tout en produisant une lignine pure prête à être transformée en bioproduits.

Projet de recherche en cours

Bioraffinage forestier intégré : stratégies optimales pour la modernisation des usines Kraft canadiennes

Publications sélectionnées

Périn-Levasseur, Z., Savulescu, L. and Benali, M. (2011), Lignin Production and Processing Path Assessment: Energy, Water and Chemical Integration Perspective. Journal of Science and Technology for Forest Products and Processes, Vol. 1 (3): 25-30.Document présenté au Congrès de l’ATPPC 2011, Montréal, Canada.

Périn-Levasseur, Z., Maréchal, F., Paris, J. (2010), Analysis of a biorefinery integration in a bisulphite pulp process (PDF, 249 Ko), Pulp and Paper Canada, Vol. 111 (3): T49-T51. Document présenté au Congrès de l’ATPPC 2009, Montréal, Canada.

Périn-Levasseur, Z., Benali, M., Paris, J., (2010). Lignin extraction technology in a Kraft pulp mill, dans Favrat, D., Maréchal, F. (Ed.) ECOS 2010 - Volume II : Biomass and Renewable. pp.11 à 18. Lausanne, Suisse.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.