Barry Lyons - Entomologie forestière

Barry Lyons

Nom : Barry Lyons
Domaine de spécialisation : Entomologie forestière
Études : Ph. D. en sciences végétales (entomologie), Université de la Colombie-Britannique
Lieu de travail : Centre de foresterie des Grands Lacs, Ressources naturelles Canada, Sault Ste. Marie, Ontario

Domaine de recherche

Barry Lyons étudie la biologie des insectes forestiers ravageurs dans un cadre de gestion intégrée des ravageurs. À l’heure actuelle, son travail est principalement consacré à approfondir ses connaissances sur la biologie de l’agrile du frêne et sur la lutte biologique pour le contrer. Les luttes biologiques peuvent fournir une solution durable afin de contrôler ce ravageur exotique.

Quelle est l’importance de ses recherches?

L’agrile du frêne est un insecte envahissant originaire de l’Asie qui a été introduit accidentellement en Amérique du nord et qui menace de détruire la plupart des frênes de ce continent. Les frênes sont un élément important des forêts naturelles. Ils représentent également une composante essentielle de la canopée des forêts urbaines et leur disparition entraîne des pertes économiques et écologiques importantes. La recherche portant sur la biologie de ce ravageur et la lutte biologique pour le contrer peuvent servir à atténuer ces contrecoups.

Fait intéressant

Trois espèces d’insectes parasitoïdes ont été découvertes en Chine et ceux-ci peuvent contribuer à contrôler les populations de l’agrile du frêne. Une de ces espèces a été recommandée et approuvée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour importation et libération au Canada. Les parasitoïdes ont été relâchés dans deux zones du sud-ouest de l’Ontario en 2013. Ces minuscules guêpes sans aiguillons recherchent les larves de l’agrile du frêne, y déposent leurs œufs et les tuent. Par la suite, la progéniture de la guêpe émerge de la larve morte et s’envole afin de trouver d’autres larves du coléoptère auxquelles s’attaquer.

Projets de recherche en cours

Barry Lyons participe à un projet collectif portant sur l’étude de nouvelles techniques visant la propagation d’un champignon pathogène dans les populations de l’agrile du frêne. Il a été responsable de la libération au Canada d’un parasitoïde de Chine afin de mener une lutte biologique contre le coléoptère et produira des rapports de suivi. Barry rédige actuellement, en tant que coauteur, un manuel portant sur le contrôle de l’agrile du frêne en milieu urbain.

Publications sélectionnées

Keever, C.C., C. Nieman, L. Ramsay, C.E. Ritland, L.S. Bauer, D.B. Lyons et J.S. Cory (2013) Microsatellite population genetics in the emerald ash borer (Agrilus planipennis Fairmaire): comparisons between Asian and North American populations. Biological Invasions 15: 1537-1559.

Lyons, D.B., R. Lavallée, G. Kyei-Poku, K. van Frankenhuyzen, S. Johny, C. Guertin, J. Francese, G.C. Jones et M. Blais (2012) Towards the development of an autocontamination trap system to manage populations of emerald ash borer with the native entomopathogenic fungus, Beauveria bassiana. Journal of Economic Entomology 105: 1929-1939.

Lyons, D.B., P. de Groot, G.C. Jones et R. Scharbach. (2009) Host selection by Agrilus planipennis Fairmaire (Coleoptera: Buprestidae): inferences from sticky-band trapping. The Canadian Entomologist 141: 40-52.

Veuillez noter que les liens ci-dessus sont fournis pour la commodité du lecteur. Lorsque RNCan ne détient pas le droit d’auteur d’un document, des frais de téléchargement ou d’achat peuvent s’appliquer.