L’exploitation et le stockage de l’énergie éolienne

Par : Chantal Hunter
janvier 2015

Dans le cadre d’un projet de démonstration en cours dans l’une des communautés de Premières Nations en Saskatchewan, un système de stockage dans des batteries de pointe est utilisé pour exploiter de l’énergie éolienne et fournir davantage d’électricité verte constante au réseau.
Photo de l’éolienne à la Première Nation de Cowessess

Image agrandie
L’éolienne à la Première Nation de Cowessess (Photo : le Saskatchewan Research Council)

L’énergie éolienne figure parmi les sources d’électricité qui affichent la croissance la plus rapide dans le monde. Toutefois, le vent est une ressource disponible par intermittence, et des combustibles fossiles qui émettent du dioxyde de carbone (CO2), comme le charbon, sont souvent nécessaires pour aider à équilibrer la charge des réseaux.

Un projet de démonstration en cours dans la Première Nation de Cowessess, une communauté autochtone établie à proximité de Regina, vise à prouver qu’un système combiné de production d’énergie éolienne et de stockage dans des batteries peut fournir de l’électricité renouvelable, constante et continue en vue d’une utilisation sur le réseau.

Premier en son genre au Canada à utiliser des batteries au lithium-ion pour le stockage d’énergie éolienne, ce projet génère également de nouveaux revenus pour Première Nation de Cowessess grâce à la vente d’électricité à SaskPower, le service public d’électricité saskatchewanais.

L’énergie éolienne et la technologie de stockage

Grâce aux conditions géographiques et climatiques qui la caractérisent, la Saskatchewan dispose d’un potentiel très intéressant en matière d’énergie éolienne. Ces conditions pourraient permettre à des éoliennes de générer environ 40 p. 100 de toute l’électricité produite sur le territoire de la province, pourvu que ce potentiel soit pleinement exploité.

Photo des batteries au lithium-ion à la Première Nation de Cowessess

Image agrandie
Batteries au lithium-ion utilisées pour capter le vent et stocker l’énergie éolienne à la Première Nation de Cowessess (Photo : le Saskatchewan Research Council)

Grâce à une aide financière accordée par Ressources naturelles Canada (RNCan), un système de stockage d’énergie éolienne dans des batteries a été installé en avril 2013 sur une terre située près de Regina appartenant à la Première Nation de Cowessess.

Constitué d’une éolienne de 800 kilowatts (kW) et de deux batteries au lithium-ion de 200 kW, ce système de stockage permet de capter et d’utiliser une plus grande quantité d’énergie. Ce système combiné produit actuellement environ 2 200 mégawattheures (MWh) d’électricité par année, soit suffisamment d’énergie pour alimenter 300 maisons en Saskatchewan.

« Le vent étant disponible par intermittence, l’un des avantages de la technologie de stockage dans des batteries est qu’elle permet un débit plus constant de l’électricité », a expliqué Rob Brandon, directeur adjoint de programme au Bureau de recherche et de développement énergétiques de RNCan. Les systèmes de stockage dans des batteries fournissent de l’électricité au besoin et stockent l’énergie excédentaire produite lors de journées venteuses pour être utilisée lors de périodes d’absence de vent.

L’énergie éolienne et le potentiel de stockage

Ce projet est une collaboration entre RNCan, la Première Nation de Cowessess et le Saskatchewan Research Council. Depuis son installation, en avril 2013, le système de stockage a permis de réduire de près de 80 p. 100 la volatilité de la puissance de sortie de l’énergie éolienne. De plus, en remplaçant de l’électricité produite par des centrales thermiques au charbon en Saskatchewan, le système devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans cette province de près 2 000 tonnes par année.

« Le captage de l’énergie éolienne combiné à la possibilité de stocker de l’énergie et de l’utiliser lors de périodes moins venteuses pourrait accroître considérablement notre capacité future à utiliser les ressources éoliennes comme solution de remplacement aux combustibles fossiles », a fait valoir Rob.

L’avenir des technologies de stockage de l’énergie éolienne

Photo du site éolien et de stockage à la Première Nation de Cowessess

Image agrandie
Site éolien de haut niveau et de stockage à la Première Nation de Cowessess (Photo : le Saskatchewan Research Council)

Des chercheurs étudient de possibles utilisations de cette technologie, dont la possibilité de l’utiliser de manière autonome et d’alimenter en électricité des communautés isolées hors réseau au Canada et à l’étranger. Par exemple, il y a 75 communautés de Premières Nations en Saskatchewan, et environ 20 d’entre elles ont des terres très propices pour y utiliser cette technologie.

Ce projet fournira de l’énergie au réseau en vertu d’un accord d’achat d’énergie de 20 ans conclu dans le cadre du programme Green Options Partners Program, de SaskPower.

« Le captage du vent pour produire de l’électricité pourrait bien constituer une excellente occasion d’affaires pour les Premières Nations en Saskatchewan et ailleurs au Canada », a conclu Rob.

Pour en savoir davantage, visitez la section Énergie du site Web de RNCan.

Pour lire des articles similaires, voir Énergie renouvelable.