Des zones interactives de réseau intelligent pour accroître l’efficacité énergétique

Par : Shaun Casey

Dans le but d’accroître l’efficacité de son réseau de distribution, Hydro-Québec procède à l’installation et à la mise à l’essai de technologies nouvelles pour un réseau intelligent. 
Photo du Centre d'exploitation de distribution d'Hydro Québec

Image agrandie
Le Centre d'exploitation de distribution d'Hydro Québec

Hydro-Québec est le premier producteur d’électricité au Canada. L’électricité qu’Hydro-Québec produit avec ses installations hydroélectriques de grande envergure lui permet d’exporter son surplus d’énergie renouvelable vers d’autres services publics. En règle générale, cette énergie renouvelable supplante l’utilisation de combustibles fossiles, ce qui réduit du même coup les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le but d’accroître l’efficacité de son réseau de distribution, Hydro-Québec a élaboré un plan pour intégrer de nouvelles technologies éconergétiques. Hydro-Québec a ainsi entrepris l’installation progressive de technologies de réseau électrique intelligent.

Ressources naturelles Canada participe au financement d’un projet à Boucherville, au Québec, pour accélérer le déploiement de systèmes de surveillance intelligents. Au bout du compte, les résultats de ce projet aideront d’autres services publics de distribution d’électricité à adapter ces technologies.

Réduire la consommation et les pertes d’énergie

Dans la zone du réseau d’Hydro-Québec qui alimente Boucherville, des technologies de surveillance et de distribution intelligentes sont en cours d’installation pour améliorer l’efficacité énergétique et le rendement du réseau de distribution.

Un système de type Volt et VAR au poste Pierre-Boucher permettra de suivre et de réguler la distribution de l’électricité. Les niveaux de tension doivent demeurer à l’intérieur d’une fourchette allant de 110 à 125 volts pour permettre la tension minimale de 110 volts nécessaire pour l’utilisation finale.

Le système de surveillance mesure les niveaux de tension en temps réel. Le but est de maintenir la tension au point le plus bas possible dans l’ensemble du réseau de distribution du poste Pierre-Boucher, tout en gardant une marge pour s’assurer que les niveaux de tension ne tombent pas sous les limites normalisées.

« Une légère réduction de la tension de 115 à 112 volts tout en conservant la même qualité de service peut se traduire par d’importantes économies en raison de l’étendue générale du réseau », de dire Jacques Guérette, conseiller principal en science et en technologie des Programmes en sciences et technologies énergétiques de Ressources naturelles Canada.

Une nouvelle génération de compteurs intelligents

Photo d'une batterie de condensateur télécommandé

Image agrandie
Une batterie de condensateur télécommandé

La technologie à la base d’une nouvelle génération de compteurs intelligents pour la gestion de l’énergie sera par ailleurs mise à l’essai dans la zone interactive de réseau intelligent de Boucherville. Ces compteurs de nouvelle génération devraient devenir l’interface entre le réseau et la clientèle et permettront, au bout du compte, aux clients de gérer leur propre consommation d’énergie.

En tout, 5 800 compteurs de nouvelle génération ont été installés dans le cadre du projet de démonstration de réseau intelligent à Boucherville. Mis en connexion au moyen de la technologie sans fil, ces dispositifs transmettent de l’information à un système d’acquisition et de stockage de données. L’analyse de ces données peut être utilisée pour mieux comprendre et mieux gérer l’énergie.

Les avantages des compteurs de nouvelle génération

Les compteurs de nouvelle génération offrent de multiples avantages. Par exemple, les consommateurs pourraient surveiller leur consommation d’électricité pour la gérer plus efficacement. L’implantation des compteurs de nouvelle génération pourrait aussi permettre de retirer des routes un grand nombre de véhicules présentement utilisés pour effectuer la lecture des compteurs traditionnels. Globalement, la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère serait du même coup réduite chaque année.

Le but du projet

L’objectif du projet à Boucherville est de réduire de 2 térawattheures la consommation et les pertes d’énergie à l’échelle du réseau d’ici 2023. « La combinaison des compteurs de nouvelle génération et de la surveillance de la tension permettra d’importantes économies d’énergie et générera des bienfaits pour l’environnement », conclut Jacques Guérette.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web Énergie.

Pour lire des articles similaires, voir Rendement énergétique.