Méthode d’essai améliorée sur la consommation de carburant des véhicules

Par : Brendan McBride
Septembre 2014

Ressources naturelles Canada a présenté une nouvelle méthode d’essai sur la consommation d’essence à 5 cycles afin d’aider les Canadiens à faire des choix mieux éclairés lors de l’achat ou de la location d’une voiture.
Photo de la mise à l’essai d’une cote de consommation de carburant d’un véhicule en laboratoire

Image agrandie
Une cote de consommation de carburant d’un véhicule est mise à l’essai en laboratoire

Le fait de connaître la consommation de carburant d’un véhicule constitue de plus en plus un élément essentiel du processus décisionnel des consommateurs lors de l’achat d’un véhicule. Cette information peut aider les consommateurs à évaluer les coûts de carburant d’un véhicule et donc de choisir un véhicule qui leur permettra de réaliser des économies.

Afin de mieux rendre compte de la consommation de carburant d’un véhicule, l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada (RNCan) a présenté une méthode d’essai à 5 cycles améliorée. À compter de l’année modèle 2015, les nouvelles cotes permettront de mieux informer les consommateurs en leur fournissant une approximation plus réaliste du rendement en carburant d’un véhicule selon les conditions de conduite propres au Canada.

Méthodes d’essai améliorées

Les essais antérieurs consistaient en des essais de conduite à 2 cycles simulés en laboratoire. Un des essais simulait la conduite en milieu urbain à une vitesse moyenne de 34 km/h et comprenait une période de marche au ralenti. L’autre essai simulait la conduite sur route à une vitesse moyenne de 78 km/h et une vitesse de pointe de 97 km/h.

La nouvelle méthode d’essai à 5 cycles s’appuie sur les précédents, mais ajoute trois cycles d’essais supplémentaires. Ceux-ci tiennent compte de l’utilisation de la climatisation, où les véhicules sont mis à l’essai par une température de 35 °C, de la conduite par temps froid, où les véhicules sont mis à l’essai par une température de -7 °C, et de la conduite à vitesses plus grandes avec accélération et freinage plus rapides, où les véhicules atteignent une vitesse de 129 km/h lors de l’essai.

Fournir une information plus réaliste

Photo d’étiquettes ÉnerGuide aposées sur les véhicules de l’année modèle 2015

Image agrandie
Les étiquettes ÉnerGuide apposées sur les véhicules de l’année modèle 2015 affichent de l’information obtenue grâce à la méthode d’essai à 5 cycles

La nouvelle méthode d’essai à 5 cycles attribue des cotes de consommation qui sont plus représentatives de la consommation de carburant d’un véhicule sur la route. Cela signifie que les cotes de consommation de carburant attribuées à un véhicule de l’année modèle 2015 pourraient être de 10 à 20 p. 100 plus élevées que les cotes attribuées à un véhicule de l’année modèle 2014.

Par contre, malgré la forte hausse des estimations de consommation de carburant, les nouvelles cotes ne devraient pas être interprétées comme si la consommation de carburant des véhicules est à la hausse, indique Steve Akehurst, chef, programme écoÉNERGIE pour les véhicules personnels de RNCan.

« Nous nous efforçons constamment de fournir aux Canadiens de l’information sur la consommation de carburant qui correspond mieux aux conditions de conduite sur route. Même si les cotes de consommation de carburant des véhicules de l’année modèle 2015 connaîtront une hausse, celle-ci est due aux essais améliorés et non pas à des véhicules qui sont moins éconergétiques. »

La façon dont chacun conduit un véhicule est un autre facteur important à garder à l’esprit. « Les conducteurs doivent prendre conscience que leurs habitudes de conduite peuvent avoir une très forte incidence sur la consommation en carburant de leur véhicule », souligne Christopher Beregszaszy, conseiller technique principal à la Division de l’industrie et du transport de RNCan.

Voici quelques conseils recommandés par RNCan pour réduire la consommation de carburant : minimiser la marche au ralenti, accélérer doucement, maintenir une vitesse constante, respecter les limites de vitesse et relâcher l’accélérateur pour ralentir.

Avantages pour les consommateurs

Photo d’une étiquette ÉnerGuide

Image agrandie
Les étiquettes ÉnerGuide sont apposées bien en évidence sur tous les nouveaux véhicules

À compter de l’année modèle 2016, de nouvelles étiquettes de consommation de carburant ÉnerGuide afficheront une information plus complète, dont les cotes de consommation de carburant les plus élevées et les plus basses pour une classe de véhicules, les cotes de dioxyde de carbone (CO2) et de smog du véhicule. Les étiquettes inclueront aussi un code QR dirigeant les utilisateurs de téléphones intelligents vers l’outil de cotes de consommation de carburant en ligne de RNCan et une cote de consommation combinant les estimations de consommation de carburant en milieu urbain et sur route.

« En fournissant de l’information sur la consommation de carburant qui correspond mieux aux conditions et aux styles de conduite sur route, les Canadiens peuvent faire des choix plus éclairés, ce qui profitera à la fois aux consommateurs et à l’environnement », signale Steve Akehurst.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web Énergie.  

Pour lire des articles similaires, voir Véhicules.