Répondre aux besoins en énergie de l’industrie avec le bois

Par : Chantal Hunter
Janvier 2013

Une scierie en Colombie-Britannique utilise ses sous-produits du bois et une technologie efficace de production d’énergie à petite échelle pour répondre à ses besoins en matière d’énergie.
Image des réserves de bois d'oeuvre de dimension stocké près de Nechako Lumber Company.

Image agrandie
Des réserves de bois d'oeuvre de dimension stocké près de Nechako Lumber Company.

La société Nechako Lumber Company, située à Vanderhoof, en Colombie‑Britannique, a installé un nouveau système à cycle organique de Rankine (ORC) pour produire l’énergie nécessaire aux opérations de la scierie et cela, sans danger pour l’environnement.

La scierie et l’usine de rabotage de Nechako sont logés dans le même complexe industriel qu’une installation de granulés de bois et une nouvelle société de production de l’électricité (Nechako Green Energy Ltd.).

Le système ORC produira toute l’électricité nécessaire à l’usine de granulés de bois et de la chaleur résiduelle pour le séchage de la sciure de bois. En fait, on s’attend à ce que le système fournisse 1,8 MW d’électricité ou assez d’énergie pour alimenter environ 1 300 foyers.

Grâce aux fonds reçus du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF) de Ressources naturelles Canada (RNCan), la scierie a pu se procurer l’équipement ORC nécessaire auprès d’un fournisseur commercial.

« Nous souhaitions trouver une façon d’être plus rentables dans nos activités » dit M. Alan Fitzpatrick, directeur général de Nechako Lumber et président de Nechako Green Energy Ltd. « En recueillant la chaleur résiduelle, nous utilisons maintenant la moindre parcelle de fibre de bois tout en ne laissant qu’une très faible empreinte carbonique. »

Production d’énergie à l’aide du cycle organique de Rankine

Image du système à cycle organique de Rankine à Nechako Green Energy.

Image agrandie
L’installation du système à cycle organique de Rankine à Nechako Green Energy tire à sa fin.

Un système à cycle organique de Rankine (ORC) permet de produire de l’énergie à petite échelle. Les systèmes ORC sont couramment utilisés en Europe, où les coûts d’énergie sont plus élevés qu’au Canada, mais ils ne sont pas très connus en Amérique du Nord.

Plus simplement, pour produire de l’énergie, le système récupère la chaleur en excès du système de bioénergie qui brûle des sous-produits comme la sciure de bois et l’écorce.

La technologie du système ORC utilise un fluide organique qui est pulvérisé à une température inférieure à la température à laquelle survient le changement de l’eau en vapeur. La vapeur passe dans une turbine pour produire de l’électricité. Le cycle est complet lorsque le fluide est refroidi, condensé et ramené au début de la boucle.

Dans le cas de la scierie Nechako, la chaleur résiduelle du système de bioénergie existant réchauffe l’huile qui sera utilisé dans le système ORC pour produire de l’électricité et de la chaleur pour tout le complexe industriel. Le système thermique produit assez d’énergie pour répondre aux besoins de l’installation de granulés de bois adjacente à la scierie tout en fournissant la chaleur pour les fours de séchage du bois.

« La chaleur résiduelle est une ressource énergétique inexploitée facilement disponible qui peut être mise à profit pour la production d’énergie propre, » selon Jean-François Levasseur, chef du Programme ITIF de RNCan.

Les systèmes ORC permettent d’importantes économies dans le domaine de la fabrication du bois. Tous les coûts liés au carburant, au transport ou à la manutention du carburant sont éliminés, car ils sont incorporés dans les activités quotidiennes de la scierie.

La technologie ORC possède un haut potentiel d’utilisation dans l’ensemble du secteur des produits forestiers en raison du besoin de chaleur et d’énergie à petite échelle et de l’accès aux résidus du bois.

Un modèle pour l'avenir

Image du bâtiment où est installé le système à cycle organique de Rankine à Nechako Green Energy.

Image agrandie
Nouveau bâtiment dans lequel est installé le système à cycle organique de Rankine à Nechako Green Energy.

Le nouveau système s’inscrit dans un effort d’amélioration de l’efficacité énergétique de la scierie et de sa capacité à produire de l’énergie renouvelable. On étudie présentement les éventuelles applications qui comprennent l’utilisation de chaleur résiduelle pour le séchage de la sciure de bois nécessaire à la production des granulés de bois.

« La technologie ORC est une méthode efficace, propre et fiable de produire l’électricité » dit Jean-François. « Ce projet ouvre la porte à une multitude de possibilités pour l’industrie forestière canadienne. »

Plus d’information sur le sujet est présentée dans le site Web de l’ITIF de RNCan.

Pour lire des articles similaires, cliquez sur Industrie forestière.

Pour des renseignements sur la reproduction d’articles, veuillez consulter notre section sur la reproduction commerciale.