Article

Les données géospatiales inspirent deux étudiantes autochtones

Par Manahil Bandukwala
Le 14 décembre, 2017

Les données géospatiales inspirent deux étudiantes autochtones

Minecraft, un des jeux vidéo les plus populaires de tous les temps, permet aux joueurs de bâtir des mondes imaginaires complexes en 3D. Nicole Collison et Kyla Hvatum, deux jeunes femmes autochtones d’Inuvik, ont utilisé un logiciel de conversion de données pour créer un monde Minecraft représentant la station-relais pour satellites de leur ville. Elles avaient 18 ans à l’époque et venaient tout juste de terminer leurs études secondaires.

Apprendre à utiliser un nouveau logiciel

Apprendre à manipuler des données relatives aux paysages et aux structures mises à jour à l’aide de satellites s’avère plus amusant lorsqu’on utilise Minecraft. Nicole et Kyla ont rassemblé les données en ligne de RNCan sur l’élévation, la végétation, les lacs, les rivières et les routes de la région. À l’aide d’un logiciel spécial, elles ont converti en pixels ces données provenant d’un système d’information géographique (SIG), mises à jour à l’aide de satellites.

Ensuite, à l’aide des données sur l’élévation pour obtenir un rendu en 3D, elles ont bâti la station-relais Minecraft, qui présente un modèle détaillé des antennes satellites, des arbres et des ours polaires.

« J’ai accompli certains objectifs à court terme que je croyais ne jamais être capable de comprendre à la base, a affirmé Kyla. Nous avons bâti une sorte de terrain dans Minecraft et y avons intégré des points de données réels... ».

Randonnée d’aventure à Inuvik

Les deux étudiantes ont également produit un journal cartographique d’Inuvik. À l’aide de récepteurs GPS manuels, elles ont parcouru les sentiers, les routes et les plans d’eau et ont ensuite converti les données recueillies en carte de la collectivité. Les utilisateurs peuvent cliquer sur les points qui les intéressent sur la carte pour faire apparaître un texte qui fournit de l’information à leur sujet.

C’est Laura Salisbury, une agente de géomatique de Ressources naturelles Canada, qui a embauché et supervisé Nicole et Kyla. En seulement huit semaines, elle leur a inculqué assez de notions de géomatique pour leur permettre de créer un monde et une carte Minecraft. Bien que les deux étudiantes ne s’y connaissaient guère en géomatique au début, ce projet a piqué leur intérêt pour cette science et leur a donné une occasion pratique d’apprendre à utiliser différents logiciels.

Expérience et inspiration

L’embauche de Nicole et de Kyla s’est faite dans le cadre d’un projet pilote visant à offrir aux peuples et aux femmes autochtones la chance de vivre une expérience en science, en technologie, en génie et en mathématiques. Le projet a également permis aux deux étudiantes de rencontrer d’autres femmes d’Inuvik qui travaillent en science et leur ont parlé de leurs recherches et de leurs sources d’inspiration.

« En plus de m’avoir permis de développer mes compétences en gestion de projets, travailler avec Nicole et Kyla à Inuvik a aussi changé ma vision des enjeux des Autochtones et ma compréhension de leurs expériences, a souligné Laura. Je suis très reconnaissante d’avoir eu cette chance ».

Regardez une vidéo du monde Minecraft et tentez de repérer les ours polaires!

Version texte

Cette vidéo fait une incursion dans le paysage Minecraft de la station-relais pour satellites d’Inuvik (SRSI). Vous pouvez voir l’antenne satellite, les conifères, les sentiers et les rivières qui meublent le paysage en terrain surélevé de la SRSI, où vivent ours polaires et araignées. La vidéo montre la station sous la pluie, au coucher du soleil et en pleine nuit.