Géographie

Pourquoi des chercheurs s’intéressent-ils à un séisme qui s’est produit il y a 300 ans?

Petit indice: c’est le plus important séisme ayant touché l’est de l’Amérique du Nord? Mais pourquoi s’intéresser aux arbres enfouis lors de ce tremblement de terre? Tout simplement parce que le prélèvement et la datation d’échantillons de bois et de matières organiques enterrés dans les débris des mouvements de terrain permettent aux chercheurs de préciser le danger sismique dans la région en déterminant s’il y a eu d’autres tremblements de terre majeurs.

Pour en savoir plus

Arpenter et entretenir la frontière dans la nature sauvage du Canada (photo gallery)

Arpenteur à la Commission de la frontière internationale (dont la section canadienne fait partie de Ressources naturelles Canada), Joe Harrietha s’emploie à localiser et à entretenir la vaste frontière Canada–États-Unis et, à ce titre, se rend dans les régions les plus éloignées et les plus spectaculaires du Canada depuis plus de 25 ans. Des photos de certaines de ses expéditions se trouvent ci-dessous.

Pour en savoir plus

Science au Travail : Définir le plateau continental étendu du Canada

Le Canada participe à un accord international appelé Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Cet accord reconnaît que les états côtiers peuvent obtenir des droits et des compétences sur leur plateau continental au-delà de 200 milles marins. Ressources naturelles Canada, Pêches et Océans Canada et Affaires mondiales Canada, avec l’aide d’autres ministères et organismes fédéraux, travaillent tous à la soumission du Canada qui vise à définir clairement les frontières extracôtières de notre pays.

Pour en savoir plus