Retour aux valeurs fondamentales – les bâtiments en bois (Demandez à RNCan)

Dans cet épisode de Demandez à RNCan, nos spécialistes expliquent ce que nous faisons pour accroître l’utilisation du bois dans les bâtiments de construction non traditionnelle comme les tours, les magasins-entrepôts, les ponts et plus encore.

Transcript

Joel Houle : Bonjour tout le monde et bienvenue à l’émission Demandez à RNCan! Ceci est notre série de balados où l’on discute avec nos experts du travail qui se fait ici à Ressources naturelles Canada. Aujourd’hui, nous allons discuter de l’utilisation du bois dans la construction de bâtiments de grande hauteur  tels que des gratte-ciels et des édifices commerciaux. Avant de commencer, j’aimerais souligner que le balado s’appelle Demandez à RNCan pour la simple raison que nous voulons recevoir vos questions. Le but de l’émission est de vous faire découvrir les activités scientifiques du ministère. Alors, à la fin de l’épisode, si vous avez des questions sur le sujet abordé aujourd’hui, vous êtes invités à nous en faire part sur Twitter avec le mot-clic #DemandezÀRNCan. C’est bon? Parfait, allons-y …

Musique d’introduction

Joel : Nous avons deux expertes avec nous aujourd’hui, soit Kika Mueller et Cassidy Mercier du Programme de construction verte en bois, ou CVBois. Vous allez bien les filles?

Cassidy Mercier : Oui, on va bien merci. Et toi?

Joel : Très bien, merci. Vous êtes ici pour nous parler de construction de bâtiments en bois, mais pas nécessairement de maisons résidentielles typiques à deux étages, c’est ça?

Kika Mueller : Oui. Donc l’objectif du programme CVBois est d’élargir l’utilisation du bois dans les bâtiments non traditionnels. Par exemple, les bâtiments en bois de grande hauteur, les bâtiments non résidentiels de faible hauteur et les ponts en bois. Au Canada, plus de 90% (quatre-vingt-dix pour cent) de nos résidences sont déjà en bois, mais le bois a été sous-utilisé dans les applications de construction non résidentielle. Alors le programme CVBois veut égaliser le terrain entre le bois et les autres matériaux de construction, comme l’acier et le béton, pour que le bois soit utilisé dans les situations ou cela a plus de sens.

Joel : Est-ce qu’il y a des types d’édifices, comme des bâtiments en bois de grande hauteur, qui existent déjà aujourd’hui?

Kika : Oui, il y en a quelques-uns. Dans ces trois catégories, les bâtiments de grande hauteur ont eu le plus de publicité. Alors, il y a quelques bâtiments de bois de grande hauteur à travers le monde, dont 2 au Canada! Il y a la résidence universitaire Brock Commons à Vancouver, qui comprend 18 étages, qui est le bâtiment en bois le plus grand au monde et il y a aussi les condominiums Origine, à Québec, avec 13 étages. Ces condominiums sont entièrement en bois, il n’y a pas de béton de construction.

Joel : 18 étages, c’est impressionnant. Quel genre de bois est-ce qu’on utilise? Est-ce que c’est du bois transformé ou du bois régulier?

Cassidy : Les deux sont utilisés. En fait, il y a des produits de bois d’ingénierie qui ont été développés durant les derniers 50-60 ans, qui nous permettent de pousser les limites, de construire plus haut avec du bois et aussi d’obtenir un meilleur rendementdes bâtiments construits en bois.

Joel : C’est quoi les avantages de construire de telles structures avec du bois?

Cassidy : Il y a plusieurs avantages à construire avec du bois, par rapport aux autres matériaux de construction. Le bois est renouvelable et les avantages environnementaux des produits du bois dépassent ceux des autres matériaux de construction à forte intensité énergétique. Le bois peut retenir le carbone pendant toute la durée de vie du bâtiment et même plus longtemps si les éléments de structure en bois sont recyclés ou réutilisés. Les bâtiments en bois peuvent aussi être conçus pour être économiques et efficaces. La rapidité avec laquelle les bâtiments en bois peuvent être construits en raison du niveau élevé de préfabrication et de l'utilisation de la technologie CNC peut avoir des implications énormes sur les plans financier, sonore et de la sécurité. Des recherches ont également démontré que le fait de vivre et de travailler dans un environnement boisé peut avoir des avantages pour la santé.

Joel : Est-ce que ces structures de bois sont sécuritaires? Mon inquiétude serait la résistance au feu.

Cassidy : Plusieurs essais sur la structure, la résistance au feu et l'acoustique menés au Canada et ailleurs démontrent que les bâtiments en bois peuvent être conçus de manière à être aussi sécuritaires que d'autres types de bâtiments et qu'ils peuvent même respecter et surpasser les exigences du code de construction canadien. Le bois massif en particulier a une résistance au feu très élevé, car il brûle lentement et à un rythme très prévisible. Un ingénieur en protection contre les incendies peut facilement calculer la carbonisation du bois dans des conditions d’incendie afin de respecter la classe de résistance au feu et peut fournir les systèmes de protection contre les incendies actifs nécessaires tels que les systèmes de gicleurs et les alarmes à feu pour renforcer la structure. Structurellement, les bâtiments en bois sont très légers comparés aux bâtiments conçus à partir de béton ou d’acier. Par exemple, durant des événements sismiques, les bâtiments en bois pourraient surpasser ces autres types de bâtiments.

Joel : Pourquoi est-ce que RNCan a un intérêt dans la construction de telles structures en bois?

Kika : Comme Cassidy a dit, le bois comme matériel de construction présente des avantages écologiques et le programme de CVBois a été créée dans le cadre de mitigation des changements climatiques. Le gouvernement du Canada est convaincu qu’en augmentant l’utilisation du bois comme matériel de construction dans les bâtiments et aussi les projets d’infrastructures publiques on contribuera à réduire les émissions de gaz à effets de serre et soutient les efforts du Canada pour respecter ses obligations en matière de réduction des émissions. Alors, le gouvernement reconnaît aussi les avantages du bois structurel, et visera l’industrie canadienne du bois à développer l’utilisation au-delà des applications traditionnelles telles que les maisons individuelles et multifamiliales. RNCan veut aussi soutenir la recherche des nouveaux usages pour le bois massif qui est un matériel très croissant maintenant.

Joel : Comment est-ce que RNCan et le gouvernement du Canada encouragent ces initiatives?

Kika : Le gouvernement du Canada a fourni un financement important au cours des 10 dernières années dans le cadre du programme de développement des marchés pour soutenir l'utilisation croissante du bois comme matériau de construction écologique dans les projets d'infrastructure. Pour le projet CVBois, le budget du gouvernement canadien en 2017 prévoyait 39,8 (trente-neuf virgule huit) millions de dollars sur quatre ans au titre du Cadre pancanadien sur la croissance propre et le changement climatique pour soutenir de telles activités visant à atténuer les effets du changement climatique. Le programme CVBois, fournit des fonds significatifs pour plusieurs raisons. La première étant pour mener des recherches techniques afin d’appuyer la conception et la construction des projets de démonstration. La deuxième, c’est d’influencer les changements du Code pour permettre la construction d'immeubles en bois plus hauts et plus grands dans le Code du bâtiment canadien. Et la troisième étant de faire progresser l'éducation dans les écoles d'ingénieurs et d'architectes canadiennes afin de soutenir l'éducation sur la conception en bois. L’équipe technique de RNCan apporte également une contribution technique à certains codes et activités standards liés à la conception du bois.

Joel : C’est quoi les prochaines étapes de la construction en bois?

Cassidy : Maintenant que l'appel à propositions d'expression est lancé pour les applications de construction non résidentielle de faible hauteur, notre prochaine étape serait de lancer le troisième appel à propositions de projets pour des ponts en bois. L'utilisation du bois dans ces applications représente un énorme marché, comme pour les ponts pour piétons et vélos, pont pour le trafic de véhicules, etc. Le bois était largement utilisé dans ces applications au tournant du siècle, mais un bon nombre de ces ponts ont été démolis ou se sont détériorés en raison de la charge de trafic accrue ou du manque d'entretien. Beaucoup d'entre eux ont simplement été remplacés par des ponts en acier ou en béton, donc le but de CVBois est un peu de faire revenir ces applications là et d’encourager ça dans le marché. Les organismes provinciaux et municipaux manifestent aussi un intérêt accru pour la spécification du bois dans les applications de pont, principalement en raison des avantages environnementaux du bois. La construction en bois connaît une renaissance, vraiment, dans le monde entier en ce moment, et le Canada est vraiment à la fine pointe puisqu’on encourage beaucoup les bâtiments à grande hauteur, non-traditionnels à faible hauteur et les ponts en bois.

Joel : C’est super intéressant! Merci beaucoup Kika et Cassidy de vous être jointes à nous aujourd’hui.  

On arrive à la fin de l’émission, mais ça ne veut pas dire que le sujet est fermé. On vous invite à poursuivre la conversation dans les réseaux sociaux. Si vous avez des questions pour Kika et Cassidy, ou des commentaires sur cet épisode, vous pouvez nous les envoyer sur Twitter, accompagnés du mot-clic #DemandezÀRNCan. Également, si vous souhaitez en apprendre davantage sur les activités scientifiques de Ressources naturelles Canada, nous vous encourageons à visiter notre cybermagazine La science, tout simplement! Vous allez trouver une masse d’informations intéressantes : incluant les épisodes précédents de notre balado, des articles, et des vidéos. La page spécifique de cette émission contient des liens électroniques vers des ressources pertinentes pour en apprendre davantage sur la construction de structures majeures en bois. Vous pouvez accéder La science, tout simplement directement à partir de notre site Web à rncan.gc.ca, ou en effectuant une recherche sur Google. Si vous nous écoutez sur Apple Podcast, Stitcher ou Soundcloud, nous vous invitons à vous abonner à notre émission pour prendre connaissance des épisodes antérieurs et futurs.  Voilà qui conclut cet épisode de Demandez à RNCan. Merci de nous avoir écoutés aujourd’hui et revenez-nous au prochain épisode!

En savoir plus :