Journée internationale de la Femme (vlogue de la scientifique principale)

Donna Kirkwood, scientifique principale de Ressources naturelles Canada, présente quelques-unes de ses collègues qui nous expliquent ce qui les ont poussées vers les sciences.

Transcript

Donna Kirkwood

Vous savez surement que Ressources naturelles Canada on est un ministère a vocation scientifique. Ce que vous ne savez peut être pas c’est que 50% ou la moitié de mes collègues ici à Ressources naturelles Canada mènes ou supportes les activités scientifiques. En prévision de la Journée internationale de la femme le 8 mars prochain, j’ai demandé à certaines de mes collègues de nous expliquer pourquoi elles ont optez pour la science.

Hena Hashmi Farooqi

J’ai choisi une carrière en sciences parce que, pour moi, la science est un puissant instrument. Elle nous permet de nous interroger, de faire des prévisions et de trouver des solutions, lesquelles mènent souvent à encore plus de questions. C’est une profession où l’on sait que l’on apporte une contribution significative à la résolution de certains problèmes très importants.

Suzanne Paradis

J’ai choisi cette profession parce que ça implique une combination de travail sur le terrain, et de travail de laboratoire et de travail de bureau. J'aime résoudre des problèmes et jaime faire des découvertes qui peuvent être bénéfique à la société. La science c’est fascinant, c’est excitant pour moi, et ça aide à comprendre le monde qui nous entour. Alors pourquoi ne voudriez pas être impliquées dans la science.

Rosemary Gillet

J'ai choisi la science parce que j'étais toujours intéressé par la science. J'ai choisi l'informatique spécifiquement parce que j'étais fasciné par la façon dont tout dans un ordinateur est stocké en 1 et en 0, ce qui était si simple, et pourtant il peut être utilisé pour résoudre les problèmes les plus complexes.

Sandy Erni

Fondamentalement j’ai vraiment choisi les sciences en tant que telle, j’étais passionné par les risques naturelles. Donc j’ai juste cherché quelle études universitaires je devais faire pour travailler dans ce domaine et finalement j’ai étudié la science de la terre. Et donc j’ai réussi à devenir chercheure dans les risques naturelles avec des feux de forêts.

Emily Owens

J’ai un emploi vraiment génial où mes intérêts professionnels recoupent mes passions et mes loisirs en dehors du travail. J’ai la chance d’explorer la nature et d’étudier des phénomènes scientifiques fascinants que nous ne comprenons pas encore tout à fait. J’ai travaillé avec une équipe formidable pour essayer de traiter toutes les données que nous avons recueillies à l’extérieur, mais j’ai aussi des périodes de calme où je peux prendre le temps de réfléchir à tout cela pour tenter d’y donner un sens. Finalement, et c’est probablement la meilleure partie de mon travail, j’ai la chance de raconter mon histoire – de partager mes découvertes avec le reste du monde.