Science et activités

Regardez au-delà des cartes et données traditionnelles et découvrez comment nous travaillons à améliorer les données sur les eaux de surface et à faciliter leur accès.

Liste des sujets


Harmonisation des eaux de surface à la frontière internationale

Harmonisation des eaux de surface à la frontière internationale
Version textuelle

Exemple d’un bassin versant harmonisé à la frontière canado-américaine entre la Colombie-Britannique et le Montana, appuyé d’une image du même bassin sur Google Earth

L’eau ne s’arrête pas aux frontières. La gestion et l’analyse des problèmes liés à l’eau sont efficaces lorsqu’une aire de drainage contient l’ensemble des données, même si elle traverse une frontière.

Pour répondre à ce besoin, le gouvernement du Canada veille à inclure l’eau transfrontalière à travers ses activités d’harmonisation avec des collaborateurs et des partenaires. Ces partenaires travaillent au niveau provincial, territorial et international, incluant la Commission mixte internationale, qui parraine l’activité d’harmonisation depuis 2013.

C’est grâce aux efforts d’harmonisation que le gouvernement du Canada peut offrir des aires de drainage complètes.

L’équipe du Programme GéoBase des eaux de surface (GéEAU) intègre ces données dans notre Réseau hydrographique national (RHN) au profit des Canadiens.

Revitalisation du produit et ajout de services d’analyse

Revitalisation du produit et ajout de services d’analyse
Version textuelle

Aperçu de la région de Champlain-Richelieu au Québec, où différents types de services d'analyse y sont testés.

Le Réseau hydrographique national (RHN) a été officiellement lancé en octobre 2007. Depuis lors, les besoins des utilisateurs, la technologie et les normes internationales ont considérablement évolué. Nous travaillons à la revitalisation du produit en considérant les normes OGC (Open Geospatial Consortium), les normes HY_Features (anglais seulement), les nouvelles technologies telles que le LiDARNote de bas de page * et les commentaires de nos usagers.

Leurs commentaires nous ont incités, entre autres, à développer des services d’analyse et de navigation de données.

La région de Champlain-Richelieu au Québec est la région qui nous permet de tester différentes idées auprès de nos usagers.

Données ouvertes liées

Doigt féminin tapant sur le GPS d’un appareil mobile

L’accès traditionnel aux données hydrographiques se fait à partir de téléchargement et de services Web. Cette approche limite la découverte des données et oblige les utilisateurs à télécharger et intégrer de nombreux jeux de données. Cela a des impacts sur l’efficacité et la mise en valeur de liens entre les données de différentes sources, et ultimement sur les applications et la science qui peuvent en découler.

L’approche Données ouvertes liées est totalement nouvelle. Elle est basée sur la publication des données et de leurs liens sur Internet, ce qui permet à un usager de les explorer directement à partir d’un fureteur.

Les données hydrographiques sont utilisées dans le cadre d’un projet pilote mené par la Commission géologique du Canada qui teste la navigation et les relations entre les eaux de surfaces, les eaux souterraines et les stations hydrométriques sous un format compatible avec Données ouvertes liées.

La région Champlain-Richelieu est aussi utilisée pour ce projet pilote.

Initiative du bassin du lac Winnipeg

Initiative du bassin du lac Winnipeg
Version textuelle

Carte démontrant l’étendue de l’initiative du bassin versant du lac Winnipeg, couvre près d’un million de kilomètres carrés et englobe quatre provinces canadiennes et quatre États américains. Alberta, Saskatchewan, Manitoba et Ontario au Canada, puis Montana, Dakota du Nord, Dakota du Sud et Minnesota aux É.-U.

Le lac Winnipeg est le dixième plus grand lac d’eau douce au monde et le sixième plus grand au Canada. Le bassin versant du lac Winnipeg couvre près d’un million de kilomètres carrés et englobe quatre provinces canadiennes et quatre États américains. 

L’Initiative du bassin du lac Winnipeg est un projet impliquant de nombreux partenaires visant à restaurer la santé écologique du lac Winnipeg qui s’est détériorée en raison de nombreuses sources d’éléments nutritifs excessifs (phosphore et azote).

Dans le cadre de cette initiative, cinq bassins versants du Réseau hydrographique national (RHN) sont mis à jour à partir d’images satellites, d’orthophotos et de technologie LiDARNote de bas de page *.

Ces données mises à jour sont nécessaires pour bien comprendre la dynamique des affluents du lac Winnipeg. Les données sont intégrées et disponibles dans le Réseau hydrographique national (RHN).

Extraction automatique de l’hydrographie

extreaction
Version textuelle

Carte montrant l’extraction automatique à partir de données LiDARNote de bas de page *

Le territoire canadien est en constante transformation. Les activités humaines, l’érosion des berges et les variations du climat ont un impact significatif sur la forme et l’étendue des lacs et des rivières.

Plusieurs enjeux comme le suivi des inondations ou l’analyse de la santé des lacs exigent des données précises et récentes pour être en mesure d’intervenir de manière adéquate. L’arrivée de technologies telles que le LiDARNote de bas de page * ou l’imagerie à haute résolution donne accès à des sources d’information plus précise et plus à jour.

À partir de ces sources, le projet d’extraction de l’hydrographie a pour objectif de développer des méthodes automatiques d’extraction des lacs, des rivières et d’autres entités reliées à l’eau ainsi que la production de modèles numériques d’élévation hydrologiquement conforme. Il sera alors possible d’accélérer et d’améliorer la mise à jour des informations liées à l’eau.

Les changements climatiques: améliorer la résilience des Canadiens en zones inondables

Les inondations constituent le type de catastrophe le plus fréquent et le plus coûteux au Canada. Les organisations de gestion des urgences (OGU) requièrent des estimations rapides et robustes des impacts potentiels pendant une inondation pour mieux anticiper et organiser les activités autour de l'intervention et du rétablissement. Les questions durant ces moments sont multiples : quels quartiers seront inondés et dans quel ordre ? Quel pourrait être l’impact d’une pluie forte ? Quels accès seront accessibles (routes, ponts) et pendant combien de temps?

RNCan travaille à la création d’un modèle d’analyse qui combinera le réseau routier, notre réseau hydrographique incluant le relief du terrain pour prédire où l’eau ira si le niveau d’eau augmente. Ces réponses permettront de mieux gérer les interventions des premiers répondants et des paliers de gouvernement responsables de la sécurité civile.

water levels
Version textuelle

Carte d’une simulation du niveau d’eau sur un fond de carte de relief de terrain ombré dans la région de Gatineau. La simulation permet d’identifier les bâtiments possiblement affectés (orange) par une inondation à ce niveau d’eau.

Gatineau floods
Version textuelle

Photographie aérienne prise lors des évènements d’inondation de 2017 à Gatineau, QC. (Photo prise dans le cadre du Programme national de surveillance aérienne de Transport Canada)

Stratégie nationale de données d’élévation : Données 3D

Les données d’élévation sont primordiales pour de nombreuses analyses incluant des analyses hydrologiques. La qualité des données d’élévation existantes ne répond pas aux besoins actuels. C’est pourquoi que le Conseil canadien de géomatique a identifié qu’une meilleure couverture nationale en données d’élévation haute précision/résolution était nécessaire.

La stratégie d'élévation de RNCan a pour objectif d’augmenter la couverture des données d'élévation haute précision/résolution au Canada. Cette stratégie inclut le partage des couts et des nouvelles technologies avec différents partenaires.

L’acquisition des données pour la couverture nationale en données d’élévation se fait en deux zones (nord/sud). Des données d’élévation issues d’imagerie satellitaire seront utilisées pour le nord en fonction des besoins. Pour le sud, les besoins nécessitent des données plus détaillées obtenues par données LiDARNote de bas de page *.

Les données résultantes de cette stratégie sont disponibles gratuitement dans le produit Modèle numérique d’élévation haute résolution (MNEHR) du gouvernement du Canada.

canadas elevation
Version textuelle

Affiche montrant la stratégie d’acquisition des données d’élévation du Canada.