Language selection

Recherche

Programme Accroître les forêts canadiennes

La période pour la demande de renseignements et la déclaration d’intérêt est maintenant terminée! Restez à l'affût des mises à jour pendant que nous nous préparons à une nouvelle demande de propositions pour l'automne afin de nous aider à respecter l'engagement de 2 milliards d'arbres

Le gouvernement du Canada s’est engagé à planter deux milliards d’arbres supplémentaires au cours des dix prochaines années dans le cadre d’une approche plus générale des solutions aux problèmes climatiques fondées sur la nature. Dans son Énoncé économique de l’automne 2020, le gouvernement dit avoir alloué jusqu’à 3,2 milliards de dollars sur dix ans à cet effort sans précédent de plantation d’arbres.

La plantation d’arbres réalisée dans le cadre du programme Accroître les forêts canadiennes aidera le Canada à dépasser son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, tel qu’il est indiqué dans l’Accord de Paris et à établir les éléments de base nécessaire à l’atteinte de son objectif de zéro émission nette d’ici 2050. La plantation d’arbres contribuera également à la restauration des habitats et fournira une multitude d’autres avantages sociaux, culturels, environnementaux et économiques.

Pour faire profiter au maximum les Canadiens de ces avantages, il faut planter les bons arbres au bon endroit et en assurer le suivi. La réalisation du programme Accroître les forêts canadiennes apportera aussi de nombreux avantages à long terme comme l’augmentation de la biodiversité, l’assainissement de l’air et de l’eau, la création d’emplois verts, la réduction des risques de catastrophe naturelle pour les collectivités, le rafraîchissement des villes et l’amélioration du bien-être des générations de Canadiens à venir.

Endroits où les arbres peuvent être plantés

Financé par le gouvernement du Canada, le programme Accroître les forêts canadiennes (ACF) a pour but d’encourager et de soutenir de nouveaux projets de plantation d’arbres. Ce programme comprend des activités supplémentaires (p. ex., la plantation d’arbres supplémentaires) visant à élargir les projets de plantation d’arbres existants.

Les arbres peuvent être plantés :

  • sur des terres publiques et privées de partout au pays
  • dans les régions éloignées, rurales, suburbaines et urbaines
  • dans le cadre du boisement, lequel consiste en la création d’un nouveau couvert forestier sur des terres présentement dépourvues d’arbres (p. ex., les champs abandonnés)
  • dans le cadre du reboisement, c’est-à-dire de régénération des forêts qui ont perdu temporairement leur couvert arboré en raison du passage d’une perturbation naturelle (p. ex. après un feu de végétation) ou dans des zones où des perturbations commerciales (p. ex. les routes et les jetées forestières, l’extraction minière ou les lignes sismiques) ont eu lieu, mais où il n’y a actuellement aucune obligation légale de planter des arbres
  • pour la restauration d’habitats forestiers, y compris dans le contexte de la mise en œuvre de stratégies de rétablissement des espèces en péril, d’accords en matière de conservation et de processus de planification connexes (p. ex. les plans par aires de répartition)

Les projets de plantation d’arbres doivent être conformes aux lois provinciales, territoriales et fédérales applicables à la gestion de la plupart des terres boisées situées sur leur territoire de compétence.

Endroits où les arbres ne peuvent pas être plantés

Il existe de nombreux types d’écosystèmes naturels qui contribuent à la biodiversité. Pour le maintien de la diversité de ces écosystèmes au Canada, les projets de plantation d’arbres financés par le programme Accroître les forêts canadiennes ne peuvent pas avoir lieu sur des terres où il y a présence d’écosystèmes qui servent d’habitats spécifiques à certaines espèces végétales et animales.

Par exemple, les écosystèmes de prairie indigène sont dominés par des espèces de graminées et d’arbustes que l’on ne trouve que dans ces milieux, où certaines espèces animales ont pu s’adapter et s’épanouir. Dans cet exemple d’écosystèmes de prairie indigène, le financement du programme AFC ne pourrait pas être utilisé à des fins de plantation d’arbres, car l’ajout d’arbres se répercuterait sur leur intégrité écologique.

Le programme Accroître les forêts canadiennes ne financera pas les projets de plantation d’arbres :

  • qui aident les organisations à respecter leurs obligations légales de régénérer les forêts
  • pour lesquels du financement a déjà été trouvé

Les projets de plantation d’arbres visant à régénérer les forêts à la suite d’une récolte commerciale sur des terres publiques ne seront pas financés, car il s’agit d’une obligation légale dans les régimes d’aménagement forestier durable.

Futurs participants

La demande de renseignements (DR) auprès des participants futurs a été lancée dans le but de déterminer les possibilités de projet de plantation d’arbres offertes par des organismes de partout au Canada.

Échéance : clôturée

Projets de démarrage hâtif pour 2021

L'appel de déclaration d’intérêt (DI) à des projets de démarrage hâtif a été lancé dans le but de déterminer les projets à frais partagés en lice pour la saison de plantation 2021.

Échéance : clôturée

Des questions?

Pour de plus amples informations, veuillez envoyer un courriel au programme Accroître les forêts canadiennes.

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :