Language selection

Recherche

R-D sur le drainage par gravité renforcé au moyen de vapeur et de gaz amélioré

Promoteur principal : MEG Energy Corp.
Lieu : Près de Conklin (Alberta)
Contribution du PIE : 9 933 000 $
Total du projet : 56,9 M$
Secteur stratégique : Technologies propres pétrolières et gazières

Objectifs du projet :

La technologie du procédé de drainage par gravité renforcé au moyen de vapeur et de gaz amélioré (eMSAGP) a les objectifs principaux suivants : accroître la capacité de MEG Energy Corp. à produire du bitume, réaliser des économies durables et réduire au minimum les effets sur les terres, l’atmosphère et les eaux environnantes. Il est prévu que l’emploi du procédé d’eMSAGP permettra d’accroître le taux de production du bitume et de récupération du bitume en général par rapport au processus de DGMV, tout en réduisant considérablement l’injection de vapeur. Étant donné que le procédé d’eMSAGP fait appel à moins de vapeur par baril de pétrole, MEG projette une réduction d’environ 43 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport à la moyenne de l’industrie ainsi qu’une réduction considérable de la consommation d’eau. Les gains d’efficience dans le déploiement de la vapeur permettront à MEG de déployer de nouveau la capacité de production de vapeur à d’autres fins et ainsi, accroître la production de bitume et réduire l’empreinte globale par baril ainsi que le coût de la production de bitume.

Résultats escomptés :

MEG Energy Corp. cible une production annuelle de 80 000 à 82 000 barils par jour en 2017. La production de vapeur est le principal facteur de contribution aux émissions de GES et aux coûts d’exploitation dans la production de bitume. Dans le procédé d’eMSAGP, il s’agit d’injecter un hydrocarbure léger plutôt que de la vapeur après la première opération de DGMV alors que la récupération de bitume atteint de 20 à 30 %. Il est prévu que l’emploi du procédé d’eMSAGP aurait pour effet d’accroître la capacité de l’usine à produire du bitume de jusqu’à 70 % au moyen de la vapeur utilisée pour la production de bitume par DGMV. Il est attendu que l’intensité globale des émissions de GES soit réduite de jusqu’à 43 % aux fins de la norme industrielle d’un rapport vapeur/pétrole (RPV) de 3,0, et que la récupération du réservoir en général soit améliorée.

Partenaires de projet :

Western Research Institute (WRI)
Alberta Innovates (AI)

Pour en savoir plus :
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :