Language selection

Recherche

Modélisation de l’occupant pour les codes de conception des bâtiments et de l’énergie : carte routière, étude de faisabilité, guide des pratiques exemplaires et étude de cas mise à l’essai

Promoteur principal : Université Carleton
Lieu : Ottawa (ON)
Contribution du IEP : 350 750 $
Total du projet : 566 750 $
Secteur stratégique : Bâtiments et collectivités éconergétiques

Objectifs du projet :

Le projet permettra la formulation de méthodes et de recommandations visant à repousser les limites en matière de pratiques de modélisation des occupants, du statut d’activité principalement axée sur la recherche à celui de pratique de conception courante appuyée par simulation de bâtiment, puis à refléter cette pratique dans les codes du bâtiment. On met l’accent sur les bâtiments commerciaux et institutionnels, mais les constatations peuvent pour la plupart être généralisées aux bâtiments résidentiels.

L’objectif ultime à long terme est d’aider l’industrie de la construction canadienne (et indirectement internationale) à concevoir des bâtiments : 1) qui constituent des environnements plus confortables et productifs, 2) qui consomment moins d’énergie et émettent moins de gaz à effet de serre suite à la prise de décisions plus éclairées et 3) qui offrent une plus grande certitude de rendement en ce qui concerne les occupants, en particulier dans le contexte des bâtiments à consommation énergétique nette zéro et des autres bâtiments ayant des objectifs énergétiques absolus. Les impacts d’une meilleure conception des bâtiments sont généralisés et présentent des avantages fondamentaux à la fois environnementaux, économiques et sociaux.

Résultats escomptés :

Les résultats à long terme du projet sont : 1) la modernisation du Code canadien du bâtiment, afin qu’il exige une modélisation de l’occupant plus détaillée et plus appropriée, 2) l’amélioration des outils de simulation de bâtiment, afin qu’ils incorporent une modélisation de l’occupant appropriée de même que les défis correspondants (p. ex. incertitude), et 3) l’amélioration du parc canadien de bâtiments afin de lui donner un rendement beaucoup plus élevé – avec de nombreux bâtiments à consommation énergétique nette zéro – en ce qui concerne l’énergie, le confort, la productivité et la facilité d’utilisation, de même qu’une bien meilleure capacité d’adaptation et une bien meilleure efficacité en cas d’occupation partielle.

Partenaires du projet :

Rowan Williams Davies & Irwin Inc. (RWDI)
Autodesk Research

Pour en savoir davantage
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :