Language selection

Recherche

Évaluation sur le terrain de la migration souterraine, de l’impact sur les eaux souterraines et du destin du méthane fugitif issu de la mise en valeur des ressources énergétiques dans le contexte du nord-est de la Colombie-Britannique

Promoteur principal : Sciences terrestres, océaniques et atmosphériques, Université de la Colombie-Britannique
Lieu : Région entourant Fort St John, C.-B.
Contribution du IEP : 1 616 717 $
Total du projet : 2 432 967 $
Secteur stratégique : Émissions de méthane et de COV

Objectifs du projet :

Les sources d’émissions fugitives de méthane (méthane involontairement libéré lors de l’extraction, de la production et du traitement) sont mal comprises et peuvent être libérées pendant la mise en valeur conventionnelle ou non conventionnelle du pétrole et du gaz par de multiples moyens (p. ex. défaillance du cuvelage de puits énergétiques), ce qui entraîne une migration souterraine, des impacts sur les eaux souterraines et des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Ce projet entreprendra une étude pluridisciplinaire de méthane dans un réservoir d’eau souterrain à faible profondeur dans le nord-est de la Colombie-Britannique (région de Fort St. John) afin de caractériser de manière rigoureuse l’évolution d’une fuite et les émissions dans l’atmosphère.

Les résultats permettront de comprendre les émissions fugitives de méthane, de répondre à des questions scientifiques fondamentales sur la migration du gaz et les impacts sur les eaux souterraines et de mesurer les émissions. En outre, cette étude pluridisciplinaire de méthane de classe mondiale permettra d’évaluer rigoureusement les méthodologies de surveillance et de détection actuellement disponibles et, par conséquent, d’aider à la conception et à la mise en œuvre de stratégies de surveillances efficientes et efficaces.

Résultats escomptés :

Les résultats de cette étude amélioreront notre compréhension des aspects scientifiques fondamentaux des fuites fugitives de gaz souterraine découlant de la mise en valeur des ressources énergétiques, y compris leurs impacts environnementaux potentiels, et éclaireront la réglementation des protocoles de surveillance des émissions fugitives de méthane, aussi bien dans les eaux souterraines que dans l’atmosphère. Les connaissances acquises grâce au projet seront alors utilisées pour améliorer l’efficience et l’efficacité de la réaction à une fuite de méthane pendant la mise en valeur des ressources pétrolières et gazières et, en fin de compte, entraîneront des réductions des émissions de gaz à effet de serre au Canada.

Partenaires de projet :

Université de Calgary
Geoscience BC

Pour en savoir plus :
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :