Création de biomatériaux à partir de la lignine d’hydrolyse

Secteur stratégique

Matériaux avancés et bioproduits

Statut

Actif

Partenaires

Carrefour d’innovation de la Nouvelle-Écosse

Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

2 000 000 $

Total du projet

4 253 491 $

Lieu

Thunder Bay (Ont.)

Pour en savoir plus

FPInnovations

Promoteur principal

FPInnovations

Objectifs du projet

L'objectif de ce projet est de développer de nouvelles applications pour la lignine d'hydrolyse, un coproduit du procédé exclusif de FPInnovations concernant la production de sucres de bois.

Le projet permettra de développer des applications pour la lignine d'hydrolyse, telles que les bioadhésifs pour panneaux de fibres à densité moyenne (MDF) et les panneaux de copeaux orientés (OSB), les liants d’aliments pour animaux présentant également des avantages nutritionnels et favorisant la santé animale, et les biocomposites.

Le fractionnement de la biomasse non alimentaire en sucres et en lignine est une industrie en pleine croissance et les moyens de transformer les sucres en produits chimiques de base abondent. Les applications à valeur ajoutée du coproduit à base de lignine sont moins développées, mais sont essentielles à une biomasse économiquement viable pour l'industrie chimique.

Résultats escomptés

Le succès de ce projet créera une industrie viable de transformation du bois en produits chimiques susceptibles de diversifier l’économie forestière des collectivités rurales, de faire du Canada un chef de file du développement d’une industrie chimique hybride et de réduire notre empreinte carbone.

Les biomatériaux peuvent remplacer les produits chimiques et les produits non biologiques, ajouter de la valeur aux essences ligneuses sous-utilisées et créer de nouveaux marchés pour l’industrie forestière canadienne.

Avantages environnementaux : réduction des émissions de GES, réduction de la consommation d'eau, réduction des déchets et réduction de l'impact sur l'utilisation des terres.