Language selection

Recherche

Analyse de la détection mobile du méthane pour la réduction des émissions

Promoteur principal : Université de Calgary
Lieu : Calgary (Alberta)
Contribution du IEP : 300 000 $
Total du projet : 400 000 $
Secteur stratégique : Émissions de méthane et de COV

Objectifs du projet :

L’objectif du projet consiste à créer une boîte à outils d’analyse qui intègre et interprète les données de capteurs mobiles provenant de véhicules terrestres, de drones ou d’aéronefs pilotés afin de repérer les sources d’émissions fugitives et d’estimer les taux d’émission en temps quasi réel pour ensuite faciliter la réduction des émissions.

Le ciblage de plateformes terrestres et aéroportées permettra d’accroître la souplesse et l’incidence des analyses : certains scénarios en matière d’émissions feront exclusivement appel à la mesure par capteurs aéroportés (p. ex., des bassins de résidus, des pipelines dans des régions éloignées) alors que d’autres scénarios feront appel à la mesure par capteurs terrestres (p. ex., en milieu urbain) en raison de règlements visant l’espace aérien. Dans certains cas, la mesure fera appel aux deux plateformes.

Résultats escomptés :

Il est attendu que le projet permettra de systématiquement faire avancer le niveau de maturité technologique (NMT) des outils vers le NMT 6 d’ici la fin du projet. Les formules mathématiques sous-jacentes seront conçues et mises à l’essai à l’aide de la technologie de détection mobile du méthane (CH4), mais elles auront également des avantages directs en ce qui concerne les composés organiques volatils (COV) et les polluants atmosphériques dangereux (PAD) associés aux émissions de méthane.

Partenaires de projet :

Ventus Geospatial
Boreal Laser

Pour en savoir plus :
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :