Language selection

Recherche

Projets prospectifs dans le cadre de l’initiative AshNet

Nouveaux projets liés à l’initiative AshNet.

Compte rendu sur la croissance des arbres et la nutrition foliaire

Il s’agit d’une synthèse de la façon dont l’épandage de cendre influe sur la croissance des arbres et la nutrition foliaire dans divers sites expérimentaux liés à l’initiative AshNet, et ce, de la Colombie-Britannique au Québec. Chaque site présente différentes caractéristiques, a fait l’objet d’un taux d’épandage de cendre distinct et est peuplé de différentes essences.

Potentiel de l’épandage de cendre de bois pour simuler l’incidence des feux de forêt

Il s’agit d’une méta-analyse des publications existantes sur l’effet de l’amendement du sol par l’ajout de cendre de bois par rapport à la façon dont les feux de forêt influent sur les propriétés du sol du biome forestier boréal, tempéré et méditerranéen.

Projet sur la santé du sol

Il s’agit d’un projet portant sur la caractérisation des propriétés nutritives du sol de plusieurs études menées dans le cadre de l’initiative AshNet, dans des sites présentant différentes caractéristiques, ayant fait l’objet d’un taux d’épandage de cendre distinct et étant peuplés de différentes essences.

Évaluations de la biodiversité

Il s’agit d’étudier la façon dont l’épandage de cendre influe sur la biodiversité. Deux projets sont en cours : le premier consiste d’évaluations individuelles de la végétation du sous-bois dans des sites particuliers de l’initiative AshNet; alors que le deuxième se veut une série d’évaluations de la pédofaune ou faune du sol (les bactéries, les champignons et les invertébrés) à l’aide du code à barres génétique dans plusieurs sites expérimentaux de l’initiative AshNet.

Amendement du sol par l’ajout de cendre de bois comme outil sylvicole

Nous avons créé deux nouveaux sites expérimentaux dans l’initiative AshNet, un au lac Porridge, en Ontario, et l’autre à Valcartier, au Québec. Ils feront l’objet d’une surveillance, en vue d’apprendre si l’amendement du sol par l’ajout de cendre pourrait s’avérer un bon outil sylvicole en faveur des érables et des bouleaux de grande valeur étant en déclin, et de l’atténuation de la façon dont la maladie corticale du hêtre influe sur la croissance d’un peuplement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :