Language selection

Recherche

Programme d'innovation forestière

Opportunités de financement – clôturé

Le Programme d'innovation forestière n’accepte présentement plus les demandes de financement pour sur lade la recherche pour l'année financière 2020-2021.

 

Le Programme d'innovation forestière (PIF) appuie les activités de recherche, de développement et de transfert technologique dans l'ensemble du secteur forestier du Canada. Ensemble, ces activités visent à aider le secteur forestier à poursuivre sa transformation en continue grâce au développement et à l'adoption de solutions scientifiques novatrices.

Qui peut demander du financement?

  • Universités, cégeps/collèges et autres établissements d’enseignement
  • Gouvernements provinciaux et territoriaux, administrations régionales et municipales et leurs services et agences s’il y a lieu
  • Entreprises à but lucratif qui produisent des produits forestiers et qui possèdent des unités de production de produits forestiers (p. ex., pâte, papier ou scieries) au Canada
  • Entreprises à but lucratif qui fournissent des matériaux, produits ou services aux entreprises de produits forestiers définies ci-dessus
  • Organisations du secteur forestier à but non lucratif
  • Établissements de recherche sans but lucratif

Historique du Programme

Depuis 2007, le gouvernement du Canada appuie des initiatives qui favorisent l'innovation et créent de nouveaux débouchés pour le secteur forestier canadien. Lorsque le programme a été lancé, il s'appelait Technologies transformatrices et, en 2012, il a été renommé PIF au fur et à mesure de son expansion de manière à englober d'autres initiatives novatrices comme le Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB).

Aujourd'hui, le programme Technologies transformatrices est une composante du PIF avec la recherche effectuée par FPInnovations, un institut canadien de recherche forestière à but non lucratif.

Le CCFB collabore avec FPInnovations et avec d'autres intervenants clés afin d’accroître la visibilité du Service canadien des forêts en alignant l'expertise fédérale de recherche et de transmission sur les besoins en l'innovation du secteur forestier.

En juin 2017, le gouvernement du Canada a élargi le PIF grâce à un financement additionnel de 63 millions de dollars sur une période de trois ans (2017 à 2020) dans le cadre du Plan d'action pour le bois d'œuvre résineux.

Projets financés par PIF

Le CCFB a financé les projets suivants :

2019-2020

  • Centre d'enseignement et de recherche en foresterie de Ste-Foy – Développement d'une méthode novatrice de photogrammétrie satellitaire en appui à l'inventaire forestier amélioré (financement de 1 an)
  • Fédération des Propriétaires des Lots Boisés privés du Nouveau-Brunswick – Améliorer la gestion des boisés privés au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse à l'aide des données d'inventaire forestier de la prochaine génération (financement de 1 an)
  • Forum canadien des opérations forestières – Intégration de la science forestière et de l'innovation dans les opérations forestières à l'aide d'un transfert de connaissances efficace (financement de 1 an)
  • FPInnovations – Amélioration du secteur forestier canadien par le transfert de connaissances scientifiques (financement de 1 an)
  • Institut de recherche en biologie végétale – Perspectives interprovinciales de fibres durables et de bioproduits améliorés par phytofiltration (financement de 1 an)
  • Institut de recherche sur les feuillus nordiques inc. – Dévelopment de nouvelles variables d'inventaires améliorées pour la sylviculture des peuplements feuillus et mélangés (financement de 1 an)
  • Institut forestier du Canada – Soutenir l'innovation, le développement et la recherche dans le secteur forestier à l'aide d'activités et de services efficaces de transfert des connaissances (financement de 1 an)
  • Lakehead University – L'application de déchets de bioénergie sur des sols de forêts aménagées affecte-t-elle leur résilience? (financement de 1 an)
  • Prairie Agricultural Machinery Institute – Évaluation des options de séchage en vrac pour les résidus forestiers à l'aide de calculs de la dynamique des fluides (financement de 1 an)

2018-2019

  • Centre de recherche informatique de Montréal – Mise en place d’un pipeline de traitement d’imagerie acquise par drone pour la reconnaissance d’essence forestière par techniques en apprentissage profond (financement de 1 an)
  • Centre d'expérimentation et de développement en forêt boréale – Suivi de la qualité de la fibre dans le contexte de l'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette (financement de 2 ans)
  • Dalhousie University – Cartographie numérique des sols à haute résolution pour les forêts aménagées au moyen des données du LiDAR aéroporté (financement de 2 ans)
  • Forum canadien des opérations forestières – Intégrer la science et l’innovation dans les opérations forestières par un transfert de connaissances efficace (financement de 1 an)
  • FPInnovations – Amélioration du secteur forestier canadien par le transfert de connaissances scientifiques (financement de 1 an)
  • Grand Prairie Regional College – Améliorer les données et la capacité de modélisation pour faire progresser la commercialisation du système de cultures ligneuses à courtes rotations pour les régions rurales du Canada (financement de 2 ans)
  • Institut forestier du Canada – Techniques d’échange de connaissances efficaces pour appuyer et renforcer l’innovation et la recherche dans le secteur forestier (financement de 1 an)
  • Prairie Agricultural Machinery Institute – Évaluer les pratiques de stockage pour les sous-produits des résidus de la foresterie avec ou sans chaleur supplémentaire (financement de 1 an)
  • Université Laval – Développement de stratégies de coupes partielles visant à réduire au minimum les pertes par chablis (financement de 2 ans)
  • Université Laval – Évaluation d’un outil d’aide à la décision basé sur la vulnérabilité à la sécheresse de l’épinette blanche en plantation (financement de 2 ans)
  • Université Laval – Modélisation de l'angle des microfibrilles du bois d'épinette noire et de pin gris en fonction des variables climatiques (financement de 1 an)
  • Université Laval – Sélection génomique de la qualité du bois et de la résistance à la tordeuse des bourgeons de l'épinette dans le cadre du programme de sélection avancée de l’épinette blanche du Nouveau-Brunswick (financement de 2 ans)
  • University of Alberta – Effets de la coupe d’éclaircie précommerciale sur la dynamique et la résilience des peuplements mixtes (financement de 2 ans)
  • University of Alberta – Outils de génomique pour la sélection de pins résistants à la rouille-tumeur autonome (financement de 2 ans)
  • University of British Columbia – Optimiser la transformation des ressources de pruche de l’Ouest et de sapin amabilis en fonction des rayons X d’images de tomodensitométrie existantes (financement de 2 ans)
  • University of British Columbia – Outils de prochaine génération pour l’inventaire forestier de la Colombie-Britannique avec un accent mis sur l’impact des perturbations sur l’approvisionnement en bois d’œuvre (financement de 2 ans)
  • University of British Columbia – Une boîte à outils qui facilite la modélisation au niveau du paysage des coupes partielles et de la coupe d’éclaircie commerciale en présence du changement climatique (financement de 2 ans)
  • University of Northern British Columbia – Évaluer l’impact de la composition du peuplement et de la compétition entre les arbres sur les caractéristiques de la fibre de l’épinette et du tremble des peuplements mixtes (financement de 2 ans)
  • University of Toronto – Élaboration d’un outil de soutien à la prise de décisions pour optimiser les changements de la qualité dans une pile de biomasse «vivante» (financement de 1 an)
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :