Language selection

Recherche

Utilisation des Hautes Puissances Pulsées (HPP) dans l’amélioration des procédés de concentration de minerais

Secteur stratégique

Mines - Technologie et Innovation
Efficacité énergétique

Statut

Actif

Partenaires

Développement économique Canada pour les régions du Québec
Ministère de l'économie et de l'innovation
SELFRAG AG
Université de Sherbrooke

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

442 600 $

Total du projet

1 533 500 $

Lieu

QC.

Pour en savoir plus

Centre Technologique des Résidus Industriels

Promoteur principal

Centre Technologique des Résidus Industriels

Objectifs du projet

Ce projet a pour objectif de développer une expertise canadienne dans l’utilisation de la nouvelle technologie de fragmentation et de broyage fondée sur l’utilisation des hautes puissances pulsées (HPP) et d’évaluer l’efficacité de cette technologie dans les minerais et l’or réfractaire contenant une faible teneur en métaux stratégiques, comme le lithium. 

Le projet pilote servira à déterminer l’efficacité et la viabilité économique de cette technologie et fournira au secteur minier une solution de rechange aux circuits de concassage et de broyage conventionnels. Ce projet vise plus particulièrement à étudier le potentiel d’utilisation de la technologie des HPP afin d’accroître l’efficacité énergétique au stade de comminution (la comminution est la réduction des matériaux solides de la taille d’une particule à une taille plus petite en l’écrasant, la broyant, la coupant, la faisant vibrer ou par d’autres processus), en plus d’améliorer les taux de récupération de l’or réfractaire et du lithium.

Résultats escomptés

Ce nouveau processus pourrait réduire considérablement les émissions de GES et diminuer la consommation énergétique de 20 pour cent aux étapes ultérieures de broyage.

La technologie, déjà éprouvée pour la comminution d’autres matériaux, sera adaptée à la comminution des minéraux à moindre teneur. En permettant le traitement d’une plus large matière première et des coûts énergétiques réduits, la technologie améliorera l’économie et l’exploitation minière.

Si le projet est fructueux, il entraînera la création d’une filiale helvético-canadienne qui se spécialisera dans le développement des HPP.

Avantages prévus pour l’environnement : Efficacité énergétique accrue et émissions de GES réduites.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :