Language selection

Recherche

Utilisation de la biomasse cellulosique pour les composites bois-plastique et les charges renforçantes en caoutchouc

Secteur stratégique

Matériaux avancés et bioproduits

Statut

Actif

Partenaires

Innotech Alberta

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

1 800 000 $

Total du projet

1 116 900 $

Lieu

Alb., Qc.

Pour en savoir plus

Université de Waterloo, génie chimique
(Disponible en anglais seulement)

Promoteur principal

Université de Waterloo

Objectifs du projet

Le projet permettra d’élaborer des composites bois-plastique (CBP) structurés minces et des charges renforçantes en caoutchouc durables pour la construction, l'automobile et les emballages, à l'aide de produits d’origine forestière et de plastiques recyclés.

L'utilisation d’une grande quantité de produits d’origine forestière et de moins de fibres synthétiques (fibre de verre/carbone) dans les composites de bois améliorera la durabilité et réduira les impacts sur les sites d'enfouissement.

Les matières cellulosiques dans les caoutchoucs peuvent réduire l’utilisation de noir de carbone et d’autres composants du caoutchouc dans la production, ce qui améliorera le rendement du produit final et, en fin de compte, produira des économies d’énergie et de coûts.

Résultats escomptés

Les résultats de cette recherche sur la production de structures de CBP en minces pellicules/feuilles offrent une possibilité unique de générer de nouvelles technologies.

Actuellement, les structures de CBP minces et à fortes charges renforçantes ne sont pas disponibles dans le commerce. Il existe un grand potentiel de production de pellicules/feuilles de CBP thermoformables avec de nombreuses applications dans les secteurs de la construction, de l’emballage et de l’automobile.

L’utilisation de plastique recyclé allégera l’impact sur les sites d’enfouissement tout en réduisant les coûts de production, et les bioproduits durables créeront de nouveaux marchés pour le secteur forestier canadien.

Avantages environnementaux prévus : L’utilisation de fibres renouvelables réduit les matières synthétiques dans les sites d’enfouissement; la réutilisation des plastiques réduit les impacts sur les GES; la qualité de l'air est améliorée grâce à l'efficacité des matériaux dans les secteurs de l'automobile, de l'emballage et de la construction.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :