Language selection

Recherche

Technologie optique visant à quantifier et à réduire les émissions de méthane provenant de l’évaporation de gaz de tubage et de réservoirs de stockage de fluides

Secteur stratégique

GES et émissions atmosphériques

Statut

Actif

Partenaires

Alberta Energy Regulator (TP)
Doull Site Assessment Ltd.
Husky Energy
INO

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

1 620 000 $

Total du projet

2 628 819 $

Lieu

Ont., Alb., C.-B., Qc, Sask.

Pour en savoir plus

The Energy and Emissions Research Lab, Carleton University (Disponible en anglais seulement)

Promoteur principal

Université Carleton

Objectifs du projet

L’objectif de ce projet est d’élaborer et de mettre à l’essai sur le terrain une nouvelle technologie basée sur l’optique qui permette de mesurer les sources principales de méthane évaporé dans le secteur pétrolier et gazier. L’évaporation de gaz de tubage pendant la production de pétrole lourd et l’évaporation de méthane de réservoirs de stockage de fluides représentent les principales sources d’émissions de méthane dans le secteur pétrolier et gazier canadien. Ces sources d’émissions transitoires sont difficiles à mesurer et il n’existe, à l’heure actuelle, aucune technologie utilisable sur le terrain comparable qui permette de mesurer exactement le flux de méthane dans ces courants gazeux avec une composition et un débit variables.

L’appareil optique élaboré actuellement par l’Université Carleton permettra de mesurer en temps réel la composante de méthane issue de flux de gaz évaporés.

Résultats escomptés

Ce projet génèrera des données essentielles à l’élaboration de technologies de réduction des émissions de méthane. Il pourrait aussi entraîner l’élaboration d’une technologie commerciale de mesure de gaz utilisable sur le terrain.

Les résultats issus de ce projet orienteront les producteurs pétroliers et gaziers canadiens relativement aux possibilités de réduction des émissions de méthane associées aux sources principales d’évaporation comme les gaz de tubage et les réservoirs de stockage de fluides.

Cette technologie pourrait permettre de simplifier la déclaration réglementaire et d’aider d’autres autorités à mesurer et à réduire les émissions de méthane issues de la production et de l’extraction pétrolières et gazières.

Avantages escomptés pour l’environnement : La mesure des émissions de méthane dans le but de cerner les possibilités de les réduire, de favoriser des solutions mises au point de réduction des émissions, d’améliorer la déclaration et l’inventaire des émissions et de quantifier les réductions.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :