Language selection

Recherche

Newmarket Tay Power : Essai pancanadien de démonstration et d’intégration d’autobus électriques

Secteur stratégique

Electric Vehicle Infrastructure Demonstrations

Statut

Active

Partenaires

Canadian Urban Transit Research & Innovation Consortium (CUTRIC)
National Research Council
New Flyer Industries
NovaBus
Siemens
York Regional Transit

Fonds

Infrastructures vertes

Année

2018

Contribution du IV

956 338 $

Total du projet

8 320 000 $

Location

NNewmarket (Ont.)

Pour en savoir plus

Newmarket Tay Power (Disponible en anglais seulement)

Promoteur principal

Newmarket Tay Power

Objectifs du projet

L’objectif de ce projet est d’aider à la progression vers une commercialisation complète des autobus électriques en Ontario, en installant et en exploitant une borne de recharge aérienne pour permettre de remplacer les autobus actuels alimentés au diesel par des autobus électriques dans le service de transport public de la région de York.

Les véhicules de transport ainsi que les autobus fonctionnant au diesel produisent des GES qui ont une incidence sur le climat. Même si certains organismes de transport public ont déjà expérimenté et intégré de petits parcs d’autobus hybrides diesel-électrique et d’autobus alimentés au gaz naturel comprimé (GNC) dans le passé, il n’existe présentement aucun autobus à émission nulle, c.-à-d. autobus électrique à batterie ou autobus électriques à pile à combustible à hydrogène.

Résultats escomptés

TCe projet fait partie d’une démonstration plus vaste de l’interopérabilité de différents modèles d’autobus et de bornes de recharge aériennes, la première au Canada.  L’essai pancanadien de démonstration et d’intégration d’autobus électriques mettra le Canada au premier plan à l’échelle mondiale à titre de premier emplacement où des systèmes de recharge aériens interopérables sont intégrés aux modèles d’autobus concurrents sur place dans le but de créer des parcs.

Ce projet contribuera à l’élaboration des normes, des codes et des règlements touchant l’infrastructure des véhicules électriques canadienne, et fera la démonstration de la réduction de GES associée aux autobus électriques, des besoins en électricité pour un système de recharge d’autobus électrique intégré, des communications du véhicule au réseau optimales pour atteindre une électrification en masse (normalisée) des autobus sur cinq ans.  Le projet analysera également les mécanismes possibles de gestion de la demande (GD) requis pour écrêter la demande de pointe et assurer la fiabilité du réseau avec l’intégration des autobus électriques.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :