Language selection

Recherche

Mise à niveau du premier projet pilote à échelle commerciale de biocarburant lignocellulosique en configuration en étoile

Secteur stratégique

Forestière - Technologie et Innovation
GES et émissions atmosphériques

Statut

Actif

Partenaires

Enerkem
Programme d'innovation en bois - Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec
Greenfield Global
Detour Gold
Sherbrooke University
Valoris

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

4 500 000 $

Contribution pour les Projets d’aide scientifique et technologique pour les technologies propres (PAST)

CanmetÉNERGIE Ottawa

793 000 $

Total du projet

15 793 000 $

Lieu

QC

Pour en savoir plus

CRB Innovations

Promoteur principal

CRB Innovations

Objectifs du projet

Ce projet est le premier en son genre au Canada pour les bioraffineries. Le projet vise à utiliser des résidus forestiers et d’autres sources de biomasse, à les transformer en produits intermédiaires dans des emplacements satellites et à envoyer ces produits intermédiaires à une « bioraffinerie » pour qu’ils soient à leur tour transformés en biocarburants et en co-bioproduits.

Résultats escomptés

Il est prévu que ce projet permette de produire entre 70 et 80 % en poids de biocarburants à rendement élevé, ainsi qu’entre 20 et 30 % en poids de co-bioproduits de valeur aptes à la commercialisation.

Les co-bioproduits à utilisations finales multiples destinés à des usages variés permettront d’accroître la rentabilité de la production de biocarburants (p. ex., l’éthanol, l’essence, le carburéacteur riche en kérosène, le carburant diésel) et de produits biochimiques (p. ex., les plastiques).

La demande pour cette technologie devrait augmenter selon les progrès effectués par le Canada sur le plan de la conformité à la Norme sur les combustibles propres.

 

Impacts sur l’environnement escomptés : Permettra de transformer 20 kt de biomasse à l’état sec par année (résidus forestiers et agricoles, et bois recyclé).

Permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’environ 12 000 tonnes de CO2 par année, ou une réduction des émissions de GES de 50 % avec une efficacité énergétique de > 40 %, ce qui contribuera au développement durable du secteur forestier.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :