Language selection

Recherche

Fragmentation du roc à l’aide d’agents de démolition chimique non explosifs et silencieux

Secteur stratégique

Technologie et Innovation

Statut

Actif

Partenaires

CanmetMINES
Ministère de l'économie et de l'innovation du Québec

Fonds

Programme de croissance propre

Année

2018

Contribution du PCP

1 118 209 $

Contribution pour les Projets d’aide scientifique et technologique pour les technologies propres (PAST)

418 209 $

Total du projet

2 166 418 $

Lieu

Montréal (Qc)
Sudbury (Ont.)

Pour en savoir plus

McGill Research & Innovation
(Disponible en anglais seulement)

Promoteur principal

Institution royale pour l’avancement de l’apprentissage, Université McGill

Objectifs du projet

Le présent projet permettra d’élaborer, de tester et de valider une méthode de substitution sans agents explosifs pour l’abattage à l’aide de poudre de ciment connue sous le nom d’agents de démolition chimique silencieux (ADCS), injectés dans des trous de forage dans le roc. Peu après l’injection, les ADCS prennent de l’expansion et exercent une pression sur le trou de forage, en provoquant sa rupture.

La méthode sera mise à l’essai en laboratoire et validée à un site minier souterrain. Une fois adoptée, cette nouvelle méthode entraînera une réduction des gaz à effet de serre en raison de la diminution de l’aération normalement associée à la méthode d’abattage, qui ne sera plus requise.

Résultats escomptés

Il est prévu que cette méthode d’abattage permettra d’améliorer les pratiques d’extraction minière et de creusement des tunnels, puisqu’elle ne nécessite pas d’énergie explosive. Le projet aura comme résultat la création d’une nouvelle méthodologie de fragmentation du roc dans des environnements souterrains.

Le remplacement des agents explosifs par d’autres agents de démolition a la capacité de transformer l’industrie minière canadienne grâce à l’amélioration de la productivité et la réduction des émissions produites par les travaux d’exploitation minière.

Parmi d’autres avantages, mentionnons la sécurité accrue, la possibilité d’application à différents secteurs autres que l’exploitation minière et la productivité accrue de la main-d’œuvre.

Avantages prévus pour l’environnement : Amélioration de la qualité de l’air et réduction des émissions de GES puisqu’il n’y aura pas d’émanations produites par l’explosion ni de particules de poussière volatiles libérées dans l’atmosphère.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :