Language selection

Recherche

La RSE à l’étranger – Engagement communautaire

L’engagement communautaire englobe les interactions positives des sociétés avec les personnes et les groupes touchés par leurs activités. Il peut inclure, sans généralement s’y limiter, la philanthropie à l’échelle locale, la diffusion d’information et/ou la tenue de consultations. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de pratiques que les sociétés canadiennes d’exploration et d’exploitation minière ont adoptées pour faciliter la participation des collectivités locales et des parties prenantes aux décisions ayant une incidence sur leur bien-être et leurs moyens de subsistance :

Réponses de la part des sociétés

Agnico Eagle Mines Limited

L’entreprise effectue une analyse des parties prenantes tous les ans et elle élabore un plan de communication et d’engagement pour chaque site. Elle a établi une norme pour la résolution des différends en vertu de laquelle le mécanisme de résolution peut être adapté localement. Des employés affectés aux relations avec les collectivités s’occupent des plaintes conformément aux lignes directrices indiquant quand et comment y donner suite.

American Potash Corp.

Conjointement avec le Bureau of Land Management des États-Unis, l’entreprise a élaboré un plan de prospection ainsi qu’un rapport d’évaluation détaillé de l’impact sur l’environnement. Les deux produits ont été approuvés par les collectivités locales (périodes d’établissement de la portée des incidences et périodes de commentaires publics). Il y aura des communications et des présentations suivies à l’intention des collectivités au fur et à mesure que le projet avance.

American Vanadium Corp.

Des activités d’engagement communautaire et de mobilisation des parties prenantes se déroulent tout au long des étapes d’élaboration de projet et d’obtention des permis et se poursuivront durant la construction et les activités d’exploitation.

Angkor Gold Corp.

L’entreprise organise des réunions mensuelles de CPLE. Nous présentons le processus de nos activités d’exploration aux communautés. Ces dernières nous font ensuite part de leurs préoccupations et besoins et nous indiquent à quelles activités elles souhaiteraient participer avant la mise en œuvre du projet. Ce type de réunions est organisé dans chaque communauté.

Suite de la réponse

Un comité de griefs, se composant de représentants de la communauté, de l’entreprise et de tierces parties, est mis sur pied au besoin. Après que les griefs ont été entendus, le comité formule des recommandations pour régler la situation. Ces recommandations sont ensuite présentées lors des réunions de CPLE.

AuRico Gold Inc.

Chaque site a un comité local qui est en contact avec les membres des collectivités locales et des communautés éjidos dans les régions où nous avons des mines en exploitation ou des travaux d’exploration. L’entreprise a créé des comités de consultation dans les endroits où se déroulent des projets d’exploration ou d’exploitation pour discuter du travail planifié ou proposé. Ces comités se réunissent régulièrement pour parler des activités et permettre aux personnes qui y assistent de poser des questions sur les sites d’exploitation ou d’exploration.

Suite de la réponse

On encourage les travailleurs de la collectivité à contacter les responsables du site directement ou à soulever les questions auprès des comités locaux.

Banro Corporation

Au moment de mettre sur pied des activités d’exploration dans chaque site, Banro a commencé par consulter les collectivités locales et les sensibiliser à ses activités. Ces consultations initiales avaient en partie pour objectif d’acquérir une compréhension du tissu social des collectivités, y compris la composition de la population indigène et de la population migrante locale, deux groupes ayant des préoccupations et des intérêts fort différents.

Suite de la réponse

Pour familiariser la population avec les activités de Banro, des géologues de l’entreprise organisent des rencontres et des présentations régulières sur les activités d’exploration et d’exploitation minière, ainsi que des journées portes ouvertes au camp d’exploration à l’intention de la collectivité. Par exemple, des activités d’éducation communautaire portant sur le processus d’exploration minérale et l’impact de futures activités minières ont débuté à Namoya avec la mise en branle des activités d’exploration à la fin de 2014. En 2012, avant le début des activités de construction à Namoya, des dirigeants communautaires et Banro ont créé un nouveau cadre de consultation communautaire établi autour d’un forum de repositionnement communautaire et appuyé par des sous-comités. Le forum se réunit tous les trois mois. Il est présidé par le chef de secteur qui est le principal représentant du gouvernement provincial. Les membres du forum sont largement représentatifs de la collectivité et comprennent des représentants des autorités tribales traditionnelles, de la société civile, des mineurs artisanaux, des jeunes, des femmes et de groupes religieux. Les sous-comités s’occupent de questions en suspens comme la relocalisation et l’indemnisation, ainsi que de questions liées à l’exploitation minière artisanale, à l’emploi et à l’agriculture.

En octobre 2013, la mine de Namoya a organisé un voyage éducatif pour les principaux représentants du gouvernement provincial et de la collectivité locale à la mine Iduapriem au Ghana. Le but du voyage était de donner aux dirigeants communautaires l’occasion de mieux comprendre l’impact sur une collectivité d’une exploitation minière et d’être mieux informés pour représenter leurs commettants.

Barrick Gold Corp.

L’engagement auprès des collectivités locales nous aide à mieux comprendre leurs cultures, leurs priorités et leurs préoccupations et à trouver les meilleures façons de partager les avantages de la production minière avec les parties prenantes locales. Ainsi, le dialogue avec les collectivités locales et la gestion de nos répercussions sur elles sont aussi importants que tous les autres aspects de l’exploitation et sont essentiels à la réussite et à la pérennité de nos activités.

Suite de la réponse

Barrick a fait de l’engagement des collectivités un élément central de son système de gestion des relations avec la collectivité (SGRC). Suivant ce système, nos sites doivent formuler des plans officiels de mobilisation des intervenants qui définissent les attentes en matière de planification, de mise en œuvre et de suivi des activités de mobilisation. Ces plans doivent inclure au moins ce qui suit : l’identité, l’adresse et l’analyse des parties prenantes; les activités de mobilisation et de communication prévues; les objectifs, responsabilités et mécanismes de surveillance pour assurer une mise en œuvre efficace, entre autres. En intégrant la mobilisation des collectivités dans un système de gestion d’entreprise, nous avons l’assurance d’adopter une démarche complète, transparente et uniforme dans toutes les collectivités où nous exerçons des activités. Barrick a aussi adopté des directives précises en matière de mobilisation des collectivités à l’intention des équipes d’exploration. Notre guide sur les relations avec les collectivités donne aux équipes d’exploration les outils et les connaissances dont elles ont besoin pour dialoguer avec les collectivités d’une manière professionnelle et transparente. Les activités de mobilisation varient d’un site à l’autre et avec le temps. Elles incluent les assemblées publiques, les séances de dialogue, les réunions informelles « porte-à-porte », les réunions de coordination officielle, les bulletins, les visites de mines et d’autres démarches adaptées à la culture.

Information additionnelle :

Pour être efficaces, les efforts de mobilisation de la collectivité doivent fournir aux citoyens un mécanisme qui est adapté à leur culture et qui leur permet d’exprimer leurs préoccupations directement au personnel de la mine. Depuis 2014, tous les sites de Barrick se sont dotés d’un mécanisme de règlement des griefs. Notre SGRC énonce plusieurs exigences obligatoires détaillées qui garantissent l’établissement et la gestion efficace de ces mécanismes, lesquels nous permettent de résoudre un grief et de fournir une solution qui satisfait le plaignant. Ces mécanismes fournissent aux citoyens une façon accessible et prévisible d’exprimer leurs préoccupations et permettent à nos équipes responsables des relations avec les collectivités de suivre les préoccupations locales et d’évaluer notre efficacité à y donner suite.

Information additionnelle (disponible en anglais seulement) :

Brazil Resources Inc.

Dans certains cas, le processus d’échange d’information ou de communication avec les collectivités locales est régi par des processus mis en place par le gouvernement fédéral, le gouvernement régional ou l’administration municipale.Note de bas de page 1

Cameco Corporation

Cameco a mis sur pied un programme d’engagement communautaire étoffé qui a contribué à l’établissement de bonnes relations avec les collectivités nordiques. L’engagement communautaire est un processus itératif – l’entreprise continue à améliorer ses pratiques de mobilisation tout en poursuivant le développement de relations de respect mutuel au lieu de mener des consultations isolées.

Suite de la réponse

Ce processus a été officialisé par la signature récente d’ententes de collaboration, de partenariat et de gestion des impacts avec des intervenants clés, créant ainsi un mécanisme de coopération basé les meilleures pratiques. Forte de son expérience, Cameco met en place des plans proactifs, avec la contribution des principaux intervenants, qui lui permettent de définir une approche d’engagement qui répond à leurs besoins et qui présente un degré de prévisibilité tant pour l’entreprise que pour ses principaux interlocuteurs.

Les personnes qui ne font pas partie de l’entreprise peuvent utiliser notre site Web pour déposer une plainte qui est ensuite acheminée par courriel à la personne concernée au sein de l’entreprise. Les employés de Cameco ont accès à une ligne d’assistance en matière d’éthique à partir de laquelle ils peuvent enclencher le processus de règlement de différends.

Information additionnelle :

Delta Gold Corp.

Nous établissons la communication très tôt dans le processus, et nous avons comme priorité de tisser de bonnes relations avec les dirigeants et la communauté. C’est sous le signe d’une grande ouverture que nous communiquons et échangeons l’information. Au cours des phases d’évaluation, de planification, de développement et d’exploitation de nos activités, nous recherchons la participation directe de la communauté, en particulier dans le cas des communautés autochtones.

Nous possédons une politique de dénonciation, et notre personnel de direction ainsi que les membres de notre conseil d’administration sont faciles à rejoindre.

Goldcorp Inc.

L’analyse des parties prenantes a été effectuée dans tous les sites de Goldcorp. Elle permet d’identifier les personnes avec lesquelles l’entreprise doit entretenir des relations par rapport à des enjeux spécifiques. Des plans d’engagement ont été mis en place dans huit sites en 2013. Les représentants des mines de Goldcorp rencontrent régulièrement les intervenants locaux, que ce soit par des voies officielles ou non officielles.

Suite de la réponse

Ces entretiens nous aident à comprendre et à prendre en compte les enjeux locaux et à transmettre de l’information importante à propos des politiques et des programmes de Goldcorp. On assure aussi le suivi des plaintes, des demandes de renseignements et des requêtes qui sont présentées à chaque site. Souvent, ce type de communication constitue une façon importante de comprendre les préoccupations et les priorités des parties prenantes.

Information additionnelle :

Parmi les engagements énumérés dans la Politique de Goldcorp relative à la responsabilité sociale de l’entreprise, mentionnons la mise en place d’un mécanisme de résolution des différends basé sur les meilleures pratiques internationales. Goldcorp reconnaît son obligation de respecter les droits de la personne, ce qui veut dire que l’entreprise et ses filiales doivent agir avec diligence pour ne pas violer les droits des autres. Compte tenu des Principes directeurs des Nations Unies sur l’entreprise et les droits de l’homme, Goldcorp reconnaît également que des procédures efficaces de règlement des différends, notamment en ce qui concerne les droits de la personne, contribuent à favoriser l’« accès à des voies de recours » prévu dans les Principes directeurs. Les plaintes peuvent provenir de parties prenantes internes et externes. Parmi les intervenants internes, mentionnons les employés, les anciens employés et les sous-traitants, et parmi les parties prenantes, les collectivités locales, la société civile et les gouvernements. Goldcorp a mis sur pied deux voies officielles de réception de plaintes et de griefs, ainsi que des voies non officielles, mises en place à chaque site minier. Le programme Ethics from the Ground Up constitue le premier mécanisme officiel. Il comprend une ligne d’assistance ainsi que des adresses courriel et postale spéciales pour recevoir des plaintes, des questions et des préoccupations à l’égard de notre code de conduite. Bien que le mécanisme soit ouvert à tous, ce sont surtout les employés de Goldcorp et ses sous-traitants qui l’utilisent le plus souvent. Nous encourageons nos employés à porter leurs préoccupations et leurs griefs à l’attention de leur superviseur et du personnel des ressources humaines sur place, mais nous reconnaissons que les gens veulent souvent garder une distance et s’assurer d’une neutralité. La plainte initiale est reçue de façon confidentielle par une tierce partie externe, pour ensuite être soumise au processus d’enquête et de résolution du comité d’éthique de l’entreprise. Les plaintes reçues par l’intermédiaire du système ne se limitent pas aux questions concernant les droits de la personne, mais comprennent un large éventail de préoccupations comme la fraude et le vol. Les cas de discrimination et de harcèlement sont les plus courants en matière de droits de la personne. Le système d’intervention communautaire (Community Response System) est le deuxième mécanisme officiel. Il est ouvert à tous, mais s’adresse surtout aux collectivités locales et à d’autres parties prenantes externes. Bien que chaque système d’intervention communautaire dans les sites d’exploitation de Goldcorp soit adapté au contexte local, ils doivent tous respecter le cadre du mécanisme de règlement des différends (Grievance Mechanism Framework) de l’entreprise. Les systèmes d’intervention communautaire de chaque projet de Goldcorp en sont à diverses étapes d’officialisation. Les équipes chargées des relations avec les collectivités fournissent des solutions intérimaires. Les systèmes des mines Éléonore et Cerro Negro ont été mis au point en 2013 et seront instaurés en 2014. Il peut y avoir un certain chevauchement entre ces différentes voies. En raison de la nature confidentielle de la gestion des différends et de la possibilité qu’un intervenant puisse faire valoir sa plainte par plusieurs voies, la vérification du nombre exact par catégorie à l’échelle de l’entreprise s’est avérée difficile.

Information additionnelle :

HudBay Minerals Inc.

HudBay Minerals n’a pas mis en place un processus identique dans tous ses sites miniers, mais a adopté une norme relative à la mobilisation des intervenants qui exige l’établissement d’un plan dans tous les sites pour établir des relations avec la collectivité, basé sur l’évaluation de l’importance du lien entre chaque collectivité et les projets. La norme exige que le processus d’engagement communautaire contribue à l’échange d’information concernant les impacts et les perspectives de développement des activités de l’entreprise et que les observations des intervenants communautaires soient consignées et reçoivent une réponse.

Suite de la réponse

HudBay Minerals a adopté une norme d’entreprise qui exige la mise en place dans chaque site minier d’un mécanisme de règlement des différends adéquat, qui comprend des exigences afin de garantir que le processus soit officiel, structuré, accessible et confidentiel et que les plaintes et les résultats soient suivis. Ce mécanisme est instauré dans chaque site en fonction des conditions locales et peut prendre différentes formes; par exemple il y a une ligne d’assistance pour les plaintes dans un site canadien, et un processus piloté par des employés affectés spécifiquement aux relations avec la collectivité qui travaillent dans des bureaux communautaires au Pérou.

Kinross Gold Corp.

Nos plans de responsabilité à l’égard des sites encadrent la planification et la mise en œuvre des stratégies de mobilisation de la communauté qui aident Kinross à remplir ses engagements à l’égard de ses communautés hôtes. La participation active et le dialogue nous permettent de tenir nos voisins informés de nos activités et de leur fournir des occasions de soulever des questions d’intérêt ou d’exprimer leurs préoccupations. Nous cherchons constamment à répondre à ces préoccupations avec rapidité et clarté.

Suite de la réponse

Chaque site de Kinross a mis en place un mécanisme officiel de mobilisation de la communauté. En collaboration avec des parties prenantes, nous délimitons des secteurs stratégiques où nous pouvons contribuer au développement communautaire à long terme. Sur l’ensemble des sites de Kinross, nous avons mobilisé plus de 84 000 parties prenantes en 2013 et examiné un total de 27 griefs communautaires.

Information additionnelle (disponible en anglais seulement):

Des éléments de mobilisation clés (identification des parties prenantes et examen des relations avec ces dernières; plan de consultation et de mobilisation; outils de mesure et de surveillance des progrès réalisés) sont en place à tous nos sites. Chaque site de Kinross a mis en place des mécanismes permanents qui permettent la tenue de discussions fructueuses sur les interactions entre la communauté et les sites avec les représentants des principaux groupes de parties prenantes. En outre, des mécanismes communautaires de règlement des différends sont en place dans toutes nos installations.

Information additionnelle (disponible en anglais seulement) :

Afin de minimiser les effets du sautage sur les communautés voisines de Paracatu, Kinross a pris plusieurs mesures, y compris l’utilisation des tout derniers explosifs électroniques, permettant une mesure de deux millimètres en moyenne pour la deuxième explosion, nombre qui est bien en deçà des 15 millimètres permis par la loi au Brésil. Les membres de la communauté ont participé à la surveillance quotidienne du sautage des minerais afin de veiller à ce que l’entreprise respecte ses engagements réglementaires en ce qui a trait aux niveaux de bruit et de vibration. 

Information additionnelle (disponible en anglais seulement) :

MBAC Fertilizer Corp.

MBAC Fertilizer a mis en place un service de relations communautaires dont l’unique fonction est d’instaurer un dialogue avec les collectivités locales. Des audiences publiques ont lieu plusieurs fois par année.

Nortec Minerals Corp.

La société trouve important d’entretenir de bonnes amitiés, de bonnes relations et de bons partenariats avec les gens des communautés avoisinant les régions où elle mène ses activités. Elle trouve également capital de respecter les coutumes et les traditions locales de tous ceux qui vivent dans les communautés de chacune des régions où elle effectue ses activités courantes. Nortec entend perpétuer des valeurs de responsabilité sociale.

NOVAGOLD Resources Inc.

Les projets d’exploitation minière de NovaGold Resources sont situés sur des terres autochtones aux États-Unis. Les ententes que l’entreprise a conclues avec ces propriétaires autochtones définissent des exigences formelles relatives à la mise en œuvre d’un processus permanent de dialogue et de communication.

Suite de la réponse

Parallèlement à ces ententes, NovaGold Resources maintient également des communications informelles, quasi quotidiennes, avec ses parties prenantes principales. Comme ses projets sont implantés sur des terres autochtones, l’entreprise doit s’assurer que les autocthones participent activement aux processus décisionnels.

Sherritt International Corporation

Voici quelques exemples des activités de Sherritt International en terme d’engagement communautaire : entretenir un dialogue régulier avec les comités qui représentent différentes collectivités; mener des consultations publiques ciblées ainsi que des actions de sensibilisation et de communication de grande envergure auprès des parties prenantes et entretenir des échanges formels et informels qui sont documentés dans notre base de données sur la mobilisation des parties prenantes; et traiter et résoudre les questions et les plaintes au moyen d’un mécanisme de règlement des différends.

Suite de la réponse

Le mécanisme de règlement des différends mis en place permet de signaler, d’évaluer et de traiter toutes les plaintes, c’est-à-dire [traduction] « une plainte ou un grief déposé par une personne ou un groupe au sein des collectivités touchées par les activités de notre entreprise ». Parmi les types de plaintes, mentionnons les dommages matériels et financiers, les risques pour la santé, la sécurité et l’environnement, toutes les formes de harcèlement, et un comportement indécent ou contraire aux bonnes mœurs.

Stans Energy Corp.

Le processus d’échange d’information et de communication de Stans Energy avec la collectivité locale comprend des rencontres régulières avec les aînés du village.

Suncor Energy Inc.

Nous cherchons à cerner et à exploiter les occasions de développement des affaires avec des partenaires communautaires. Nous avons un mécanisme de règlement des griefs et des plans de mobilisation des principales parties prenantes dans les collectivités.

Suite de la réponse

Notre mécanisme de règlement des griefs, mis en œuvre en 2014, sert de tribune bien documentée et surveillée à l’intention des parties prenantes. Il a également été mis en œuvre dans nos activités internationales en Libye conformément aux principes Ruggie.

Autres Pratiques

Une entreprise a adopté une politique sur la dénonciation, et son code d’éthique professionnelle ainsi que sa politique de lutte contre la corruption comportent des dispositions ayant trait à l’instauration d’un mécanisme pour soulever des préoccupations, soit par voie hiérarchique, soit directement auprès d’un cadre supérieur.

Une entreprise a indiqué que lorsqu’un  projet a donné de bons résultats techniques et qu’il pourrait avoir une incidence importante sur la collectivité, elle entreprend une série de réunions publiques où le projet est expliqué. Tous les participants peuvent exprimer leurs préoccupations, et l’entreprise écoute et répond  d’une manière respectueuse.  Grâce à des vidéos explicatives, à des visites dans les zones de travail et aux commentaires des travailleurs locaux qui suivent une formation et qui participent au projet, la collectivité comprendra graduellement les effets et les avantages du projet.

Une entreprise a indiqué que lorsque la population locale ne connaît pas l’industrie minière, l’entreprise travaille l’éduquer en s’assurant que des personnes ressources sont disponibles pour discuter des effets potentiels des activités minières et pour présenter les activités d’exploitation minière à la population locales.  Lorsque le projet approche encore plus d’un début d’exploitation, cette entreprise  établit un bureau d’information dans la région qui est ouvert tous les jours au public. Le personnel a été formé pour répondre aux questions et recevoir les griefsLe personnel d’exploitation est lui aussi sensibilisé à ces questions et peut y répondre, au besoin. Les employés répondent ainsi régulièrement à des questions sur le projet et l’entreprise organise des séances d’information pour expliquer les activités tout au long du projet, des diverses étapes techniques à la production potentielle.


Les entreprises suivantes ont indiqué avoir un processus ou un plan pour favoriser le partage mutuel d’information ou la communication avec les parties prenantes clés, mais n’ont pas fourni d’information additionnelle:

  • Candente Copper Corp.
  • Endeavour Silver Corp.
  • Handa Copper Corp.
  • Unigold Inc.

Les entreprises suivantes ont indiqué avoir un mécanisme de règlement des différends mais n’ont pas fourni d’information additionnelle :

  • Endeavour Silver Corp.
  • Nortec Minerals Corp.
  • Unigold Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des protocoles d’entente pour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Agnico Eagle Mines Limited
  • AuRico Gold Inc.
  • Banro Corporation
  • Barrick Gold Corporation
  • Cameco Corporation
  • Canadian International Minerals Inc.
  • Foran Mining Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • Gorilla Minerals Corp.
  • Hudbay Minerals Inc.
  • Jiminex Inc.
  • Kinross Gold Corporation
  • Mezzotin Minerals Inc.
  • Mustang Minerals Corp.
  • Nortec Minerals Corp.
  • Sherritt International Corporation
  • Silvercorp Metals Inc.
  • Skyharbour Resources Ltd.
  • Suncor Energy Inc.
  • Tashota Resources Inc.
  • Zenyatta Ventures Ltd.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des ententes d’exploration pour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Agnico Eagle Mines Limited
  • AuRico Gold Inc.
  • Barrick Gold Corporation
  • Candente Copper Corp.
  • Endeavour Silver Corp.
  • Foran Mining Corporation
  • Gorilla Minerals Corp.
  • Kinross Gold Corporation
  • MacDonald Mines Exploration Ltd.
  • MBAC Fertilizer Corp.
  • Mezzotin Minerals Inc.
  • Nortec Minerals Corp.
  • Red Pine Exploration Inc.
  • Rhyolite Resources Ltd.
  • Skyharbour Resources Ltd.
  • Strata Minerals Inc.
  • Suncor Energy Inc.
  • Tashota Resources Inc.
  • Typhoon Exploration Inc.
  • Zenyatta Ventures Ltd.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des ententes sur les répercussions et les avantages pour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Agnico Eagle Mines Limited
  • AuRico Gold Inc.
  • Barrick Gold Corporation
  • Cameco Resources Corp.
  • Delta Gold Corporation
  • Foran Mining Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • Gorilla Minerals Corp.
  • Great Lakes Graphite Inc.
  • MacDonald Mines Exploration Ltd.
  • Muskrat Minerals Incorporated
  • Nortec Minerals Corp.
  • Red Pine Exploration Inc.
  • Sherritt International Corporation
  • Softrock Minerals Ltd.
  • Suncor Energy Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des initiatives de développement communautaire pour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Agnico Eagle Mines Limited
  • American Vanadium Corp.
  • Angkor Gold Corp.
  • Banro Corporation
  • Barrick Gold Corporation
  • Cameco Corporation
  • Candente Copper Corp.
  • Delta Gold Corporation
  • Endeavour Silver Corp.
  • Goldcorp Inc.
  • Gorilla Minerals Corp.
  • Hudbay Minerals Inc.
  • Kinross Gold Corporation
  • MBAC Fertilizer Corp.
  • Nortec Minerals Corp.
  • NOVAGOLD Resources Inc.
  • Sherritt International Corporation
  • Softrock Minerals Ltd.
  • Suncor Energy Inc.
  • Unigold Inc.
  • Zenyatta Ventures Ltd.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des contrats avec les communautés pour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • American Potash Corp.
  • Banro Corporation
  • Barrick Gold Corporation
  • Delta Gold Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • MacDonald Mines Exploration Ltd.
  • MBAC Fertilizer Corp.
  • Nortec Minerals Corp.
  • Red Pine Exploration Inc.
  • Skyharbour Resources Ltd.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des ententes avec les propriétaires foncierspour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • American Vanadium Corp.
  • Angkor Gold Corp.
  • AuRico Gold Corp.
  • Axe Exploration Inc.
  • Barrick Gold Corporation
  • Cameco Corporation
  • Candente Copper Corp.
  • Delta Gold Corporation
  • Dios Exploration Inc.
  • Endeavour Silver Corp.
  • Goldcorp Inc.
  • Great Lakes Graphite Inc.
  • HudBay Minerals Inc.
  • Kinross Gold Corporation
  • MBAC Fertilizer Corp.
  • Nortec Minerals Corp.
  • NOVAGOLD RESOURCES INC.
  • Sherritt International Corporation
  • Softrock Minerals Ltd.
  • Strata Minerals Inc.
  • Tashota Resources Inc.
  • Typhoon Exploration Inc.
  • Unigold Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des ententes de responsabilité partagéepour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Barrick Gold Corporation
  • Delta Gold Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • Mezzotin Minerals Inc.
  • Nortec Minerals Corp.
  • NOVAGOLD Resources Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des conventions d’investissementpour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Agnico Eagle Mines Limited
  • Banro Corporation
  • Barrick Gold Corporation
  • Delta Gold Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • Kinross Gold Corporation
  • MBAC Fertilizer Corp.
  • Mezzotin Minerals Inc.
  • Nortec Minerals Corp.
  • Strata Minerals Inc.
  • Tashota Resources Inc.
  • Unigold Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des fonds fiduciairespour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Barrick Gold Corporation
  • Cameco Corporation
  • Candente Copper Corp.
  • Goldcorp Inc.

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des ententes d’habilitationpour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Candente Copper Corp.
  • Delta Gold Corporation

Les sociétés suivantes ont indiqué qu’elles utilisent des coentreprises communautairespour confirmer leurs engagements auprès des communautés :

  • Banro Corporation
  • Candente Copper Corp.
  • Delta Gold Corporation
  • Goldcorp Inc.
  • Nortec Minerals Corp.
  • NOVAGOLD Resources Inc.
  • Stans Energy Corp.

De plus, certaines sociétés ont indiqué des engagements supplémentaires :

American Potash Corp. a préparé une entente d’exploration et un évaluation environnementale incluant un rapport des répercussions en concomitance avec le US Bureau of Land Management.  Ces deux documents ont été validés par les communautés grâce à ces consultations sur la portée des impacts et des périodes de commentaires.

Cartier Resources Inc. qu’elle anticipe avoir recours à des protocoles d’entente et à des ententes sur les répercussions et les avantages lorsque certains de ces projets franchiront l’étape initiale d’exploration.

Casa Minerals Inc. travaille avec les autorités provinciales selon leurs processus  de permis et licences, et établit des relations positives avec les Premières Nations.

Delta Gold Corporation utilise une entente de coopération pour confirmer leurs engagements auprès des communautés

Suncor Energy Inc. en partenariat avec les communautés, identifie et met en œuvre des possibilités de développement d’entreprise.

 

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :