ARCHIVÉE - Le ministre Oliver lance la Semaine minière nationale

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 12 mai 2013

OTTAWA — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Joe Oliver, a souligné aujourd’hui l’inauguration de la 17e Semaine minière nationale. Créée en 1996, la Semaine minière nationale souligne l’apport important de l’industrie minière canadienne au développement économique du pays.

« L’activité minière a des retombées économiques dans toutes les régions du pays – qu’il s’agisse des entreprises d’exploration du secteur dans les régions éloignées, des équipementiers dans les petites villes ou des services financiers dans nos plus grandes villes. Elle crée de l’emploi, ouvre des possibilités d’affaires et soutient les industries, les travailleurs et les collectivités, a déclaré le M. Oliver. Nous sommes déterminés à attirer l’investissement, à soutenir l’innovation, à ouvrir de nouveaux marchés et à améliorer la réglementation des grands projets miniers. »

Avec notre plan de Développement responsable des ressources, nous faisons en sorte que le cadre de réglementation des grands projets de mise en valeur des ressources naturelles soit parmi les plus efficaces au monde et parmi les plus concurrentiels. Le Canada a un régime de protection de l’environnement de premier ordre et nous sommes déterminés à assurer un développement responsable de nos ressources naturelles, y compris les ressources minérales.

Le gouvernement du Canada a adopté diverses mesures afin d’encourager l’innovation, la productivité et la compétitivité dans le secteur minier. Les mesures prises par le gouvernement depuis 2006 pour améliorer le régime fiscal des entreprises canadiennes, dont les réductions dans le taux d’imposition du revenu des sociétés et l’élimination de l’impôt fédéral sur le capital, ont accru la compétitivité de toutes les entreprises canadiennes, y compris dans le secteur minier.

Sur la scène internationale, le gouvernement appuie une croissance économique durable, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté dans les pays en développement par l’établissement de l’Institut canadien international pour les industries extractives et le développement. Cet organisme encourage la transparence, l’obligation de rendre compte, la responsabilité sociale de l’entreprise et la bonne gouvernance dans le secteur des ressources naturelles.

Le Canada appuie aussi, depuis 2007, l’Initiative pour la transparence dans les industries d’extraction et en est aujourd’hui le deuxième pourvoyeur de fonds en importance, avec un versement de 12,65 millions de dollars au fonds fiduciaire que consacre la Banque mondiale à cette initiative et de 10 millions à son Centre de conseils techniques aux industries extractives.

Les sociétés canadiennes d’exploration, d’extraction et d’activités connexes sont présentes dans une centaine de pays et leurs actifs à l’étranger totalisaient 147 milliards de dollars en 2011. Au Canada, l’exploitation minière, la transformation des minéraux et les secteurs manufacturiers connexes employaient directement 330 000 Canadiens et contribuaient à hauteur de 63 milliards de dollars au PIB nominal en 2011, ce qui représentait 3,9 % de l’activité économique du pays.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca