ARCHIVÉE - Le ministre Oliver annonce une importante étape de l'Accord de coopération nucléaire entre le Canada et l'Inde

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 8 avril 2013

SASKATOON— Dans un discours qu’il a livré aujourd’hui au siège de la société Cameco, le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Joe Oliver, a annoncé que l’Entente adaptée a été signée par les deux parties au titre de l’Accord de coopération nucléaire entre le Canada et l’Inde et que cette Entente prendra effet dès que les deux pays auront mis l’Accord de coopération nucléaire en vigueur.

« Nous avons franchi une étape importante vers la pleine réalisation de l’Accord de coopération nucléaire entre le Canada et l’Inde, qui ouvrira de nouveaux débouchés pour l’industrie nucléaire canadienne, a déclaré le ministre Oliver. En ouvrant les portes au commerce, nous maintiendrons le Canada à l’avant-garde de l’économie mondiale pendant des années à venir. »

Quand il sera mis en vigueur, l’accord permettra aux sociétés nucléaires canadiennes d’exporter en Inde des matériaux, de l’équipement et de la technologie nucléaires contrôlés, à des fins pacifiques, conformément à la politique de non-prolifération nucléaire du Canada et aux garanties de  l’Agence internationale de l’énergie atomique. L’organisme de réglementation nucléaire du Canada, la Commission canadienne de sûreté nucléaire, supervisera la mise en œuvre de l’Accord selon l’Entente adaptée qui vient d’être signée.

L'Inde est actuellement le quatrième consommateur d'énergie dans le monde et on s'attend que son approvisionnement en électricité fasse plus que tripler au cours des 25 prochaines années. L’Accord illustre les efforts déployés par le gouvernement du Canada pour donner aux ressources énergétiques du Canada l’accès à de nouveaux marchés et pour renforcer nos liens commerciaux avec la région de l’Asie-Pacifique.

Le gouvernement du Canada s’occupe actuellement d’importants dossiers concernant le secteur nucléaire : l’assurance d’un organisme de réglementation énergique, la modernisation de notre cadre législatif, la gestion responsable des déchets historiques, la restructuration d’Énergie atomique du Canada limitée et la fourniture d’isotopes médicaux.

Au Canada, le secteur de la production d’énergie nucléaire génère environ 5 milliards de dollars en revenus annuels et soutient 17 000 emplois directs, tandis que l’extraction minière de l’uranium représente de son côté plus d’un milliard de dollars par année en exportations, en plus de soutenir 5 000 emplois directs.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Le document d’information suivant est fourni à l’adresse www.rncan.gc.ca/media: