ARCHIVÉE - Le gouvernement Harper annonce le financement de projets d’écotechnologie en Nouvelle-Écosse

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 15 février 2013

HALIFAX — Au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, le sénateur Thomas Johnson McInnis a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada, par l’entremise de Technologies du développement durable Canada (TDDC), fera un important investissement dans un projet d’écotechnologie en Nouvelle-Écosse.

Ce projet, auquel le gouvernement fédéral accorde 5 millions de dollars, est l’un des 23 nouveaux projets d’écotechnologie que le Fonds Technologies du DDMC de TDDC appuie aujourd’hui dans tout le Canada au moyen d’un investissement de 61,8 millions de dollars. Le Fonds facilite la commercialisation d’écotechnologies dans de nombreux secteurs de l’économie, dont l’agriculture, les transports, les mines et l’énergie.

« Notre gouvernement fait sa part pour encourager l’innovation et soutenir la prochaine vague d’écotechnologies qui aideront à protéger notre environnement et à créer des emplois de haute qualité, a affirmé le ministre Oliver. Le fait que nous investissons dans de tels projets démontre notre leadership dans l’essor à donner à une industrie des écotechnologies dynamique au Canada. »

« TDDC est fière d’ajouter ces projets à son portefeuille, qui s’élève maintenant à plus de 2 milliards de dollars. Ces technologies, une fois achetées et utilisées par l’industrie canadienne, permettront à tout un éventail de secteurs d’accroître leur part du marché mondial, a déclaré Mme Vicky Sharpe, présidente directrice générale de TDDC. Comme le Canada travaille à diversifier ses débouchés extérieurs, en collaborant avec de nouveaux partenaires commerciaux dans les économies émergentes, ces technologies innovatrices contribueront à rendre les ressources naturelles et les produits du Canada plus attrayants et plus compétitifs sur le marché mondial. »

L’annonce d’aujourd’hui porte sur un investissement de 5 millions de dollars octroyé à la société Atlantis Resources Corporation pour un projet de turbine marémotrice qui sera en mesure de supporter les conditions extrêmes des marées dans la baie de Fundy et d’en exploiter l’énergie.

« Cet investissement est une bonne nouvelle pour la Nouvelle-Écosse alors que nous cherchons à encourager l’industrie des écotechnologies au Canada, a ajouté le sénateur McInnis. Les nouveaux projets d’écotechnologie comme celui qui est annoncé aujourd’hui stimulent l’économie locale tout en nous aidant à protéger l’environnement. »

Au cours des dix dernières années, le Fonds Technologies du DDMC de Technologies du développement durable Canada a appuyé plus de 245 projets pour un total de 592 millions de dollars.

Le document d’information suivant est fourni à l’adresse www.rncan.gc.ca/media :

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447