ARCHIVÉE - Ministre Oliver : le rapport Avenir énergétique du Canada de 2013 souligne la fiabilité du Canada en tant que fournisseur d’énergie

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 21 novembre 2013

OTTAWA — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a fait aujourd’hui la déclaration suivante dans la foulée du dépôt du rapport de l’Office national de l’énergie (ONE) intitulé Avenir énergétique du Canada - Offre et demande énergétiques à l’horizon 2035.

« Il ressort du rapport paru aujourd’hui que le Canada est une source d’énergie sûre et fiable pour les marchés mondiaux. L’Office national de l’énergie prévoit, pour les 22 prochaines années, une augmentation appréciable de la production d’énergie au Canada, à hauteur de 75 % pour le pétrole brut et de 25 % pour le gaz naturel.

« En parallèle, la croissance de la consommation d’énergie au Canada ralentira par rapport à la tendance historique. À mesure que l’écart grandira entre la croissance de notre production d’énergie et la consommation énergétique intérieure au ralenti, la quantité d’énergie disponible pour l’exportation augmentera. Afin que le Canada puisse saisir cette occasion, notre gouvernement compte poursuivre ses efforts pour ouvrir de nouveaux marchés à nos ressources naturelles.

« Le rapport de l’ONE est un complément au récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie sur les perspectives énergétiques mondiales, intitulé World Energy Outlook 2013, qui conclut que la demande mondiale de pétrole continuera d’augmenter, pour atteindre 101 millions de barils par jour d’ici 2035. Ce sont principalement les sources de pétrole non classiques qui satisferont cette demande. Comme notre pays dispose des troisièmes réserves prouvées de pétrole et que sa production augmente, nous sommes bien placés pour répondre à la demande croissante dans des nouveaux marchés comme la Chine et l’Inde.

« La position dominante du Canada dans la promotion de l’efficacité énergétique continuera de porter fruits. L’Office signale dans son rapport que l’efficacité énergétique continuera de s’améliorer au Canada et fera ralentir le rythme de croissance de la demande d’énergie, ce qui donnera lieu à une baisse de 20 % de l’utilisation d’énergie par unité de production d’ici 2035. Pendant la même période, la demande d’énergie liée au transport des passagers continuera de baisser, principalement grâce aux normes de consommation de carburant qu’a instaurées notre gouvernement pour ces véhicules.

« Enfin, la capacité de production d’électricité renouvelable non hydraulique du Canada doublera d’ici 2035, et que la capacité de production d’énergie au charbon diminuera, en grande partie grâce au leadership mondial qu’exerce notre pays en soutenant l’innovation énergétique et en éliminant progressivement ses centrales au charbon traditionnelles. Notre gouvernement soutiendra l’amélioration de l’efficacité énergétique et le développement de technologies énergétiques propres. Il fera en sorte d’asseoir la position dominante du Canada dans le marché mondial de l’énergie. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca