ARCHIVÉE - DÉCLARATION SUR LA COOPÉRATION EN MATIÈRE DE GAZ ET DE PÉTROLE entre le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon (ci après désigné « le MECI ») et le ministère des Ressources naturelles du Canada (ci après désigné « RNCan »)

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 11 octobre 2013, à Vancouver

Dans le cadre de la relation de longue date qui existe entre eux, le Canada et le Japon confirment leur intérêt commun à faciliter leurs liens en matière de commerce et d’investissement dans le secteur pétrolier et gazier et à renforcer la sécurité énergétique.

Le Canada est un chef de file mondial en ce qui concerne le développement responsable de ressources et il a le potentiel de devenir un exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL) et de pétrole à de nouveaux marchés, notamment au Japon. Ce dernier est un grand importateur de GNL et de pétrole qui s’efforce d’obtenir un approvisionnement énergétique stable et concurrentiel grâce à la diversification de ses sources d’approvisionnement. Ces deux nations cherchent à faire progresser la croissance durable du secteur pétrolier et gazier par la diversification de l’offre et de la demande.

Conformément aux déclarations faites par Shinzo Abe, Premier ministre du Japon, et le très honorable Stephen Harper, Premier ministre du Canada, lors du Sommet Japon‑Canada qui s’est déroulé à Ottawa le 24 septembre 2013, le MECI et RNCan ont l’intention de renforcer leur coopération bilatérale en matière de gaz et de pétrole. De plus, ils favoriseront une coopération commerciale accrue entre les sociétés intéressées dans le secteur pétrolier et gazier.

Par conséquent, le MECI et RNCan engageront un dialogue sur les politiques pour : favoriser les discussions techniques et commerciales sur les possibilités de commerce et d’investissement en matière de pétrole et de GNL ainsi que sur le développement des infrastructures connexes (ports, pipelines, installations de regazéification et terminaux de liquéfaction), de même qu’échanger de l’information sur les politiques en matière d’énergie, le potentiel d’approvisionnement énergétique, les perspectives du marché, les enjeux relatifs aux pipelines interprovinciaux, la sécurité maritime, la réglementation environnementale et d’autres sujets d’intérêt mutuel.

Le MECI et RNCan organiseront une réunion bilatérale de haut niveau pour faciliter les activités de coopération décrites dans la présente déclaration. En principe, la réunion aura lieu chaque année en alternance au Japon et au Canada. Pourront y participer des intervenants du secteur privé, d’autres ordres de gouvernement (comme les provinces et les territoires) ainsi que d’autres organisations et institutions connexes, s’il y a lieu. Le MECI et RNCan peuvent aussi chercher à tenir des rencontres bilatérales pour discuter de la coopération énergétique. Pour ce faire, ils doivent tirer parti des occasions où ils participent tous deux à des forums ou à d’importants événements sur le thème de l’énergie, comme ceux qui sont organisés par des organismes internationaux dont les deux pays sont membres.

Signé à Vancouver ce 11e jour d’octobre 2013.

Ministre de l’Économie, du Commerce
et de l’Industrie du Japon
Ministre des Ressources naturelles
du Canada