ARCHIVÉE - Le ministre Oliver souligne l’importance du Développement responsable des ressources pour l’emploi, la croissance et la prospérité à long terme au Canada

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 4 juin 2012

GATINEAU (QUÉBEC) — Aujourd’hui L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles, et d’autres ministres du gouvernement Harper mettent pleins feux partout au Canada sur les avantages du plan du gouvernement visant le Développement responsable des ressources pour les collectivités canadiennes, nommément la création d’emplois, la croissance et la prospérité à long terme dont tous les Canadiens sont appelés à profiter.

Le ministre Oliver a profité de l’occasion pour exposer les mesures que le gouvernement a entrepris d’adopter pour s’assurer que la mise en valeur des ressources naturelles du Canada contribue à l’emploi et à une croissance économique soutenue, tout en renforçant la protection de l’environnement.

« Nos industries du secteur des ressources naturelles – l’énergie, les mines et les minéraux, la foresterie – constituent plus de 10 % de notre produit intérieur brut et fournissent près de 800 000 emplois au Canada, a déclaré le ministre Oliver. « Notre plan de développement responsable des ressources fera en sorte que nos abondantes ressources naturelles soient mises en valeur de façon durable, au bénéfice de tous les Canadiens. »

Le ministre a tenu ces propos à l’occasion d’une visite de PCI Geomatics, un fournisseur de services aux industries du secteur des ressources naturelles situé dans la région de la capitale nationale.

On estime que les projets de développement énergétique et autres grands projets de mise en valeur des ressources pourraient générer plus de 500 milliards de dollars en nouveaux investissements au Canada au cours des dix prochaines années. Par exemple, on s’attend à ce que les investissements dans l’industrie minière au Québec atteignent le chiffre record de 4,3 milliards de dollars cette année, avec une augmentation des dépenses de 65 % par rapport à 2011. Ce chiffre représentera 22 % de la totalité des investissements miniers au Canada en 2012.

Les ressources naturelles jouent également un rôle important dans l’économie de l’Ontario. L’énergie, les mines et les forêts y représentent 6 % du produit intérieur brut et 4,1 % des emplois directs. Les industries du secteur des ressources naturelles de l’Ontario employaient approximativement 276 000 personnes en 2011.

« Voilà pourquoi il importe tant que le Canada ait en place les conditions voulues pour attirer les investissements, de partout dans le monde, dans nos provinces et nos territoires, a dit le ministre. Le temps est propice à la mise en valeur des immenses ressources de notre pays. Le Canada est en concurrence avec d’autres pays riches en ressources naturelles dans le monde pour obtenir les investissements créateurs d’emplois. C’est pourquoi nous devons établir pour les grands projets un régime d’examen rapide, efficient et efficace. »

Le développement responsable des ressources repose sur quatre grands piliers : des examens de projet prévisibles et réalisés en temps opportun; la réduction du double emploi dans l’examen des projets; le renforcement des mesures de protection de l’environnement; l’amélioration des consultations auprès des Autochtones.

Parmi les changements prévus, le plan éliminera le double emploi en permettant aux évaluations provinciales de se substituer aux évaluations fédérales, pourvu qu’elles satisfassent aux exigences fédérales. Le plan prévoit aussi l’imposition de délais fixes de deux ans pour la conduite des examens de projets.

En même temps, le plan prévoit des mesures pour renforcer les normes environnementales canadiennes, déjà très élevées, en matière de sécurité et de protection de l’environnement. Ainsi, pour la première fois de substantielles amendes seraient imposées dans les cas où les conditions fixées à l’issue d’un examen environnemental ne seraient pas respectées.

Pour trouver plus de renseignements sur le développement responsable des ressources, y compris des documents d’information détaillés, prière de visiter le site Web consacré au Plan d’action économique, à l’adresse : plandaction.gc.ca.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Patricia Best
Directrice des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447