ARCHIVÉE - Le Développement responsable des ressources soutient l’emploi au Canada atlantique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada
Le 11 décembre 2012

Acheminer du pétrole canadien vers l’est contribuerait à la croissance économique et à la prospérité à la grandeur du pays

SAINT JOHN — L'honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a visité aujourd’hui la raffinerie d’Irving Oil et a prononcé un discours à la Chambre de commerce de Saint John dans lequel il a fait état du plan de Développement responsable des ressources du gouvernement. Il était accompagné de l’honorable David Alward, premier ministre du Nouveau-Brunswick.

Le plan du gouvernement met des ressources canadiennes à la disposition des consommateurs du pays et élargit les marchés, tout en créant de nouveaux débouchés pour l’entreprise canadienne et de nouveaux emplois au Canada atlantique et partout au pays.

« Le gouvernement Harper est bien déterminé à soutenir l’emploi, la croissance économique et la prospérité durable au Nouveau-Brunswick et partout ailleurs au Canada, a dit M. Oliver. Nous appuyons l’idée d’un oléoduc vers l’est qui acheminerait du pétrole brut canadien à de meilleurs prix vers des endroits comme Saint John, où se trouve la plus grande raffinerie canadienne et de l’un des grands sites portuaires du Canada. »

Le Développement responsable des ressources soutient 45 000 emplois directs au Canada atlantique, 8 % des emplois au Nouveau-Brunswick et permet de financer des programmes sociaux essentiels tels que les soins de santé et l’éducation. À l’heure actuelle, le Canada exporte plus de 99 % de son pétrole et la totalité de son gaz naturel aux États-Unis. Cependant, comme le note le World Energy Report 2012, ce pays sera pratiquement autosuffisant sur le plan énergétique, en termes nets, d’ici 2035

« Nous faisons entrer en compte la nécessité des investissements dans des projets d’entreprise évalués de façon indépendante et objective pour mettre nos ressources en valeur et les acheminer vers l’est afin de soutenir la prospérité partagée au sein du Canada, a dit M. Oliver. Nous limitons la charge fiscale et nous ne ménageons rien afin de conclure des accords qui permettent à l’entreprise canadienne d’être concurrentielle  dans les régions qui connaissent la plus forte croissance au monde. »

En ce moment, 79 % des livraisons de pétrole brut aux raffineries du Canada atlantique sont importées – principalement de l’Arabie saoudite, du Nigéria et de l’Angola. Le plan de Développement responsable des ressources du gouvernement vise aussi à protéger l’environnement en augmentant de moitié le nombre d’inspections annuelles des oléoducs et des gazoducs auxquelles procède l’Office national de l’énergie.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Ou :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca