ARCHIVÉE - Le ministre Oliver rencontre l’économiste en chef de l’Agence internationale de l’énergie

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 26 novembre 2012

Le rapport annuel de l’IEA fait ressortir la nécessité de créer de nouveaux marchés pour les ressources naturelles canadiennes

OTTAWA — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a rencontré aujourd’hui l’économiste en chef de l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), M. Fatih Birol, avec qui il s’est entretenu du rapport World Energy Outlook 2012 (Perspectives énergétiques mondiales 2012) que vient de publier l’AIE.L’AIE est la première autorité sur les tendances de l’offre et de la demande d’énergie dans le monde. Son rapport, publié plus tôt ce mois-ci, fait ressortir la nécessité pour le Canada de se doter d’infrastructures qui lui permettent d’exporter ses ressources naturelles vers de nouveaux marchés.

« Pour nos emplois, notre croissance économique et la prospérité durable du pays, il est primordial que ayons accès à de nouveaux marchés pour nos ressources naturelles, a affirmé M. Oliver. Nous appuierons des projets d’oléoducs visant à transporter le pétrole canadien vers l’ouest, le sud et l’est tout en assurant la protection de l’environnement. De tels projets sont assujettis à des évaluations scientifiques indépendantes. »

Dans son rapport de 2012, l’AIE conclut que lesÉtats-Unis sont en train de redessiner le paysage énergétique mondialavec la relance de leur production de pétrole et de gaz. Elle avance aussi que le pays deviendra pratiquement autosuffisant, en termes nets, d’ici 2035. Or, le Canada envoie actuellement 98 % de ses exportations du pétrole brut et la totalité de ses exportations de gaz naturel aux États-Unis.

« Notre fructueuse stratégie de Développement responsable des ressources repose entre autres sur des impôts modérés et sur la conclusion d’accords qui permettent aux entreprises canadiennes de livrer concurrence dans les régions du monde qui connaissent le plus fort taux de croissance, a dit M. Oliver. Il faut donc bâtir des infrastructures, y compris des oléoducs, pour exporter nos ressources naturelles, qui servent à financer des programmes sociaux essentiels tels les services de santé et l’éducation. »

Le rapport de l’AIE prévoit une croissance de la demande d’énergie de plus du tiers d’ici 2035. La Chine, l’Inde et le Moyen- Orient représenteront 60 % de cette croissance. Ces derniers mois, M. Oliver a dirigé des missions économiques aux États-Unis, en Europe, en Chine, en Corée, auJapon, en Israël, en Inde, aux Philippines et à Hong Kong pour faire la promotion des abondantes ressources naturelles du Canada.

« Partout où je me suis arrêté, j’ai rencontré des porte-parole des gouvernements et de l’industrie et souligné la richesse de nos ressources naturelles, la liquidité de nos marchés des capitaux, notre savoir-faire technologique de classe mondiale et nos plans de développement sans précédent, a-t-il rappelé. Le Canada doit diversifier ses marchés d’exportation d’énergie afin de bénéficier des possibilités qui se font jour en Asie-Pacifique et ailleurs. »

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Le document d’information suivant est fourni à l’adresse :

  1. Les perspectives énergétiques mondiales de l’Agence internationale de l’énergie en 2012